Paname la belle. Pantruche et ses bistrots, son folklore... Voir Paris et mourir. Oui les gens aiment tout faire dans la plus belle ville du monde et même crever. Voici un best-of des personnalités étrangères qui ont décidé de passer l'arme à gauche avec vue sur la tour Eiffel :

  1. Jim Morrison
    Passionné de littérature et de poésie, Jim voulait écrire à Paris comme Hemingway. Mais à force de débauche il a fini par y passer. Aujourd'hui sa tombe est la plus visitée d'Europe.

    Jim Morrison
    Crédits photo (creative commons) : Domaine Public
  2. Lady Diana
    Un paparazzi un peu pressant, un chauffeur bourré, et c'est le drame. La princesse sera désormais toujours associée au pont de l'Alma.

    Princess_Diana
    Crédits photo (creative commons) : United States Federal Government
  3. Frédéric Chopin
    Atteint de la tuberculose, Chopin ne pouvait supporter Londres et sa pollution. Il rentre donc à Paris, fauché (des frais de sa maladie) et continuera de donner des leçons allongé dans son lit jusqu'à la fin. Il mourra à 39 ans dans son appartement de la place Vendôme.

    Chopin
    Crédits photo (creative commons) : Maria Wodzinska
  4. Samuel Beckett
    Beckett était un francophile et francophone convaincu qui avait choisi l'Hexagone depuis 1938. Sa carrière l'a amené à parcourir la planète mais c'est à Pantruche qu'il a passé les plus nombreuses années de sa vie. C'est donc tout naturellement qu'il y est mort, quelques mois après sa femme, en 1989. Il est enterré au cimetière du Montparnasse.

    Samuel Beckett
    Crédits photo (creative commons) : Roger Pic
  5. Oscar Wilde
    Lui aussi très attaché à Paris, Wilde a fini sa vie prématurément dans notre capitale. Comme Jimi il a pas mal profité de Paris pour se pinter la ruche et jouir du sexe tarifé. Sentant la fin venir , il se convertit au catholicisme en 1900 (l'année de sa mort), comme le veut la tradition on lui offrira à cette occasion une coupe de champagne. Celui-ci aura alors ce mot devenu célèbre "Je meurs comme j'ai vécu, au dessus de mes moyens". La classe quand même...

    Oscar Wilde
    Crédits photo (creative commons) : Napoleon Sarony
  6. Rudolf Nureyev
    Techniquement il est mort à Levallois-Perret, mais bon c'est quand même moins classe, donc on va dire Paris. Directeur de l'Opéra de Paris, Noureev n'était pas de passage mais bien un habitant de longue date. Rongé par le sida il montera sur scène jusqu'au bout et se verra décerner la récompense de commandeur de l'ordre des Arts et des Lettres peu avant sa mort.

    Nureyev
    Crédits photo (creative commons) : Allan Warren
  7. Marcello Mastroianni
    Mastroianni est l'acteur international par excellence et a par conséquence parcouru la planète entière durant sa carrière. Mais, c'est à Paris qu'il choisira de passer les dernières années de sa vie, ou il mourra en 1996 du cancer du pancréas.

    Marcello_Mastroianni_04
    Crédits photo (creative commons) : Gorupdebesanez
  8. Andrei Tarkovsky
    Lorsqu'il est diagnostiqué d'un cancer, c'est ses amis proches Marina Vlady (actrice) et Léon Schwartzenberg (le chirurgien qui le soignera) qui lui demandent de venir s'installer dans la capitale. Sous l'influence de Mitterrand et Chirac ses frais d'hospitalisation et de logements seront pris en charge. Le réalisateur de Solaris n'est par contre pas enterré en France mais en Russie.

    Tarkovsky
    Crédits photo (creative commons) : mcatarifa
  9. Jean Seberg
    Révélé en France par "A bout de souffle", l'américaine avec l'accent français sexy s'était installé à Paris peu après. Mariée à l'écrivain Romain Gary, elle connaîtra une vie remplie de drames (la mort de sa fille) et effectuera de nombreuses tentatives de suicide. Elle finit par se donner la mort (enfin c'est l'hypothèse la plus probable) et est retrouvée le 30 Août 1979. Elle est enterrée au cimetière du Montparnasse.

    Jean Seberg
    Crédits photo (creative commons) : Cavarrone
  10. André the Giant
    André René Roussimoff est français, puis qu'il est né à Coulommiers et passé toute sa jeunesse en France. Mais ce géant (ce n'est pas qu'un surnom il souffrait de "gigantisme") a fait la plupart de sa carrière aux U.S, où il est considéré comme l'un des plus grands catcheurs de tout les temps. Il est mort assez tôt d'une crise cardiaque dans un hôtel alors qu'il se rendait dans la capitale pour les funérailles de son père.

    Andre
    Crédits photo (creative commons) : John McKeon

"We'll always have Paris"

Source : IMDB