Quand vous devenez parents, faites bien attention au prénom que vous allez choisir pour votre enfant. Déjà, évitez tout ce qui est ridicule comme Pipeline ou Porte-Monnica, parce que vous allez gâcher sa vie. Mais il faut aussi penser à la manière dont sera perçu le prénom dans d’autres langues. Parce que oui, il existe des prénoms qui passent très mal au-delà de certaines frontières. Si vous les donnez à vos enfants, les étrangers se foutront allègrement de leur gueule.

1. Fanny veut dire "chatte" en anglais

En Angleterre et en Australie, fanny veut dire « chatte » en argot, donc ça la fout mal. Et si vous vous dites que vous pouvez au moins partir aux States, là-bas c’est pas mieux parce que fanny désigne le cul, en argot aussi. Bref, c’est mal parti pour une carrière internationale avec ce prénom.

2. Bill = cul en néerlandais

Ce prénom hyper courant dans le monde anglophone ne passe pas trop aux Pays-Bas, puisque bill se traduit par cul là-bas. On risque bien de se foutre de votre gueule si vous portez ce doux nom.

3. Thomas

En espagnol, tomar, c’est un verbe qui a plusieurs sens, dont celui de « boire ». Du coup, Thomas, ça sonne comme toma, qui veut dire « bois ». Pendant votre Erasmus, on vous invitera donc souvent à boire en riant (jajajajajaja qu’ils sont insupportables ces hispanophones).

4. Isis

A la base, c’est un magnifique prénom hérité de la déesse égyptienne du même nom. Malheureusement, c’est le nom qui a aussi été donné à Daesh chez les anglophones, et même si ça se prononce aillezisse, à l’écrit ça leur fera très bizarre.

5. Sergueï

Ser gay, en espagnol, c’est « être gay ». Vous imaginez alors à quel point le prénom peut devenir handicapant en société quand, dès qu’il est prononcé, une flopée de mecs se met à rire grassement.

6. Chloé

Encore un très joli prénom qui se retrouve perverti dans une autre langue. C’est cette fois-ci l’argot allemand qui pose problème, puisque pour lui, klo désigne tout simplement les chiottes. Évitez donc tout diminutif lorsque vous vous retrouvez avec des personnes pratiquant la langue de Joachim Löw.

7. Lou

En France c’est déjà pas tous les jours facile à porter, ce prénom, parce qu’on vous sortira des connerie du genre « Lou, y es-tu ? hihihihi », mais c’est en anglais que ça va commencer à devenir vraiment chiant. En effet, loo, dans l’argot anglais de Grande-Bretagne, ça désigne les toilettes. Personne ne veut d’un enfant qui fasse penser aux toilettes.

8. Marc

Un Marc qui part en voyage en Norvège sera sujet aux quolibets parce que son nom sonnera comme celui utilisé pour désigner les vers de terre, mark. Y’a pire dans la vie, mais c’est quand même relou.

9. Randy

C’est déjà pas bien joli comme prénom, Randy, et ça l’est encore moins en Inde. Là-bas, en hindi, randi veut dire « prostituée ». Vous voulez qu’on vous prenne pour une professionnelle du sexe ? Non, bien entendu.

10. Pete

A l’écrit, ce prénom fera déjà sourire bon nombre de français, mais ce n’est pas tout. En Argentine, ce bien pire, parce que c’est le mot utilisé en argot pour désigner une fellation. Un peu comme si vous vous appeliez Pipe. Pas cool.

11. Siri

Le prénom de l’assistant vocal d’Apple ne passe pas au Japon, parce qu’il ressemble trop à shiri, un mot qui désigne le cul. « Dis cul, où est-ce que je peux trouver un bon restaurant ? » Vous voyez, ça ne va pas du tout.

12. Dom

Le diminutif de Dominic sonne comme une insulte néerlandaise pour parler de quelqu’un de stupide. De quoi passer pour un bel idiot.

13. Nick

Nick ta mère, Nick ta race, Nick la police… Pas besoin de vous faire un dessin ni un cours de français, vous voyez très bien où ça coince.

14. Cara

Khara, en arabe, c’est caca. C’est aussi simple que ça. Il n’y a rien de pire que d’inspirer la pensée des excréments dès qu’on parle de vous.

15. Tessa

Le prénom a une sonorité qui ressemble beaucoup trop à celle du mot danois tisse, qui veut tout simplement dire « urinier ». Vaut mieux y réfléchir à deux fois avant de donner ce nom à votre gosse.

16. Gary

En japonais, geri, c’est… la diarrhée. Autant vous dire que ça sonne très mal à leurs oreilles, ce prénom. Les fans de Blink-182 (des gens bien, donc), se rappelleront qu’ils ont un chanson intitulée Dysentery Gary, qu’on peut traduire par « Gary la chiasse ». Une belle coïncidence qui n’en est peut-être pas une.

Heureusement, l’Etat Civil refuse certains prénoms quand ça va trop loin.

Source : The list