L’univers est un environnement pas très très clair et très très hostile. Il s’y passe des trucs qu’on ne comprend pas, en permanence, tout le temps, et nous voilà en train d’observer des phénomènes phénoméner pour essayer de saisir ce qu’on fout là. Matière noire, énergie noire, étranges signaux radios et rayons cosmiques… Les scientifiques ont beau être bardés de diplômes, ils ne comprennent pas tout. Alors on cherche, on cherche, et peut-être qu’un jour on aura la réponse.

1. Des ondes radios venues d'une galaxie (très très) lointaine

Des astronomes sont parvenus à localiser la source de ce qu’ils appellent un sursaut radio rapide, autrement dit une onde radio, laquelle aurait été émise depuis une galaxie distante d’environ 3 milliards d’années lumière de la Terre. Mais qu’est-ce qui a émis ces ondes ? Avant d’arriver à la conclusion que des extraterrestres écoutent Nova peinards, il y a une foule d’explications possibles : il pourrait s’agir d’étoiles à neutrons qui génèrent ces FRB, très puissants mais très brefs, ou encore des restes d’une guerre galactique… Bref on n’en sait rien.

2. La nature de l'énergie noire

L’énergie noire a été découverte au début des années 2000 et a constitué une révolution pour les astrophysiciens. En gros, cette énergie est libérée lors de la fusion de supernovae ; alors qu’en pareil cas, on devrait s’attendre à une rétractation de l’univers, on assiste à son expansion accélérée, comme si une énergie était libérée. Cette énergie, c’est l’énergie noire et sa compréhension pourrait permettre de comprendre ce qu’il se passe, exactement, quand l’univers s’étend.

En gros, il existe plusieurs théories : la première voudrait que l’énergie noire soit une constante de l’espace-temps, comme le prévoit la théorie de la relativité. Autre explication possible, il pourrait s’agir d’un genre de champ de force occupant tout l’espace, partout, tout le temps, comme l’air sur terre, sorte de quintessence constituante de l’espace et donc variable.

Pour statuer sur la question, il faut savoir si la densité de l’énergie noire varie, car, si elle varie, elle ne peut être une constante.

Source photo : Giphy

3. Pourquoi la matière est-elle plus abondante que l'antimatière ?

Bon en gros pour simplifier un truc que je ne comprends pas tout à fait moi-même, voilà le topo : toute matière est assortie d’anti-matière, c’est-à-dire que, comme le plus et le moins, pour toute matière qui existe, il existe la même quantité d’anti-matière. Leur rencontre produit leur destruction mutuelle et du coup, il ne devrait rien y avoir.

On se pose une seconde et on essaie d’imaginer le néant. On n’y arrive pas, on reprend la lecture.

Sauf qu’apparemment, il y a quand même suffisamment de matière encore pour fabriquer les galaxies, les planètes, les étoiles, tout le bouzin. L’explication actuelle voudrait que la matière mette plus de temps à être détruite que l’anti-matière et que donc tout ce que l’on voit soit en réalité le reliquat d’une chose détruite préalablement. Mais on n’en est pas sûr et personne ne comprend vraiment.

4. Qu'est ce que la matière noire ?

La matière noire est une matière hypothétique inventée par les physiciens dans les années 1930 pour expliquer des phénomènes gravitationnels. En gros, on observe des planètes en orbite autour de rien et on se dit qu’il existe donc une chose d’une masse suffisante pour les faire graviter autour d’elle mais qu’on ne décèle pas. Cette chose serait donc constituée de matière noire. Mais la matière noire, c’est quoi exactement ? Bah on sait pas.

Du gaz ? Un trou noir ? Une étoile morte ? En l’état actuel, on pense que cette matière noire est constituée de molécules qu’on ne connaît pas trop. Ce qui est sûr, c’est que cette matière constituerait environ un quart de la masse totale de l’univers, ce qui n’est pas rien, puisque cela signifie qu’elle est plus abondante et plus représentative que la matière dite baryonique, c’est-à-dire la matière que l’on connaît.

 

Source photo : Giphy

5. D'où émanent les rayons cosmiques ?

Dans les années 1960, les physiciens ont pour la première fois détecté un rayon cosmique d’une énergie tellement puissante qu’elle ne pouvait être libérée par rien de connu. La particule détectée voyageait à la vitesse de la lumière avec une énergie cinétique de dingue. Ces rayons cosmiques sont constitués de protons, de noyaux d’hélium, d’électrons et d’antimatière. Le problème, c’est qu’on ne sait pas d’où ça vient, car leur provenance est extérieure à notre galaxie. Plusieurs théories sont à l’épreuve, mais aucune ne permet de statuer sur la question.

6. Où est passé le lithium ?

Selon tous les modèles, l’univers devrait être bardé de lithium depuis le Big Bang. Mais l’univers n’est pas bardé de lithium. L’observation d’étoiles très anciennes a permis de constater que la quantité de lithium en elle était trois ou quatre fois inférieure aux standards attendus. On pense que le lithium a été absorbé par des trucs, mais on n’en est pas sûr et on ne sait pas exactement par quoi.

7. L'univers est-il une projection en 3D d'une réalité en 2D ?

C’est une théorie répandue et très sérieuse qui permettrait de réconcilier des théories peu enclines à s’entendre, comme la relativité et la mécanique quantique. Les lois de l’univers, telles que nous les expliquons à l’heure actuelle, marchent mieux quand on pense l’univers en 2 dimensions. Dès lors, notre réalité serait holographique. Pour prouver cette théorie, il faudrait pouvoir affirmer que les informations contenues dans l’espace-temps sont limitées par la réalité en 2 dimensions dans laquelle elles sont plongées.

Ces recherches se font au niveau subatomique et n’ont pas permis d’aboutir à des conclusions. Mais l’explication est très sérieuse.

On est bien peu de choses. Les extraterrestres, eux, ont déjà tout expliqué pour sûr.

Sources : Smithsonianmag, Ca se passe là haut, Slate, Wikipédia