Le Japon est un pays pas comme les autres et fait rêver bon nombre d’occidentaux (surtout les fans de mangas). Il y a quelques mots français utilisés en japonais, preuve que vous êtes déjà bilingues, mais il y a aussi de nombreux mots japonais qui n’ont pas d’équivalent en français (ni en anglais). Pas sûr que les japonais les utilisent tous les jours, mais ils sont tout de même pratiques et parfois très poétiques. Si tu veux maîtriser le français avant de commencer une autre langue, tu peux déjà découvrir les mots français qu’on n’utilise jamais (c’est cadeau).

1. Age-otori

Sortir de chez le coiffeur en ayant une coupe de cheveux bien pire que celle que tu avais en arrivant.

2. Ikigai

Une raison de vivre, de se lever le matin.

3. Arigata-meiwaku

Initiative que quelqu’un prend pour tenter de t’aider alors que tu n’as rien demandé. Même si cette initiative a des répercussions négatives, tu te sens alors obligé de remercier la personne.

4. Koi no yokan

La sensation quand tu sens que tu vas bientôt tomber amoureux d’une personne.

5. Tsundoku

Le fait d’acheter un livre, de le poser dans sa bibliothèque et de ne pas le lire.

6. Wabi

Une imperfection qui rend un “tout” plus élégant, plus beau.

7. Shouganai

Le fait que certains problèmes n’ont pas de solution et qu’il ne faut donc pas s’en soucier pour ne pas gâcher les bons moments.

8. Wai-wai

Le bruit des enfants qui jouent.

9. Kokoro

Coeur, esprit et âme combinés, ce qui fait une personne.

10. Boketto

Regarder au loin d’un air absent.

11. Komorebi

Rayon de soleil à travers les feuilles des arbres.

12. Kyoikumama

Une mère qui tente de contrôler l’orientation professionnelle de ses enfants en les poussant à faire certaines études.

13. Nekama

Un homme qui prétend être une femme sur internet.

14. Yoko meshi

Le stress qui monte quand tu parles une langue étrangère et que tu as peur de ne pas te faire comprendre ou qu’on se moque de toi.

15. Aware

Un moment d’une beauté au delà du réel, mais qui s’efface déjà.

Si ce top t’a donné envie d’apprendre le japonais, on peut te donner quelques astuces. Perso, je profite du confinement pour m’instruire grâce aux services gratuits pendant le confinement (oui bon, il y a PornHub dans le top, mais ça reste de l’anatomie).

Sources : Global-Lingo , Lexicography