Mondialisation tout ça tout ça. Mais attendez, on peut encore bien charger son empreinte carbone en prenant des vols pas chers pour aller à des endroits où on n’aurait pas forcément eu le réflexe d’aller si c’était cher. Le monde étant ce qu’il est, le réflexe risque de se généraliser et les compagnies aériennes n’étant pas à proprement parler des organisations philanthropes, leurs prix risquent d’exploser. Autant se presser d’y aller.

1. L'Iran

On trouve actuellement des billets aller-retour pour Téhéran à 200 balles pour y aller quand il ne fait pas 600 degrés. L’Iran étant un pays absolument magnifique et actuellement assez sans danger, c’est l’occasion d’aller voir Ispahan entre autres joyaux du patrimoine.

Crédits photo (creative commons) : Mbenoist

2. La Birmanie

On peut aller en Birmanie pour 500 balles. Ce n’est pas non plus donné, mais vu la beauté du pays et le fait que la vie, sur place, est très peu chère, ça vaut quand même le coup, d’autant que le pays a entamé une timide transition vers la démocratie. Une destination idéale si l’on aime l’architecture bouddhiste et les randonnées dans des paysages magnifiques.

Crédits photo (creative commons) : Gerd Eichmann

3. Le Kirghizstan

Pour moins de 500 euros, on peut aller à Bichkek, la capitale avec le nom le plus marrant du monde. Pays de montagne coincé entre la Chine et les autres pays en stan, on peut y faire de belles ballades à cheval, voir des paysages pas possibles et bouffer du lait caillé. En ne dépensant absolument rien sur place.

Crédits photo (creative commons) : Peretz Partensky from San Francisco, USA

4. La Bolivie

Si les billets ne sont pas donnés (les moins chers tournent autour de 700 euros), la vie, sur place, ne coûte rien. On peut facilement passer 3 semaines en Bolivie en dépensant quelque chose comme 300 ou 400 euros. Outre le lac Titicaca, les mines de Potosi, le salar d’Uyuni et tous les paysages merveilleux que l’on pourra se payer pour ce prix là, on peut pousser jusqu’à Tupiza, pas loin de la frontière argentine, pour manger de la viande argentine à prix bolivien et profiter de la douceur de vivre.

Crédits photo (creative commons) : Unukorno

5. L'Andalousie

Ouais, OK, c’est moins exotique. Mais la proximité permet aussi de partir à Séville ou Grenade pour une bouchée de pain, hors saison. Sur place, le demi est à 1 euro, on peut se loger facilement, il fait beau et c’est gagné pour l’Alhambra ou le musée des trésors maritimes de Séville.

Crédits photo (creative commons) : Nic McPhee from Morris, MN, USA

6. Athènes

La crise n’a pas que du mauvais. Bien sûr que si, ça n’a que du mauvais. Mais partir en Grèce n’a jamais été aussi abordable. Et c’est beau, quand même, la Grèce.

Crédits photo (creative commons) : Seynaeve

7. Dubaï

Si on aime les fausses villes, on peut faire Paris-Dubaï pour 300 balles. L’occas’ de mieux connaître ce sur quoi l’on crache.

Crédits photo (creative commons) : Tim.Reckmann

8. L'Ouzbekistan

On arrive à Tachkent, on part à Samarcande, on se prend pour Corto Maltese, on dépense pas un rond, on est content content content.

Crédits photo (creative commons) : Ekrem Canli

9. Le Laos, le Cambodge, la Thaïlande

Laos, Cambodge et Thaïlande ont beau être très touristiques, la vie, sur place, continue d’être extrêmement abordable. Et c’est quand même l’occas’ de voir plein de tops. Et de paysages exotiques. Des trucs cool, quoi.

Crédits photo (creative commons) : Aaron Smith from London, United Kingdom

10. L'Inde

On trouve des vols à partir de 500 balles pour partir en Inde. Selon les régions, tout n’est pas abordable, mais que l’on veuille faire une sorte de voyage initiatique sans gluten ou tout simplement s’immerger dans la culture indienne, ça vaut quand même le coup.

Le palais du Maharaja (Mysore, Inde)

Balek de l’empreinte carbone. Et pour une fois que Google fait un truc bien, sachez que Google Flight, ça déchire.

Pour bien te marrer, même en voyage, c'est Topito Voyage qu'il te faut.

Et sinon, t'as 2 minutes (allez 3) ? Alors découvre notre dernière vidéo !