Quand ton enfant arrive, il est souvent nécessaire de choisir un prénom afin qu’il puisse être nommé plus tard dans la vie. Dès lors, de nombreuses discussions sont en jeu afin d’élire le prénom le plus formidable, celui qui sera le plus en accord avec la personnalité du tas de morve que tu vas pondre incessamment sous peu. Pour ce faire, il y a quelques impairs à éviter.

1. Faire un mélange de vos deux prénoms

Très sympa hein pour symboliser l’union de votre amour, mais en vrai si tu nous ponds un Vérolippe ou Philonique pour Véronique et Philippe, Eloda ou Tholodie pour Elodie et Thomas, ton môme risque clairement de se faire taper à l’école.

Source photo : Giphy

2. Faire un jeu de mot avec votre nom de famille : Malika Masutra, Perrine Haie, Pierre-Yves Agin…

Les jeux de mots c’est sympa deux minutes, mais à un moment y’a des limites.

3. Rendre hommage à la star de téléréalité du moment

On pense tout particulièrement à une star un peu démodée qui dit souvent « non mais allô quoi ? », bon bah si c’est ce prénom l) que vous choisissez, ça ne s’appelle plus un prénom, mais un handicap.

4. Choisir le prénom qui lui garantirait selon vous une certaine popularité dès son plus jeune âge : Dora, Tchoupi, Trotro…

Alors la popularité en première section de maternelle c’est cool, mais y’a un autre truc encore plus cool dans la vie c’est de trouver du travail une fois adulte. Et avec un blase comme Trotro Dupont, tu peux te gratter.

Source photo : Giphy

5. Choisir celui d’un ex, pour entretenir son souvenir jusqu’à votre dernier souffle

Gênant si après tu fais un transfert et que tu as envie de coucher avec ton enfant parce qu’il te rappelle trop ton ex. Sale ambiance autour de la table pour le dîner.

6. Reprendre le prénom d’un serial killer ou d’une célèbre victime : Emile-Louis, Petit-Grégory…

OK c’est sympa d’être passionné des enquêtes criminelles mais là tu es allé un peu trop loin.

7. Prendre un prénom court pour qu’il sache l’écrire dès la petite section

« Pa », « Lu », ou « Co » par exemple. Bon cela dit, même si sur le plan esthétique c’est pas vraiment ouf, sur le plan temporel on peut dire que c’est un sacré gain de temps. Faites le calcul : toutes les fois où vous écrivez votre prénom Églantine vous perdrez quelques secondes pendant que celui qui s’appelle Mi se sera déjà barré depuis longtemps aux Caraïbes sur le dos du contribuable.

8. Prendre un prénom long pour le plaisir de ruiner votre belle-mère qui tient à vous offrir en cadeau de naissance les lettres de bois à accrocher à la porte

Massimiliano, Galadrielle, ou Mélisandre… Non franchement c’est pas correct. Même si c’est pour faire chier la belle-mère, ça se fait pas.

9. Mettre un masculin au féminin et inversement pour bien montrer à votre enfant combien vous avez été déçu qu’il naisse de ce sexe

Du genre Arnaude, Nathalo, Moniquo, Jean-Michèle… C’est pas très sympa. Au pire choisissez un prénom qui marche pour les deux sexes du types Camille, Alex ou Frédérique (en plus on pourra faire la vanne « Salut Fred ! »).

10. Prendre le même prénom que celui de votre premier animal domestique

PASSION KIKI.

11. Rendre hommage à un mort de votre entourage en donnant son prénom à votre enfant

Grosse pression pour le môme de porter le nom d’un défunt proche de la famille. Après tout le monde va croire que c’est une réincarnation.

Source photo : Giphy

Ce top nous a globalement et tendrement été inspiré par cet ouvrage plus importants que la Bible :

Prix : à partir de 9.9 chez Amazon.fr