Parfois on interprète les fins des films d’une certaine façon. On pense que le film se termine bien parce que la situation de crise qui servait de fil conducteur a été réglée. Mais en fait si on regarde plus loin que le bout de notre nez, ces films se terminent-ils vraiment bien ?

1. Indiana Jones et la dernière croisade

Alors il est sympa Indiana mais en fait à la fin il se casse de la grotte en laissant derrière lui le Graal de l’immortalité ET les vilains nazis. Alors c’est bien de saloper la fin du film comme ça mais en réalité cet espèce de débile est juste en train d’offrir à un groupe de nazis l’immortalité. Et après ça on aura l’air malin trois siècles plus tard quand les nazis gouverneront le monde.

Source photo : Giphy

2. La grande aventure Lego

La fin du film est SUPER COOL. Tout le monde est content. Tout le monde est heureux. C’est la joie. Ouais super, sauf qu’en fait le personnage d’Emmet doit juste apprendre à vivre dans un monde dont il sait qu’il vient de l’imagination d’un enfant. Question stabilité et sérénité pour l’avenir, c’est pas ouf.

3. Fight Club

Ouaiiiis youpiii Jack (enfin, le « narrateur » puisque son nom n’est jamais mentionné dans le film) débarrasse de sa deuxième personnalité Tyler. On est content pour lui. Mais bon, en attendant, il s’est tiré une balle dans la gueule et il a collé des bombes dans plein de bâtiments qui s’écroulent devant ses yeux. Va expliquer ça à la police après. Franchement c’est mal barré pour lui.

4. Un jour sans fin

On ne se rend pas toujours compte de la violence psychologique dont le personnage principal est victime dans ce film. Essayez de bien comprendre, le mec passe la même journée non pas dix ou quinze fois, mais probablement des centaines, des milliers de fois ce qui lui permet d’acquérir assez de savoir et de gentillesse pour passer la journée parfaite. Alors essayez d’imaginer le traumatisme que ça doit représenter de sortir de cette boucle temporelle et de reprendre une vie normale. L’ENFER.

Source photo : Giphy

5. The Dark Knight Rises

En gros à la fin on a : – une bombe nucléaire qui a été lâchée dans la mer à quelques kilomètres de la côte. – globalement, tout a été détruit. – des milliers de criminels ultra violents ont été libérés.

Et Batman se casse.

Source photo : Giphy

6. Les 101 Dalmatiens

A la fin du film, les charmants propriétaires sont pas mécontents de s’acheter une propriété avec un grand jardin pour accueillir ce chenil de dalmatiens. OK c’est sympa, mais ont-ils pensé à l’enfer que ça représenterait de se taper 100 clébards qui chient partout ? Je ne crois pas.

7. Là haut

Super sympa d’emmener un enfant dans une maison qui vole et de tisser des lien avec ce petit môme en recherche de figure paternelle. Sauf qu’à la fin il se passe quoi ? Déjà le vieux va mourir dans pas si longtemps et tu fais quoi avec une maison que t’as décroché du sol ? Tu trouves de l’essence comment ?

8. Le bossu de Notre-Dame

Si vous vous souvenez bien de la fin du dessin animé Disney, Frollo meurt car une gargouille prend vie ce qui entraîne sa chute dans le vie. Donc en gros ça veut dire que les gargouilles sont vivantes. Et pour le tourisme de la cathédrale de Notre-Dame c’est pas une super nouvelle.

9. L'histoire sans fin

On se réjouit tous pour Bastien qui a la fin du film, s’attaque aux fdp qui le rackettaient au début. Génial il est vengé se dit-on ! Mais a-t-on pensé au niveau de danger que représente le fait de faire un vol bas sur un dragon chien géant dans les rues d’une ville ? Si Bastien et son toutou volant ne se font pas canarder par l’armée, je ne comprends pas.

Source photo : Giphy

10. Get Out

Chris s’en sort en butant la famille qui l’avait mis sous son emprise. Ouf. Il va donc réchapper à cet immonde esclavagisme moderne où les noirs sont prisonniers dans leur propre corps et agissent comme des automates. Mais qu’est-ce qu’il va bien pouvoir dire aux flics ? Quelles sont ses preuves pour raconter une pareille histoire ? Si c’est pas la taule, ce sera direction HP dans le meilleur des cas.

11. Sauvez Willy

Génial, Willy est sauvé, youpi ! Mais avec les conditions de détention qu’il a subi toute sa vie, je ne vois pas comment il pourra survivre dans l’océan…

12. La petite sirène

La meuf à tête de poisson pané se marie avec un monsieur. Yay. Elle est trop happy. En attendant elle a juste renié famille et amis qu’elle ne pourra jamais plus voir puisqu’elle n’a plus de queue de poisson, tout ça pour un connard qu’elle a rencontré depuis 24 heures.

13. Batman (1989)

Le Joker qui est vraiment un gros bâtard envoie des ballons à son effigie dans la ville, remplis de poison. Batman arrive à virer les ballons mais pas à les détruire. Donc en gros y’a juste une autre ville voisine qui va probablement se prendre tout le poison. Pas ouf Batman encore une fois.

14. Love Actually

On pense naïvement que le film est une comédie romantique classique qui finit bien pour tout le monde. Mais l’amour ça dure un certain temps, après on s’aime plus et quoiqu’il arrive on vieillit et on meurt.

15. Irréversible

Ouais parce qu’en fait à la fin ça l’air super cool la vie, tout le monde est heureux tout le monde est beau mais en fait vu que les scènes du film sont tournés à l’envers, on peut résolument s’accorder sur un point : ça finit mal pour tout le monde.

Source photo : Giphy

Source : Cracked