En ce moment difficile de passer à côté de l’épidémie de coronavirus dont on parle matin, midi, et soir. Il y a ceux qui sont en panique total et refusent de te serrer la main si tu ne l’as pas lavée et désinfectée 36 fois au préalable, et ceux qui s’en tamponnent le coquillard et vont manger chinois tous les midis pour bien montrer qu’ils s’en foutent. Bref, comme d’habitude en cas de crise, l’humanité se divise en deux et pendant ce temps on oublie notre virus habituel préféré, la star de chaque hiver, le marronnier des cabinets médicaux : LA GRIPPE. Ce petit lui top est dédié, telle une piqûre de rappel, pour ne pas l’oublier, toujours s’en méfier.

1. Elle est responsable de 250 000 à 500 000 décès par an

Les plus à risques sont les enfants et les personnes âgées comme toujours. On vous rappelle que vous pouvez vous faire vacciner contre la grippe chaque année et que non on ne meurt pas des vaccins, y a même plein de maladies en voie de disparition grâce aux vaccins alors go se faire sa petite piquouze.

2. Elle touche en France entre 2 et 7 millions de personnes chaque hiver

C’est beaucoup et à la fois peu tant on a l’impression que la moitié de la France a eu la grippe cette année. Mais non avoir le nez qui coule et 37 de fièvre ce n’est pas avoir la grippe.

3. Le coût sanitaire et social annuel de la grippe est de 460 millions d'euros en France pour une épidémie moyenne

On a la chance de vivre dans un pays avec une sécurité sociale assez sympa par rapport à bien d’autres pays, donc oui ça a un coût sur le budget. Mais rassurez-vous il est toujours plus faible que le coût de l’évasion fiscale en France, estimé selon les derniers chiffres à plus de 100 milliards d’euros par an. Youpi.

4. Selon l'agence sanitaire, la grippe aurait tué environ 9 500 personnes durant l'année 2018 en France

Désolé pour vous si vous lisez ce top en l’ayant mais vous devez savoir.

5. La grippe espagnole (1918) est la plus meurtrière de tous les temps

Elle a fait 50 millions de morts selon l’Institut Pasteur, et jusqu’à 100 millions selon certaines réévaluations récentes, soit 2,5 à 5 % de la population mondiale. Contrairement aux idées reçues la grippe espagnole n’a pas touchée que l’Espagne mais l’Inde (18,5 millions de morts, soit 6 % de la population), la Chine (4 à 9,5 millions de morts selon les estimations, soit 0,8 à 2 % de la population) et le reste de l’Europe (2,3 millions de morts, soit 0,5 % de la population). Elle fut appelée grippe espagnole car l’Espagne fut le seul pays à publier librement des informations à son sujet lorsque son roi Alphonse XIII a lui-même été contaminé. Elle fait partie des maladies les plus mortelles de l’histoire.

6. La grippe est apparue pour la première fois chez les oiseaux il y a 6 000 ans

Et la grippe infectant l’Homme est apparue en -2500 avant JC. en Chine avec le développement de la domestication des oiseaux, notamment des canards qui constituent un réservoir important des gènes viraux ainsi que de l’élevage des porcs qui joue aussi un rôle crucial dans l’émergence des pandémies. Go devenir végétarien.

7. On est contagieux environ 10 jours quand on a la grippe

Alors arrêtez de venir au travail même quand vous vous sentez un peu mieux. Vous faites peur à tout le monde quand vous éternuez, personne ne veut de vos miasmes.

8. On a plus de chances de mourir de la grippe que du coronavirus

Je sais que ça risque d’en choquer plus d’un et qu’on se place un peu à contre-courant de la psychose actuelle en disant cela, mais dans les faits la grippe reste encore un virus que vous avez plus de chances d’attraper et par conséquent d’en mourir. Après le coronavirus n’en est qu’à ses débuts donc on verra dans 100 ans s’il n’a pas décimé la moitié de la Chine.

9. On peut attraper la grippe deux fois dans la saison

Alors oui c’est trèèès rare mais ça peut arriver. Vous pouvez tomber malade à cause d’une souche de grippe mais vous pouvez attraper une autre souche de grippe circulant le même hiver. Tomber malade à cause de la première ne vous préserve pas d’une autre.

10. Il existe 3 types de virus de grippe différents

On a les virus A, B et C. Les deux premiers sont responsables des épidémies grippales annuelles, mais seuls les virus de type A sont à l’origine des pandémies grippales, c’est-à-dire des grippes qui couvrent une large zone géographique. Le virus de type C est lié à des cas sporadiques et donne le plus souvent une grippe d’expression modérée (un petit rhume quoi, c’est même pas vraiment une grippe). À noter également que les virus A et C infectent plusieurs espèces, tandis que le virus B est présent quasiment que chez l’Homme MAIS on le retrouve aussi chez le phoque. Dingue non ?

Et toi, plutôt grippe ou gastro ?

Sources : Wikipedia, Futura Santé, Le Figaro, Institut Pasteur, Ouest France