« Salut c’est Fran », comme elle le dit sur son profil Instagram. Fran a la vingtaine, et en connaît donc un rayon sur les petits tracas de la vie de type anxiété, manque de confiance en soi et peur de grandir et le transmet parfaitement bien sur fond blanc. Ça fait du bien de savoir qu’on est pas tout seul à douiller.

1. L'anxiété

– À quoi ça sert ?

– Je sais pas, mais j’arrive pas à m’en défaire.

2. Paniquer car il y a trop de choses à faire / n'arriver à rien car tout ce que je fais c'est paniquer

3. Les sentiments

Je sais pas… Je me suis dit que si je les gardais enfermés je finirais par les oublier…

7. Les types d'amitiés

Les autres : les potes du boulot / les potes de fac / anciens collègues / plans cul / amis à l’étranger / meilleurs amis / copains d’enfance

Moi : les gens qui ne sont pas réellement mes amis mais je ne sais pas réellement comment les appeler ? Je ne sais pas si je les vois assez régulièrement ? / potes qui sont 100% essentiels pour ma santé mentale (si tu les blesses, tu te casses)

8. Les trucs qui devraient aller à la poubelle (et pas dans ton cerveau)

S’attendre à du changement sans changer les choses / attentes irréalistes sur comment « devrait » être la vie / pensées autodestructrices / relations et loisirs qui n’ont pas d’influence positive sur ta vie / penser que tu ne peux pas (alors que tu peux totalement le faire !) / le besoin de ravaler ses sentiments (valables et réels) / le temps passé à regretter et s’inquiéter

9. Peux tu y faire quelque chose ?

Oui : commence à changer les choses et continue dans cette voie

Non : ne gaspille pas ton énergie, accepte le et passe à autre chose

10. Avoir vraiment cuisiné un plat plutôt que de commander sur Uber Eats

11. On flotte tous autour d'une boule dans l'espace. Mange ce donut. Achète les chaussures. Envoie le texto. Passe plus de temps à rire.

12. Les amis, la famille et tous les autres qui m'aident quand je n'y arrive pas toute seule

View this post on Instagram

I talk a lot about self-care and awareness of ones own mental health (and other miscellaneous complaining about being a grown up). What I don’t address very frequently is something that is arguably more important: reaching out to your support network and saying and showing thanks. ? ? I know that my decisions are ultimately mine and my life is ultimately mine and, thus, consequences are ultimately mine. We all learn at different paces and adapt accordingly and it’s a part of learning and growing up. This is why I know self-care and mental check-ups are important. This is why I encourage those things. ? ? But today, instead of telling you “you’ve got this” or “hang in there!” I want to say this: ? ? Look around you. If you’re lucky enough to have people (or even just a singular person) around who gives you support, advice, love, forgiveness, and, if all else fails, a shoulder to cry on, make sure you show them your gratitude and make sure you reciprocate it when they’ve got a tough time in front of them. As terrifying and terrible it is to be the one going through a situation, trying to be the support system for someone is usually just as painful. ? ? Thanks to those people who have my best interest at heart, even when I don’t deserve it. Thanks to those people who know I’ll be a support system for them, even when they think they don’t deserve it — it’s an honor and a privilege. ? ? We’re all in this together, y’all? ? (Just in case you’re reading this and you are your own support system, this still applies. Thank the pieces of you that are forgiving, encouraging, generous, and soft-hearted when the other parts of you don’t agree.)? ? #howdoyouadult #adulting #gratitude

A post shared by hi i’m fran (@howdoyouadult) on

14. Les trucs sur lesquels je n'ai aucun contrôle

Je dois ignorer tout le reste et être obsédé par toi seulement.

15. Doute de soi, anxiété et insécurité : "ça ne marche pas"

Mais si ça marchait ?

Toutes ces illustrations sont à retrouver ici !