exorciste
Crédits photo : L'Exorciste

On y est, la France est en alerte rouge sur la grippe. Des vaccins préparés trop tôt, un virus qui a muté, et voila déjà 2 millions de personnes touchés par cette épidémie. Si certains cas tournent au drame, pour la plupart des gens, la grippe c'est une bonne semaine de galère et quelques passages obligés dans le processus de convalescence. Bienvenue dans la #TeamGrippe, vous devez être déjà arrivé à l'une de ces étapes.

  1. Un collègue arrive au bureau / à l'école et dit "je fais pas la bise, je suis malade!"
    C'est le même qui vous a toussé dessus dans l'ascenseur. Vous ne le savez pas encore, mais vous êtes baisé.
  2. Une toux sèche se déclenche
    Vous essayez de vous rassurer, vous avez dû avaler de travers (ou fumer un paquet de clopes) sans vous en rendre compte.
  3. Vous sentez des courbatures
    Et vous cherchez quand vous avez fait du sport pour la dernière fois. Avant-hier, l'aspirateur, ça doit être ça...
  4. Vous ne savez plus si vous avez chaud ou froid
    Et ça change toutes les 30 secondes. Vous grelottez, vous suez, vous pensez qu'il y a des loups, quelque part, pas loin.
  5. Vous vous réveillez avec les yeux qui brûlent
    Ça commence à sentir la merde. Soit y'a un truc toxique dans votre chambre, soit vous hébergez un virus. Dans le doute, vous refaites un diagnostic plomb et amiante chez vous.
  6. On vous met la main sur le front et vous dit "oula"
    Vous avez l'impression que vous venez de vous faire mordre dans The Walking Dead : vous allez y passer, vous ne pouvez plus rien faire. Il va falloir être fort.
  7. Vous savez qu'il va falloir prendre votre température
    Et vous savez que la température rectale, c'est encore la plus précise.
  8. Votre conjoint ne veut plus vous toucher
    Indice, si votre partenaire communique par SMS alors qu'il est dans la pièce à côté, et s'il vous amène votre soupe habillé comme ça, c'est qu'il a peur de choper votre grippe.
  9. Le diagnostic du médecin est sans appel
    Et il a l'air de prendre ça à la légère, "Hahaha, vous êtes le 8ème cas depuis ce matin, c'est le défilé !" Sauf que vous, vous êtes VRAIMENT malade, et vous aimeriez un peu plus de compassion.
  10. Vous faites la queue à la pharmacie
    Où vous comprenez que sur votre ordonnance, c'est marqué "ibuprofène". Ah oui, effectivement, maintenant que vous le dites...


    ibuprofene
    Source photo : Dr Nostro
  11. Il va falloir changer les draps
    Qui suit logiquement les heures de sudation du dessus.
  12. Vous comptez les heures avant le nouveau Doliprane
    Le médecin a dit pas plus de 6 par jour. Alors ça fait toutes les 4 heures. Et si vous comptez bien, ça ne fait que 1h20. Ça va être long.
  13. Votre mère essaie de vous convaincre d'acheter des huiles essentielles à la place de ces bons vieux médocs
    Non, sérieusement, mettre 2 gouttes d'huile qui pue sur un sucre, ça n'a jamais soigné personne. Vous êtes peut-être malade, mais vous n'êtes pas complètement con.
  14. Vous hésitez sur le sens du suppositoire
    Qui vient juste après le moment où vous avez fini par vous décider à accepter de mettre un suppo.

    Topifight : Suppo dans ce sens-là OU Suppo dans ce sens-là ?

    vs

    Suppo dans ce sens-là

    Suppo dans ce sens-ci

    Fais ton choix en cliquant sur l'une des images

  15. Ce moment jouissif de régression
    Manger de la purée jambon devant les dessins animés et se demander pourquoi on a fait des études d'expert comptable pour faire un métier de merde alors que c'est si bon de manger de la purée jambon en regardant des dessins animés.
  16. Ca commence à aller mieux et vous terminez les congés maladie en regardant Motus
    En même temps la télécommande est loin, et ça serait trop d'efforts pour changer de chaîne. De toute façon, y'a rien à la télé à cette heure-là. Tant pis, vous attendrez la boule noire.
  17. Vous retournez au boulot / à l'école
    Et vous dîtes "je vous fais pas la bise, j'ai été malade".

Et vous, vous avez succombé à cette mode ?