Il existe des mots devant lesquels votre esprit mal tourné (et votre humour de collégien?) ne peut s’empêcher d’afficher un sourire bêta, comme « prout » par exemple. Mais là, on parle de mots plus fins, dont la définition peu folichonne déçoit face à la sonorité lolesque. Comme quoi, les mots sont parfois trompeurs.

1. Cuniculture

Qui désigne l’élevage de lapins, et non l’érudition des amateurs de pratiques bucco-génitales.

2. Éburnéen

Qui qualifie ce qui a la couleur de l’ivoire, et non les hommes émasculés.

3.

Pétaudièrequi qualifie une assemblée un peu bordélique, et non une auberge organisant des concours de flatulences.

4.

Jaculatoirequi qualifie une petite prière courte et fervente, et non une escapade courte (et fervente aussi) au 7ème ciel.

5.

Fallacieuxqui désigne quelqu’un (ou quelque chose) qui cherche à tromper, et non la promesse d’une faveur sexuelle.

6.

Syncrétismequi désigne une doctrine fondée sur un mélange d’autres doctrines disparates, et non une idéologie pour les crétins.

7.

Presbytequi désigne un trouble de la vision, et non un trouble de la bite.

8.

Concupiscentqui qualifie une envie de plaisirs de la chair, et non un abruti en pleine miction.

9.

Bucoliquequi qualifie quelque chose de champêtre, et non des ennuis gastriques dus à une importante absorption de liquide.

10.

Poculerqui désigne l’action d’aller boire un verre, et non les éventuels dérapages sexuels résultant de l’action sus-dite.

11.

Acculerqui signifie coincer dans un lieu duquel on ne peut s’échapper, et non… enfin vous avez compris. Vous pouvez acculer quelqu’un contre un mur sans complexe.

12.

Spermophilequi désigne une espèce de rongeur qui aime les graines, et non un rongeur qui aime le sperme (même si il a le droit d’aimer les deux)

13. Nyctalope

14. Compétant

15. Pédoncule

16. Sarabande

17. Nycthémère

18. Cucurbitacées

19. Lapsus

20. Suspendu

21. Salopette

22. Eucuménique

23. Converge

24. Liburne

25. Mange tes morts fdp