Le sport peut donner l’occasion de voyager. Pour aller de compétition en compétition ou pour assister à des spectacles mais pas seulement. Les plus jusqu’au-boutistes peuvent aussi visiter les lieux où leur sport est né. Se payer un petit pèlerinage et s’imprégner de l’atmosphère de ces endroits chargés d’histoire…

1. Bahia (Brésil)

Cet état du Brésil, dont la capitale est Salvador, vit naître la capoeira. Une danse qui permet aussi de mettre K.O. ses adversaires, qui trouve ses racines entre Salvador et Santo Amaro, à l’époque de l’esclavage des peuples africains au Brésil. Forcément, si on pratique cet art-martial très acrobatique et plutôt difficile à maîtriser, c’est là qu’il faut aller.

2. Bangkok (Thaïlande)

La boxe thaïlandaise, soit le muay-thaï, serait née du duel entre les deux fils du roi Sen Muang Ma en 1411. Une discipline intégrée à l’entraînement militaire dès le XVIème siècle, véritable sport national en Thaïlande, où le nombre de pratiquants est évalué à 1 million. Bien sûr, assister à un match de muay-thaï à Bangkok est aussi facile que de manger un jambon-beurre à Paris.

3. Le Gold's Gym et Muscle Beach à Los Angeles (États-Unis)

Le Gold’s Gym, c’est la Mecque du Bodybuilding. Là où se sont entraînés Arnold Schwarzenegger, Lou Ferrigno et tout un tas d’autres champions du bodybuilding et là où vont toujours aujourd’hui (dans une salle plus moderne) des acteurs, actrices et autres sportifs surentraînés. C’est la salle des stars et l’épicentre de la culture fitness aux États-Unis (et dans le monde diront certains). Et si il existe 700 salles dans le monde, c’est donc bien celle de Venice Beach qu’il faut visiter quand on part en pèlerinage avec son débardeur et ses muscles saillants (ou pas). Tant que vous y êtes, marchez un peu et allez aussi voir Muscle Beach, en bord de plage. C’est là où les accros du soulevé de fonte vont se défouler en plein air, sur des machines toutes rouillées mais assurément parfaites pour se fabriquer du muscle. Alors non, le bodybuilding n’est pas né ici, mais c’est tout comme.

4. Athènes (Grèce)

Il était une fois un homme chargé de remettre un message. Un type qui courut sur une distance de 40 km, entre Marathon et Athènes, pour annoncer la victoire contre les Perses, malheureusement mort avant d’avoir pu transmettre le moindre mot. C’est lui qui a donné son nom à l’épreuve créée lors des Jeux Olympiques d’Athènes en 1896. Le mieux pour lui rendre hommage est donc d’aller à Athènes et de courir jusqu’à Marathon…

5. Rugby (Angleterre)

Difficile de se tromper quand on veut visiter le lieu de naissance du rugby. Il faut tout simplement aller à Rugby, dans le centre de Angleterre, où ce sport fut inventé au collège. Collège qui existe toujours. On peut donc en théorie jouer au rugby sur la pelouse où il fut conçu. La classe.

Crédits photo (creative commons) : Domaine public

6. Hawaï (États-Unis)

Le surf est né à Hawaï au début du XIVème siècle. C’est en tout cas de cette époque que date la plus ancienne planche découverte à ce jour. Là-bas, la pratique du surf est bien plus qu’un simple loisir. Elle fait partie du patrimoine. C’est quasiment une religion ! Alors forcément, quand on aime ça, surfer à Hawaï, c’est un peu comme manger un cassoulet à Castelnaudary quand on aime… le cassoulet.

7. Tokyo (Japon)

Plein d’arts-martiaux sont nés à Tokyo mais aujourd’hui, on va s’intéresser à l’aïkido, qui permet de retourner la force de l’adversaire contre lui-même, en lui cassant tous les os de son corps comme Steven Seagal savait si bien le faire dans ses films. Pourquoi l’aïkido ? Parce que l’aïkikai hombu dojo, soit le premier dojo de Morihei Ueshiba, le fondateur de la discipline, existe toujours aujourd’hui. Il se trouve dans le quartier de Shinjuku.

8. Springfield (États-Unis)

Rien à voir avec le Springfield des Simpson. C’est ici, au Springfield College, que le prof d’EPS James Naismith créa un beau jour de 1891 le basket-ball, en cherchant un sport pour occuper ses élèves par temps de pluie, histoire de les maintenir en forme entre les saisons de foot et de baseball. Le basket qui fut étudié pour permettre de réduire au minimum les contacts physiques et donc d’éviter les blessures.

10. La Chine

Le kung-fu, et plus globalement l’ensemble des arts-martiaux chinois, sont nés il y a bien longtemps, vers 600 avant J.-C.. Rien de mieux qu’un périple en Chine, du Nord au Sud et d’Est en Ouest pour partir à la découverte des origines du kung-fu et au passage le pratiquer, histoire d’affiner sa technique.

View this post on Instagram

Chinesemartialarts #kungfuschool #chinakungfu

A post shared by Dragon Mountain Kung Fu School (@dragon_mountain_martialarts) on

Il y a aussi les Flandres, soit le lieu de naissance du curling !