Crédits photo (creative commons) : Religifake

Vous en avez assez de boire pour rien, comme ça, parce que vous vous ennuyez ou parce que vous estimez avoir globalement une vie de merde. Vous commencez méchamment à ressembler à votre père, et ça, ça vous embête un peu. Alors, histoire de pimenter un peu votre alcoolisme naissant, vous décidez de passer par la voie ludique pour vous ruiner la santé. Vous jouez. Avec votre santé, oui. Mais vous jouez. Ça passe mieux que de dire simplement que vous buvez :

  1. Le jeu de la bouteille
    Alternative alcoolique de l'enfantin et homonyme "jeu de la bouteille", où il était question de petit bisou (avec ou sans la langue/les mains, en fonction de l'âge auquel vous y jouiez), les règles, ici, sont limpides : les joueurs s'assoient en cercle et placent au milieu de ce cercle une bouteille pleine d'un alcool plus ou moins comestible. L'un après l'autre, les joueurs font tourner l'objet de toutes les attentions. L'heureuse/malheureuse personne pointée par le goulot de la bouteille, lorsqu'elle a cessé de tourner, se doit de faire honneur à la boisson en question et d'en boire un shooter cul-sec. La passionnante partie s'arrête lorsque la bouteille est vide. Ou lorsque vous tombez dans le coma.
  2. Le "je n'ai jamais"
    Le premier joueur se doit de balancer une vérité (une véritable vérité, tant qu'à faire) sur son compte, en commençant par la phrase : "je n'ai jamais..." Par exemple, "je n'ai jamais couché avec ma mère". S'il se trouve que l'un des joueurs a déjà couché avec sa mère, il se doit de boire son verre. C'est très simple. Marche aussi avec tout ce qui vous passe par la tête et tout ce que vous avez envie de savoir sur vos amis alcooliques : je n'ai jamais dissimulé un cadavre dans la Seine/truqué des élections de délégués de classe/mutilé un petit chat/abusé sexuellement des êtres qui me sont inférieurs psychologiquement...
  3. Le picole Schtroumpf
    Schtroumpfez-vous un épisode des Schtroumpfs. Schtroumpfez des verres de schtroumpf bien remplis. Dès que le mot "schtroumpf" est prononcé par un Schtroumpf, schtroumpfez une gorgée de votre verre de schtroumpf. Et puis recommencez, jusqu'à ce que mort s'en schtroumpf..."Bon moi j'arrête, j'suis déjà schtroumpfé là..."
  4. Le Bière-Pong
    Deux équipes s'affrontent, chacune d'un côté d'une grande table, devant elles une rangée de 6 ou 10 gobelets à moitié remplis d'une bière bon marché et organisés en triangle. Le but du jeu ? Rien de compliqué : parvenir à faire rentrer les balles de ping-pong dans les gobelets des joueurs adverses. Et finir bourré. Vous êtes en train de réussir votre vie, aucun doute là-dessus.
  5. Le 51
    Deux dés. Une main qui les lance. Trois essais pour ne pas faire "5", et "1". Si toutefois vous les faites, vous buvez votre verre cul-sec. Dix minutes de jeu : vous êtes complètement ivre. Limpide.
  6. La biche qui vole
    Munissez-vous d'un paquet de clopes vide, ainsi que d'une table. Embarquez un copain avec vous. Positionnez le paquet sur le bord d'une table, et tentez de réaliser une pichenette à l'aide de votre pouce. Si vous réussissez, l'autre boit. Vous pouvez également essayer avec une biche. Mais vous risquez de boire un peu moins, du coup.
  7. Le caps
    Prenez une bière ouverte. Positionnez sa capsule initiale au sommet du goulot. Puis, visez cette capsule avec une autre capsule, afin de la faire tomber. Si vous y parvenez, c'est l'autre qui boit. Si c'est l'autre qui y parvient, c'est vous qui buvez. Voilà. Bonne cuite.
  8. Extrème bière
    "Qui c'est qui paye la prochaine tournée ?" Afin de trouver une solution convenable à cette interrogation existentielle, munissez-vous d'un chronomètre et de quelques verres/bouteilles/pichets de bière, et convenez avec votre joyeuse bande d'amis d'un temps imparti durant lequel vous devrez ingurgiter le plus de bière possible au sein de votre gorge pourtant pas forcément asséchée. Celui qui en aura bu le moins sera chargé de payer la prochaine tournée. À chaque problème, sa solution.
  9. La chansonnette
    D'abord, désignez un meneur, qui se devra de commencer une chanson, que tout le monde est censé à peu près connaître. Chaque joueur devra alors, chacun son tour, répéter les paroles de cette chanson. Lorsque le tour du meneur revient, celui-ci doit poursuivre la chanson, et les joueurs la répéter depuis le début. Chaque erreur de parole équivaut à une gorgée. Et plus si affinités.
  10. Le P'tit Grégory
    Âmes/gorges sensibles, s'abstenir. Munissez-vous de verres remplis de gin et de tonic. Humectez dans ces verres soigneusement dosés une olive, accrochée par un petit bout de ficelle à un morceau de sucre. Le tout doit être lâché par tous les joueurs au même moment. Celui qui a perdu, et qui devra donc payer sa tournée, est le joueur qui verra son olive remonter en première, une fois que le sucre se sera désintégré dans le verre d'alcool. Métaphoriquement, c'est le petit Grégory qui remonte à la surface, car son bourreau l'aura trop mal lesté... "Rémi, tu l'as drôlement bien ficelé ton petit Grégory..."http://www.youtube.com/watch?v=TtyEhDgXNX4

Et vous, vous êtes encore bourré là ?

Source : Ma meilleure cuite