Quand tu t’apprêtes à accueillir ton premier enfant, la pression est énorme. Tu lis tous les bouquins possibles sur les nouveaux nés, l’éducation, les miracles de grands-mères pour les petits bobos, les bienfaits de l’éducation bienveillante, blablabla. En gros, t’es prête pour le plus grand examen de ta vie. Et c’est aussi le moment où tu seras une vraie vache à lait pour tous les fabricants d’objets de puériculture. Mais je t’assure, tu n’as pas besoin de tous les trucs qu’on essaye de te vendre.

1. La poubelle à couches

Mais bien sûr ! C’est vrai que ta poubelle de cuisine n’est pas assez bien pour accueillir les couches de l’Enfant Royal que tu viens d’expulser. Quel foutage de gueule.

2. Les fringues en taille naissance

Ça n’a strictement aucun intérêt, sauf si tu accouches prématurément. Pour les autres bébés, la taille 1 mois fais très bien le job, suffit juste de faire des ourlets au manches. Allez, 30 balles d’économisés !

Source photo : Giphy

3. Un préparateur automatique de biberon

Oui, tu as bien lu, ça existe. Je crois que niveau flemme, là, on ne peut pas faire mieux. Genre t’as besoin d’une machine pour mettre 3 cuillères de lait en poudre dans un biberon rempli d’eau. Merci le marketing.

4. Le Babycook

T’as un cuiseur vapeur pour tes légumes ? T’as un mixeur ? Et ben voilà, t’as un Babycook (et 100€ en plus sur ton compte en banque, de rien.)

5. Les cotons tiges pour bébé

Ceux avec un bout un peu rond, vous voyez ? Et bien à part être un désastre écologique, ça n’a pas d’utilité. Un peu de coton roulé avec du sérum physiologique, et c’est pareil, voir mieux.

Source photo : Giphy

6. Un cale-bébé

Un truc fait pour empêcher ton bébé de se retourner, de se mettre sur le ventre, et donc de MOURIR. Ouais, les gars du marketing n’y vont pas avec le dos de la cuillère pour foutre les jetons. Sauf qu’un nouveau né se réveille dans la position où il s’est endormi, et lorsqu’il est assez grand pour se retourner, bah il s’en fout complètement de ton cale-bébé, il se retourne quand même. Mais t’inquiète, s’il sait se retourner, il sait aussi lever la tête ou la mettre sur le côté pour respirer. C’est bien foutu ces petits trucs.

7. Un pèse-bébé

Quand tu accouches, ce qui préoccupe tout le monde, c’est le poids de ton bébé, et surtout s’il continue à bien grossir. On te fout un peu la pression avec ça, faut bien l’avouer. Mais ce n’est quand même pas la peine d’investir dans un pèse-bébé, car ton rejeton sera pesé toutes les semaines par une sage-femme/pédiatre ou à la PMI. Et seul le chiffre sur leur balance compte, donc t’emmerde pas.

8. Des chaussures pour nouveau-né

Bon là, il faut que tu calmes la fashonista qui est en toi. Ou alors explique moi l’interêt de foutre des pompes à un nourrisson qui ne sait même pas marcher ? Il est déjà pas foutu de rester éveillé plus de 20 minutes, je l’imagine mal se taper un footing en allant chercher du pain, non ?

9. Un tire-lait manuel

Savais-tu qu’on pouvait en louer en pharmacie, qu’ils existent en mode électrique, et qu’en plus c’était remboursé par la Sécu ? Voilà, encore 100 balles d’économisés, ne me remercie pas, vraiment.

10. Acheter trop de vêtements en avance

Tu te dis que ton gamin, quand il aura 6 mois, portera du 6 mois, et donc tu anticipes et achètes un super gilet bien chaud pour cet hiver, alors que tu es en juillet. Attention, révélation choc : ton bébé s’en fout complètement des tailles, et va grandir trèèès vite. Au point qu’il peut très bien faire du 18 mois en fringues et n’avoir que 7 mois. Et là, t’as l’air con avec tous tes vêtements achetés trop en avance qu’il ne pourra jamais porter.

Et vous, par quel achat vous êtes-vous fait avoir à la naissance ?