Le Louvre, c’est mystérieux, et en plus y’a une pyramide dessus donc ça a un côté illuminatis-reptiliens-ésotérique bien sympa. Dan Brown a écrit quelques conneries dessus dans Da Vinci Code, histoire de rajouter du mystère, mais il y a aussi de vrais secrets, des vrais de vrais, qui sont beaucoup plus intéressants et qu’on va vous dévoiler ici. Ouais on est sympa.

1. Il y a un vrai débat sur la pyramide, qui pourrait être le symbole du diable

Certains sont formels : la pyramide est composée de 666 triangles de verre. 666, le chiffre du diable, donc. Ce serait quand même vachement flippant. La direction du musée, elle, indique qu’il y a 673 triangles. Ça devrait mettre fin à la polémique, mais il faut avouer que le chiffre est très proche et que c’est tentant de tomber dans les délires complotistes. Quelqu’un se dévoue pour aller les compter ?

2. Médor, le chien qui venait se recueillir au Louvre

En 1830, il y a eu la Révolution de Juillet, où le peuple parisien a tenté de prendre le palais du Louvre, qui était un des lieux du pouvoir royal à l’époque. Il y a eu des tas de morts qui ont été enterrés près du palais, et dans les semaines qui suivirent, les gens sont venus se recueillir à cet endroit. C’est là qu’ils ont remarqué qu’un chien blessé traînait tout le temps dans le coin. La légende s’est construite : on s’est dit que ce chien venait lui aussi se recueillir près de la sépulture de son maître mort au combat. Il a été baptisé Médor et est devenu une sorte de mascotte du Louvre, jusqu’à ce qu’on l’oublie et qu’il finisse par disparaître. On conclura cette histoire en disant, sans grande originalité, que c’est triste, mais beau. Ou l’inverse.

3. On peut toujours accéder aux douves du Palais du Louvre

Parce que oui, avant d’être un musée, le Louvre c’était un palais, mais ça vous le saviez sûrement déjà. Le fait est qu’autour du palais, il y avait des douves, aujourd’hui totalement inutiles, mais qui sont toujours accessibles quand on visite le musée. Pour les voir, il faut se rendre dans la partie médiévale des expos, mais ne vous attendez pas non plus à voir de l’eau et des cadavres de chevaliers qui reposent au fond, il n’y a rien de tout ça.

4. Le sous-sol du palais est un vrai labyrinthe

Sous le palais ont été construits des longs couloirs qui permettent au personnel de se déplacer plus rapidement entre les ailes du bâtiment. On appelle tout ce complexe la Voie de Desserte Intérieure, mais vous ne la verrez jamais à moins de travailler dans le musée, parce que l’accès est interdit aux visiteurs (en même temps, si tout le monde pouvait y traîner, ça n’aurait plus aucun intérêt).

5. Il existe une visite pour les fans de Beyoncé

Vous le savez, Beyoncé et Jay-Z ont tourné le clip Apeshit dans le musée du Louvre, et ça a fait un des plus gros buzz de 2018. Mais la relation entre Beyoncé et le musée ne s’arrête pas là, puisqu’il existe maintenant une visite guidée en rapport avec le clip. D’une durée d’1h30, elle se concentre sur 17 œuvres, dont Le Radeau de la Méduse, La Victoire de Samothrace ou encore La Joconde (vous connaissez ?) C’est surtout une histoire de comm’, mais si ça peut faire venir au musée des gens qui n’y seraient jamais allés, c’est toujours très cool.

6. Avant, le Louvre était une véritable forteresse

C’est pas juste une façon de parler : le Louvre était littéralement une forteresse, et ce dès le XIIe siècle. Aujourd’hui, le palais est surtout beau à contempler et à visiter, mais avant il était entouré de bâtiments fortifiés et son rôle était de contenir les invasions venant du Nord. Il faut dire que l’endroit, au bord de la Seine, était hyper stratégique.

Crédits photo (Domaine Public) : Limbourg brothers

7. C'est après la Révolution qu'on a décidé d'en faire un musée

En fait, pendant les années qui précédaient la Révolution Française, plus personne n’habitait dans le palais du Louvre. Il avait été totalement abandonné. Mais après la révolution, l’Assemblée Nationale a décrété qu’on en ferait un musée national, et c’est ce qui s’est passé à partir de 1793. Hop, on prend les palais des rois pour en faire des musées, c’est ça la République.

8. Si un de vos potes raconte qu'il a visité tout le musée pendant son week-end à Paris, il ment

Le Louvre, c’est au moins 35000 œuvres réparties sur plus de 70 000m². Il y a environ 14km de couloirs, et il faudrait près de 100 heures pour avoir le temps de contempler toutes les œuvres. Aucun musée ne fait mieux que ça.

9. Quand les nazis sont arrivés pour voler les œuvres, les plus importantes avaient déjà disparu

Pendant la Seconde Guerre Mondiale, les nazis volaient tout ce qu’ils pouvaient dans les pays qu’ils envahissaient. Forcément, le Louvre, ça les intéressait pas mal, sauf que, quand ils se sont pointés, tout avait déjà été vidé. Jacques Jaudart, un haut fonctionnaire français de l’administration des Beaux-Arts, avait pris soin de mettre 4000 œuvres à l’abri. Il les a bien niqués.

10. Énormément d’œuvres du Louvre ont elles-mêmes été pillées dans d'autres pays par Napoléon

Eh ouais, parce qu’on la joue moraliste avec les nazis, mais en fait, la France s’est bien servie dans d’autres pays pendant ses campagnes. A ce jeu-là, Napoléon s’est bien fait plaisir en pillant une bonne partie de l’Italie et de l’Egypte. Alors, on les rend quand les œuvres ?

Si vous voulez vous faire une visite, voilà les œuvres à voir absolument au Louvre. On a aussi les plus belles photos du Louvre, et les musées insolites de Paris pour changer un peu.

Sources : Sortiraparis, Pariszigzag, Wikipedia, Infolites, Wikipedia (Jaudart).