Comme disent les poupées Disney : « Notre monde est tout petit, notre monde est tout petit, notre monde est tout petit le monde est petit. »

Maintenant que vous l’avez dans la tête, il est temps de nous intéresser en musique aux mots communs à toutes les langues. Ne me remerciez pas.

1. Hein ?

Ou « hein » ? C’est le mot universel par excellence, puisqu’on le retrouve dans toutes les langues du monde sous des dehors légèrement différents mais très proches. Pourtant, il ne s’agit pas d’un son inné mais bien d’un mot acquis, dont la simplicité extrême est à l’origine de son universalité.

2. Café

En turc, café se dit kahve. Dès lors, quasiment tous les pays du monde ont adapté le mot pour désigner cette boisson originaire du Golfe persique et qui est arrivée en Europe dans les valises des marchands vénitiens, aux alentours du XVII° siècle. Café, caffe, coffee, kava, kofi… Un des rares trucs que l’on peut demander à peu près partout dans le monde en étant compris.

3. Pyjama

Le mot vient de l’hindi pajama, un type de pantalon que les Indiens portaient parce qu’ils étaient à la mode et que les colons britanniques se sont empressé de porter à leur tour, mais pour se promener chez eux. Ensuite, le concept a fait des émules et le mot est resté dans la quasi-intégralité des langues : pyjama en français, pajamas en anglais, bijama en arabe, pizsama en hongrois… Bref, on vous comprendra si vous en cherchez un au bout du monde.

4. Chocolat

Quand les conquistadors ont débarqué en Amérique centrale, on ne peut pas dire qu’ils aient bien transcrit tous les mots aztèques et mayas. Mais il y a toutefois un mot qu’ils ont à peu près bien reproduit, c’est le mot xocolatl. Les Espagnols ont commencé à utiliser ce mot en le reprenant à leur sauce (chocolate), avant de l’exporter dans la plupart des cultures européennes. Anglais : chocolate ; français ; chocolat ; norvégien : sjokolade ; ouzbèke : shokolad ; hindi : chokalet…

5. Maman

Mama. Maman. Mommy. Mamma. Eomma. Mami. Dans presque tous les pays du monde, l’un des tous premiers mots que l’on prononce se dit pareil. Et c’est sans doute la conséquence et la cause de l’universalité du mot : c’est un des mots les plus simples à prononcer quand on est bébé. Des sonorités simples, des voyelles ouvertes et une mère qui dit « regarde, il a dit ‘maman’ ! »

6. Guitare

Sitar, guitare : le point commun ? La sonorité « tar », qui correspond au mot corde en hindi. Les Espagnols ont emprunté leur guitarra aux Arabes qui nommaient un instrument similaire gitara. Ensuite, la table de bois avec des cordes s’est propagée partout dans le monde : kit’arr en arménien, Gità en japonais, gitara en Bengali… Assez étonnamment, seuls les Portugais parlent de violao (mais comprennent guitarra).

7. OK

Deux syllabes universelles, un dérivé de l’anglais dont les origines remontent aux années 1830 sans que l’on sache exactement d’où vient le mot. Dans tous les pays du monde, si vous dites OK on vous comprend. Tout est KO à côté.

8. Taxi

La taxi aussi est universel. De taximètre, ils sont devenus simplement des taxis dans presque tous les pays du monde. Même les Japonais utilisent un mot proche : takushii. Tacsay en irlandais ou taksi en tadjik. Fastoche.

9. Banane

Banane en français. Banana en anglais, en italien, en portugais et dans une partie du monde hispanophone. Banaan en néerlandais et Banan en polonais. Même le russe a un son proche. Il n’y a finalement que dans les pays où la banane existait avant d’être importée en Europe qu’elle porte un autre nom, souvent aux sonorités plus constrictives : cau, caulé, kolé…

10. Kaput

Le mot kaput, dérivé de l’allemand lui-même venu de capot est universel. On le comprend dans presque tous les pays du monde où il a la même signification : foutu en l’air, fatigué, mort. Kaput quoi.

Déjà 10 mots qu’on pourra intégrer à l’esperanto.

Sources : Listverse, Tuxboard, Slate