La dernière fois que vous êtes allés au Louvre, c’était en 4ème B, dans la classe de Madame Gilbert, la prof d’histoire-géo avec un gros cheveu sur la langue. Madame Gilbert était bien gentille, mais à part vous montrer la « Zoconde » et la « Vénussss de Milo », ses connaissances sur le musée étaient plutôt limitées. Heureusement, on est là pour rectifier le tir et vous faire découvrir des anecdotes insolites sur le Louvre, le côté face du musée le plus visité au monde !

1. Des chiffres hallucinants

En plus d’attirer plus de 9 000 000 de visiteurs par an, le Louvre est l’un des plus grands musées au monde. Tenez vous bien, en tout, ce sont 403 pièces, 243.000 m2 de planchers, 14,5 km de couloirs, 10.000 marches que l’on peut y arpenter. Les 2500 personnes qui y sont employées sont responsables chaque jour des 2000 portes, 410 fenêtres et 5000 clés du musée. Passe-partout serait aux anges !

2. Un musée qui en a sous le pied

S’il n’y a presque pas assez de toute une vie pour faire connaissance avec les 35 000 œuvres visibles au Louvre, sachez que la grande majorité n’est pas exposée ! En effet, si on compte celles qui sont stockées en « coulisses », le Louvre abrite au total 460 000 œuvres. Ah ouais quand même…

3. La Joconde devenue star grâce à un vol

La Joconde doit son immense popularité à un coup du destin : le 22 août 1911, elle est dérobée par un vitrier italien auquel le Louvre avait fait appel quelques mois plus tôt, pour la mettre sous verre. L’homme l’aurait même transportée en bus jusqu’à son appartement parisien, avant de la ramener en Italie ! Il faudra deux ans aux enquêteurs pour la retrouver. Aujourd’hui, Mona Lisa est protégée par trois couches de verre anti-balles, qui en font l’œuvre la mieux protégée au monde.

4. Un tableau coupé en deux

Avec ses 67m2 (666×990cm) et ses 132 personnages représentés, Les Noces de Cana de Paul Véronèse est le plus grand tableau du Louvre. Cette peinture, qui représente un repas vénitien durant lequel Jésus transforme de l’eau en vin, est si imposante que pour la rapporter de l’abbaye de Venise où elle a été pillée (l’art est un monde impitoyable), elle a du être coupée en deux !

5. Le Louvre autrefois

Le Louvre n’a pas toujours été un musée. À l’origine, il était une forteresse, construite sous Philippe Auguste, qui a servi à protéger Paris à partir de 1190. C’e serait d’ailleurs le nom du lieu-dit choisi pour ce site, une ancienne louverie, qui aurait donné son nom au lieu. Une autre hypothèse veut que le terme « Louvre » découle de l’ancien français « lauer » ou « lower » qui signifiait « tour de guet ». La bâtisse est devenue Palais Royal à partir du 16ème siècle avant de devenir le musée que l’on connaît, en 1793. Mais en 1871, un terrible incendie déclenché par la Commune a bien failli le détruire entièrement, l’Histoire aurait pu s’arrêter là.

6. Un tableau mensonger

Alors qu’aujourd’hui, on triche sur nos photos grâce à Photoshop, il y a quelques siècles, on faisait mentir les tableaux ! Et c’est au Louvre que vous pourrez voir le plus beau spécimen de manipulation artistique à visée politique, Le Sacre de Napoléon de Jacques-Louis David. Pour contenter Napoléon, ce dernier a procédé à quelques petits arrangements avec la vérité : on y voit un Napoléon, plus grand qu’il ne l’est vraiment, être béni par le Pape sous le regard bienveillant de sa mère, en réalité absente !

7. Pas un, mais trois Louvre

Ces dernières années, le Louvre a fait des petits. Une annexe du musée a été ouverte en 2012 à Lens, dans le Pas-de-Calais, le désormais célèbre Louvre-Lens. Et l’ouverture du Louvre Abu Dhabi, actée par un accord de 2007 passé entre la France et l’Arabie Saoudite, est imminente ! Le bâtiment, construit par Jean Nouvel abritera des chefs d’œuvres prêtés par la France (dont certains Van Gogh et Léonard de Vinci), le temps pour le musée de se constituer une collection propre.

8. Un fantôme fictif... ou pas !

L’esprit de Belphégor, dieu barbare égyptien, a pris possession du corps de l’une des momies du Louvre et s’en échappe de temps en temps… C’est en tout cas ce que raconte le roman d’Arthur Bernède, adapté en série télévisée en 1965. À l’époque, le feuilleton terrifie les Français, au point que certains croient dur comme fer que le fantôme existe réellement. Encore aujourd’hui, des visiteurs demanderaient à voir la momie lors de leur passage au Louvre…

9. Des œuvres pillées

La collection des Antiquités égyptiennes du Louvre (la plus grande du monde !) comporte des milliers d’objets ayant été pillés en Égypte. Du coup, l’Égypte réclame régulièrement des œuvres, comme le Zodiaque de Dendérah, mais malheureusement pour le pays, rien n’oblige la France à les lui rendre. Du moins en ce qui concerne les œuvres ramenées en France avant 1970, année de la signature d’une convention de l’UNESCO contre le trafic d’œuvres d’art.

10. Une pyramide au cœur du scandale

20 mètres de hauteur et 673 panneaux de verre réfléchissant au total, la Pyramide du Louvre impressionne et on ne compte plus le nombre de selfies dont elle est le décor. Pourtant, cette œuvre commandée par Mitterrand a d’abord fait doublement polémique : au moment de son inauguration, en 1989, son style futuriste qui tranche avec l’architecture du Louvre, choque. Pire encore, on pense qu’elle comporte 666 panneaux et qu’il s’agit-là d’une œuvre diabolique !

On y retourne ?


Pour bien te marrer, même en voyage, c'est Sokodo qu'il te faut.

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :