Chaque année, le Holiday Money Report fait le tableau des destinations les moins chères pour l’année à venir. Pour calculer son truc, l’étude se base sur l’addition des prix d’une bouteille d’eau, d’un café, d’un coca, d’une bière, d’une bouffe au restaurant avec pinard, d’un verre de vin, d’une bouteille d’insecticide et d’un tube de crème solaire. Bref, les billets d’avion ne sont pas inclus, mais si on a de la patience et qu’on se déplace à pied, ça vaut grave le coup.

1. Bulgarie (Slantchev Briag) 42,6 euros pour tout ça

Les prix ont été calculés sur la base de la plus grosse station balnéaire du pays. Autant dire que, dans les terres, c’est encore moins cher. Pour pouvoir écrire des cartes du genre « Les gars, je bulle en Bulgarie » ça vaut le coup, d’autant que t’as pas à craquer ton portefeuille pour t’offrir un détour par le calembour.

??? ????? ? ??? ????? ???????! Amazing night here! Its summer!????

A post shared by ????? (@alina_linsand) on

2. Japon (Tokyo) 48,5 euros pour tout ça

Bon, s’ils le disent. Parce que je pensais que le Japon était le pays le plus cher du monde, mais apparemment c’est faux, c’est le deuxième pays où que ça vaut le coup de partir cette année, wahou, destination Japon, on va se bourrer la gueule aux brochettes fromage.

3. Portugal (dans l'Algarve) 50 euros pour tout ça

E muito bom pra ir ao Portugal porque é uma destinacao marvilhosa e nao tao cara.

Voilà, comme vous voyez, j’ai vaguement pris des cours de portugais y’a 10 ans dans l’espoir que ça me servirait à quelque chose et au final, je crois qu’on peut se mettre d’accord pour dire que ça ne m’a servi à rien.

4. République tchèque (Prague) 60 euros pour tout ça

Perso je suis content de voir Prague dans la partie haute du classement parce que j’y vais justement à la fin du mois. Si vous voulez que je vous envoie des cartes postales, n’hésitez pas à me le signaler en laissant un message au 0808REPONDPAS, numéro surtaxé 12 euros la minute.

Morning calmness over the city ?? Have a great day, friends ?

A post shared by Prague every day ? (@praguetoday) on

5. Afrique du Sud (Le Cap) 62 euros pour tout ça

« Cap ou pas cap d’aller au Cap » ? J’ai suggéré ce super slogan à l’office du tourisme d’Afrique du Sud qui n’a pas donné suite à ma proposition, je suppose donc qu’ils n’ont jamais reçu mon mail, si quelqu’un connaît le responsable de la com’, qu’il n’hésite pas à lui dire que j’ai beaucoup d’idées à même de développer leur politique commerciale et que je travaille gratuit s’ils veulent parce que je suis très gentil.

6. Espagne (sur la Costa del Sol) 62,5 euros pour tout ça

A partir du moment où un endroit s’appelle la Côte du soleil et que, pour autant, il n’est pas situé sur le soleil lui-même (bien trop loin et sans doute un peu trop chaud), on a forcément envie d’y aller, parce que le soleil, nous, on aime ça, voilà, c’est dit, on se connaît mieux maintenant.

7. Turquie (Marmaris) 62,6 euros

Si la Turquie n’est pas trop le pays des droits de l’homme, en ce moment, c’est le pays de la dépense modérée, ce qui fait qu’on peut raisonnablement penser que les principes, c’est sympa, mais franchement passer du bon temps dans une ville sympa sans voir la misère et la répression c’est vachement plus agréable.

9. Croatie (Parenzo) 70 euros

Alors j’ai raison ou j’ai Parenzo d’aller en Croatie ?

A médité…

Pore?

A post shared by Ernesto Russo (@erny83pd) on

Bonnes vacances à tous.

Source : Holiday Report 2018