La Coupe du monde, c’est la fête du foot, la fête du slip, du patriotisme à la con, du chauvinisme on sait pas pourquoi, de la bière à 17 heures, des chansons nulles, des blagues pseudo racistes, des jeux de mots sur les joueurs, de la mauvaise foi et de la convivialité légèrement beauf. Mais la Coupe du monde, c’est aussi un moment où toute la planète a les yeux rivés sur un seul et même événement et où tout dérapage devient très visible.

1. Le choix de la Russie comme pays hôte

Double problème : d’abord l’implicite validation d’un régime non démocratique qui enferme et assassine ses opposants politiques par l’organisation de jeux suivis par la terre entière et entraînant des retombées financières ; ensuite le choix de désigner un pays où le foot n’est pas tellement ancré dans la culture pour organiser la Coupe du monde. On connait le débat, on ne le refera pas là.

2. Les femmes russes invitées à se faire engrosser par les joueurs

C’est une grande marque de fast food qui a fait ce choix un peu bizarre niveau com’ en promettant trois millions de roubles et des hamburgers à vie à toutes les femmes russes qui tomberaient enceintes de stars du football. Après tu suces pour un Mars, le nouveau truc à la mode, « tu baises pour ton poids en burger » ?

3. La peur des supporters homosexuels

Avant le début du mondial, de nombreux supporters russes avaient prévenu qu’ils casseraient la gueule de tous les supporters étrangers homosexuels pendant la compétition. Si, à l’heure actuelle, aucun incident notable n’a été à déplorer, les autorités se montrent très vigilantes pour éviter que la fête ne vire au pugilat homophobe.

4. L'orgie mexicaine

Juste avant de prendre l’avion pour l’Europe, 9 joueurs de l’équipe de foot mexicaine ont été surpris avec une trentaine de putes dans un hôtel. Une petite partouze payante bien classe qui leur a attiré les foudres de la presse au pays ; OUF comme ils ont battu l’Allemagne peu après, tout est oublié.

6. Le tweet raciste du commentateur de la BBC

Présentateur, plutôt à droite, de la BBC, Alan Sugar est connu pour ses blagues à la tonton et ses prises de position à la limite du racisme. Et là, il a frappé fort en publiant un tweet où il laisse entendre que les joueurs de l’équipe du Sénégal sont des vendeurs à la sauvette de produits de contrefaçon à Marbella. Parce qu’ils sont noirs, en fait, si vous n’aviez pas compris.

7. Le doigt d'honneur de Robbie Williams en cérémonie d'ouverture

Que faire quand un milliard de personnes te regardent chanter en ouverture d’une coupe du monde ? Si tu veux te la jouer punk envers et contre tout, le mieux est de bien bien bien les envoyer chier.

Source photo : Giphy

8. L'arbitrage vidéo

Il y a ceux qui sont pour et ceux qui sont contre et ceux qui sont pour et ceux qui sont contre et ceux qui disent que ça fausse le jeu et ceux qui disent que ça clarifie le jeu et ceux qui disent que ça hache le jeu et l’émotion et ceux qui disent que c’est plus juste et ceux qui disent que…

 

9. La coiffure de Neymar

Très. Très. Très polémique.

10. La non titularisation de Giroud lors du premier match de la France

NON MAIS VOUS LE CROYEZ ???? ALORS QUE C’EST NOTRE MEILLEUR BUTEUR ? NON MAIS ON HALLUCINE.

C’est pas fini. Bien heureusement.

Sources : Le Figaro, Ouest France, BBC