Les péages sont un peu les parias de la route. Tout ça parce que leurs propriétaires les ont placés pile sur notre itinéraire histoire de nous faire les poches. Alors que derrière leur côté vénal se cache souvent beauté qui s’ignore et devant laquelle n’importe quel automobiliste digne ne ce nom ne peut s’empêcher de rouler des mécaniques.

1. Le péage de Vienne-Reventin sur l'A7

Grande et magnifique, la gare de péage de Vienne-Reventin fait le trottoir depuis des décennies sans jamais prendre une ride, et en plus, elle trouve le moyen d’augmenter ses tarifs. Il faut dire qu’avec ses 15 voies en entrée et 27 en sortie, elle est la plus balaise d’Europe. D’ailleurs les automobilistes ne s’y trompent pas et continuent de faire la queue quotidiennement pour s’y faufiler.

Chacun son tour! ? Tout le monde aura un ticket ! ?

A post shared by Aristide Bègue ?????? (@aristide_begue) on

2. Le péage de Saint-Arnoult sur l'A10

Un succès jamais démenti. Depuis son inauguration en 1994, la barrière de péage de Saint-Arnoult ne désemplit pas et voit passer chaque jour en moyenne 80 000 curieux, et jusqu’à 130 000 en période de pointe. D’après son mac qui se ferait appeler Monsieur Cofiroute, il s’agirait du record de fréquentation en Europe. Bien joué championne !

3. Le péage de Saint-Quentin-Fallavier (tunnel de Fréjus)

Le péage du tunnel de Fréjus est le Ritz de sa catégorie. Pour moins de 15 km de tunnel à travers la montagne (logique), il vous en coûtera un peu plus de 40 euros. Mais attention, à ce tarif, vous serez traité comme un Prince. Vitesse limitée à 70 km/h, distance de sécurité de minimum 100 m, on est là dans le carré VIP du péage transalpin. Scoop : il y a même des paparazzis qui photographient au flash certains véhicules pendant la traversée. Et ils vous envoient même le cliché directement chez vous ! Par contre, leurs tarifs sont quand même un peu abusifs.

4. Le péage d’Orgeval sur la A14

Derrière sa jeunesse et sous prétexte de vous éviter de vous mélanger aux troupeaux d’automobilistes coincés sur la A13 en direction de l’ouest parisien, la gare de péage d’Orgeval est une vraie petite allumeuse. Le genre à vous faire les yeux doux en vous promettant un petit coup rapide pour 6 à 8 euros la passe, soit plus de 50 centimes au kilomètre. Elle s’emmerde pas !

5. Le péage de Fleury en bière sur la A6 entre Paris et Lyon

Déjà son petit nom plein de promesse nous donne l’eau à la bouche – enfin, on se comprend. Pour ne rien arranger, le péage de Fleury sur bière se situe pile sur l’autoroute du soleil, des vacances… et donc logiquement de l’apéro. Au passage, si vous croisez Micheline à la caisse 7, passez-lui le bonjour de notre part.

A post shared by Naif.almutairi (@naifalmut) on

6. Le péage de Virsac sur l’A10

Comme l’a écrit un certain Daft Short sur google au sujet du péage de Virsac : « Super péage avec une architecture comtemporaine inspirée d’un style Louis XVI (Croix vé bâton) – les meilleurs 14 euro 35 de ma vie »… Pouce en l’air !

7. Le péage de Montpellier 2 sur la A9

Soleil de plomb, promiscuité forcée, farniente total et moteur coupé, le péage de Montpellier 2 offre un avant-goût de Grande Motte. Il ne manque plus que des vendeurs ambulants de churros et boissons fraîches pour aider à patienter ! Oh purée, on vient d’avoir une idée de génie !

8. Le péage de Buchalay sur la A13

Ce péage est tellement hype que chaque week-end les Parisiens en quête de grand air s’y donnent rendez-vous au cours de leur transhumance. Un spectacle émouvant et familial en plus !

Ça tangue au péage! #peage #autoroute #panneau #highway #sign #insolite #moto

A post shared by Frederique Lardemer (@fredlardemer) on

9. Le péage du Boulou sur l’A9 juste avant de passer en Espagne

Péage chaudement recommandé par les go-fast qui reviennent bien chargés de leur périple hispano-marocain. Prévoyez un peu d’attente avant d’être servi.

10. Le péage de Chamant-Senlis sur l’A1

Ses barrières qui se dressent dès que vous approchez a de quoi émoustiller les automobilistes les plus frigides.

Snart Paris!

A post shared by Viktoria Sander (@viktoria_sander) on

Vous aussi, les péages vous mettent dans tous vos états ?