Zlatan Ibrahimovic fait toujours parler de lui. Sur le terrain ou en dehors. Il rappelle souvent qu’il s’appelle Zlatan, l’unique, le seul. On savait qu’il plantait des buts canons. On savait qu’il tapait sur ses coéquipiers. On a appris qu’il pouvait dégainer aussi devant un micro et que le monsieur n’en était pas non plus à son coup d’essai. La preuve avec ses meilleures sorties.

1. "J'ai placé la Suède sur la carte du monde et, maintenant, j'ai aussi placé la France sur une carte du monde. J'en suis très heureux"

Zlatan, prof de géo.

2. "Ils en demandent beaucoup. C’est étrange au regard de ce qu’ils avaient par le passé. Parce qu’avant, ils n’avaient rien. "

Zlatan donnant son avis sur les sifflets du Parc et sur la vie du PSG avant Zlatan. Le désert donc.

3. "Je n’ai pas besoin d’un ballon d’or pour savoir que je suis le meilleur."

Laisser le ballon d’or aux gamins pour s’amuser pendant que tu vas à la chasse en Suède, c’est ça aussi Zlatan.

4. "Moi, je suis Zlatan, et vous, vous êtes qui putain les gars ?"

En arrivant à l’Ajax Amsterdam, Zlatan Ibrahimovic a 20 piges et le melon. Tout juste transféré du Malmö FF, il rentre pour la première fois dans le vestiaire de l’institution néerlandaise et se présente…

5. "Je suis le nord, je suis le sud, je suis l’est et je suis l’ouest. Je suis Zlatan Ibrahimovic."

En 2009, Maître Zlatan se présente dans un agenda pour écoliers nommé Smemoranda. Zlatan qui a joué à la Juve, à l’Inter et au Milan AC explique son parcours avec toute la modestie dont il est capable.

6. "Je ne connais pas beaucoup la Ligue 1 mais la Ligue 1 sait qui je suis"

Bon OK, c’est vrai. Mais cher Zlatan, on ne peut pas dire des choses comme ça sans passer pour un gros con…

7. "Zlatan, vous avez des griffures sur le visage. Qu’est-il arrivé ?

– Je ne sais pas, demande à ta femme… «

8. "Quand je vois Bill Gates, je vois l’argent mais pas la puissance. Quand tu vois Tony Montana, tu sens bien le pouvoir !"

Génération Scarface.

9. "Il (Arsène Wenger) ne m’a fait aucune proposition sérieuse. C’était plus : ‘je veux voir si tu es vraiment bon, quel genre de joueur tu es. Fais un essai’. Je n’arrivais pas à y croire et j’ai dit . ‘Pas question. Zlatan ne passe pas de test’."

A 19 piges, Zlatan Ibrahimovic est convoqué chez le vice-champion de Premier League pour un essai. Zlatan qui joue encore au Malmö FC refuse de faire un test pour cet abruti d’Arsène Wenger qui ne comprend rien au football. Arsenal est au début de son hégémonie sur le championnat anglais.

10. "D’abord je suis allé à gauche, lui aussi. Puis je suis allé à droite, lui aussi. Puis je suis retourné à gauche, et là, il est allé s’acheter un hot dog. "

Voilà comment Zlatan Ibrahimovic raconte son dribble devant Stéphane Henchoz défenseur de Liverpool.

11. "Ce que John Carew fait avec un ballon, je le fais avec une orange"

En avril 2002, John Carrew explique que les dribbles de Zlatan Ibrahimovic ne servent à rien. John qui ?

12. "Retenez bien mon nom et mon visage. Je m’appelle Zlatan Ibrahimovic et je vais devenir le meilleur joueur du foot du monde. "

A 18 ans, Zlatan signe son premier contrat professionnel avec le Malmö FF, c’est comme ça que le Cyborg de Malmö se présente à ses nouveaux partenaires.

13.

14.

« Je suis venu, j’ai vu, j’ai vaincu. Merci LA Galaxy pour m’avoir fait sentir en vie une nouvelle fois. Aux fans des Galaxys, vous vouliez Zlatan, vous avez eu Zlatan. L’Histoire continue… Maintenant retournez regarder du baseball. »

Sinon c’est un mec sympa. Ou pas. Faut voir. Peut-être qu’un jour il fera partie des personnages historiques qu’il ne fallait pas emmerder.