Personne ne rentre de vacances en avouant que c’était carrément pourri, au risque de passer pour un gros rabat-joie ou pire un looser. C’est pas bien grave et ça fait partie des petits mensonges du quotidien. Alors, on fait comme tout le monde : on fait semblant, multipliant les petits et gros mensonges pour qu’on nous envie le temps de quelques souvenirs vite oubliés.

1. "J’avoue, je n’ai pas pensé au boulot une seule seconde"

Sauf que vous avez checké vos mails matin, midi et soir… et commencé à faire une crise d’angoisse quand vous vous êtes aperçu que tout se passait très bien au bureau pendant votre absence !

Source photo : Giphy

2. "On n’a pas eu une seule goutte de pluie. Un temps de rêve !"

Alors qu’en fait, comme tout le monde, vous vous êtes pris des hallebardes pendant une bonne partie de votre séjour et que, pour éviter de passer pour un visage pale à votre retour, vous avez eu la main un peu lourde sur l’autobronzant. Se faire griller à vouloir faire croire que vous étiez bronzé, il y a une forme de logique !

Source photo : Giphy

3. "Ce voyage m’a changé – je ne vois plus la vie comme avant !"

Après le trip, le bad trip ! Une réaction classique après un long voyage de type tour du monde qui nous a sorti de notre train-train quotidien et de notre façon d’observer ce qui vous entoure. Ce n’est pas tant un mensonge (à partir du moment où le pense vraiment) qu’une phrase de hippie vraiment insupp’.

Source photo : Giphy

4. "Ça m'a fait tellement de bien de revenir à des choses simples"

Le sac à dos, le bivouac, la nuit chez l’habitant, c’est sympa, ça fait voyage authentique, sauf que, comme tout le monde, sur place, vous ne rêviez que d’une bonne douche chaude, d’un massage relaxant et d’une bonne nuit de sommeil sans être réveillé à 3 heures du mat par un coq insomniaque !

Source photo : Giphy

5. "J’ai complètement déconnecté pendant deux semaines"

Ce n’est pas faute d’avoir cherché à vous connecter par tous les moyens ! Mais pas moyen de trouver un foutu réseau wifi potable. 2 semaines sans poster aucune photo sur les réseaux sociaux. Vos proches étaient à deux doigts de lancer un avis de recherche international !

6. "Je me suis découvert une vraie passion pour l’histoire"

Tout ça parce que vous êtes parti 10 jours en Égypte où vous avez passé plus de temps au bord de la piscine qu’en visites sur les sites historiques. Aux dernières nouvelles, parcourir des anecdotes dans le Guide du routard n’a jamais fait de personne un spécialiste en histoire… De la même façon que lire un numéro de « profil d’une oeuvre » ne fait pas de vous un littéraire !

Source photo : Giphy

7. "Le séjour ne m’a presque rien coûté "

Vous aussi vous avez l’impression de vous transformer en expert quand vous cherchez sur internet le séjour ou le vol au meilleur prix ? En mode : « je vais pas me faire avoir comme ces couillons qui payent une blinde » ? Croire qu’on vient de niquer le système en payant moins cher que le voisin est ce qu’on appelle ça du marketing !

Source photo : Giphy

8. "C’est con que tu n’aies pas pu venir"

Encore aurait-il fallu que vous le lui proposiez… avec le risque qu’il accepte ! Cette phrase en forme de regret n’en est évidemment pas un. C’est juste une pirouette pour lui filer encore plus les boules et le préparer à lui en mettre plein la vue avec l’étalage des détails de votre séjour de rêve.

9. Ça fait du bien de se retrouver en famille

Ça fait aussi du bien quand ça s’arrête ! Ce n’est pas parce qu’on partage quelques bouts d’ADN avec des inconnus qu’on est forcément compatibles ! La famille, c’est un peu comme « mariés au premier regard »… mais à la naissance ! On débarque et on vous dit «tenez, voilà les personnes que vous devez aimer». Ok, mais personne ne vous oblige, 20 ans plus tard, à passer vos vacances avec eux… et encore moins à raconter à votre retour que c’était génial.

Source photo : Giphy

10. La bouffe est tellement bonne là-bas !

Pas la peine d’essayer de nous faire croire que vous êtes devenu une fine gueule pendant votre séjour. Tout le monde sait très bien que vous vous nourrissez exclusivement de pizzas, de pâtes, de burgers et de frites, et que quand vous dites que la bouffe est « bonne », vous voulez dire « grasse et pas chère »…

Source photo : Giphy

Source : 40 ans de mensonges !