Nombreux sont les articles qui nous listent les lieux incontournables qu’il faut absolument avoir vu avant de mourir. En effet, ces conseils sont utiles parce que souvent tout au long d’une vie on se demande bien ce qu’on va pouvoir foutre et heureusement qu’il y a des gens assez aimables pour nous donner des conseils de trucs à voir avant de crever d’un cancer du poumon. Néanmoins, dans une perspective d’optimisation du temps, il est également utile d’établir la liste des lieux à ne surtout pas voir avant de mourir.

1. Profiter des rues aseptisées de Pyongyang

Si vous hésitez encore à prendre vos billets pour partir en vacances deux semaines dans la capitale de Corée du Nord, n’attendez plus pour faire votre choix. Ne pas y aller vous offrira la rare opportunité de découvrir une autre ville dans le monde qui a un peu moins un goût d’eau de Javel.

About space / Pyongyang, DPRK / 2018

A post shared by @ fredmery on

2. Admirer de tout son être la tour Montparnasse à Paris

Cette incroyable tour est un lieu qu’il ne faut surtout pas croiser un jour dans sa vie. Pour cela rien de plus simple, il vous suffit de la contourner en prenant des rues parallèles ou en gardant les yeux baissés pour vous assurer que votre regard ne croise jamais son armature de fer.

3. Survoler la ville de Cholet en montgolfière

Cette ville qui a déjà été citée dans un sondage que nous vous avons soumis il y a quelques semaines était ainsi élue ville la plus chiante de France. Selon toute logique, il est donc de bon ton de ne surtout pas y mettre les pieds sauf à la rigueur pour une escale dans le cas où vous n’auriez pas trouvé de vols directs.

Source photo : Giphy

4. Découvrir le péage de Saint Arnoux un 15 août

Une coïncidence géographique et temporelle à fuir comme la peste.

5. Se laisser tourner la tête par le manège dans le square à côté de chez votre tonton

En même temps comme votre oncle vit à Cholet, si vous suivez bien nos conseils, vous ne devriez pas vous retrouver confrontés à cet objet, symbole de détresse infantile.

6. Profiter de l'harmonie d'une boutique H&M un samedi après-midi en période de soldes

Tout comme le point 4, celui-ci conjugue la sueur post-adolescente de consommateur en quête de t-shirt de mauvais goût à moindre coût à l’ignominie du shopping en période de solde qui devrait par cela même être interdit par la convention de Genève. Bref, c’est un lieu à éviter quoiqu’il arrive mais encore plus en période de soldes.

7. S'imprégner de l'aire d'autoroute de Mâcon-St-Albain

En vrai, on a mis que deux étoiles sur cinq ce qui nous pousse à vous la déconseiller fortement. Rendez-vous plutôt sur l’A2 à l’aire Wörthersee, entre Villach et Vienne qui offre une véritable étape de repos pour les plus grands et les plus petits.

Source photo : Giphy

8. Admirer de magnifiques photos de prolapse sur Google Images

Non seulement on peut vivre tout à faire correctement sans en avoir vu, mais surtout (et ça on le dit moins souvent), on peut même vivre mieux sans en avoir jamais vu.

9. Explorer le colon de Gérard Depardieu

Déjà, même si vous aviez une fulgurante envie de vous rendre dans ce lieu, sachez avant tout qu’il s’agit d’une propriété privée et que vous n’avez en aucun cas le droit de la visiter dans l’accord de son propriétaire. Compte tenu de cette difficulté, nous vous invitons plutôt à porter vos désirs de voyages vers d’autre contrées lointaines.

10. S'immerger au cœur d'un volcan en éruption

En effet, même si beaucoup pensent qu’il s’agit là d’une chance inestimable que de visiter un tel lieu, c’est pourtant à éviter dans la mesure où votre corps s’embraserait immédiatement. Plus grave encore, votre téléphone portable fondrait ce qui rendrait impossible toute forme de photographie à partager ensuite sur les réseaux sociaux.

Source photo : Giphy

11. S'infiltrer dans le camp de Guantanamo

Une activité insolite qui ne manque pas de sel au demeurant ! Mais bon, dans notre liste des lieux où les droits humains ne sont pas respectés, ce n’est pas vraiment celui qu’on recommande, on préfère notamment les camps de travail russes.

12. Se promener dans un refuge pour chiens estropiés

A moins que ce ne soit pour en adopter l’intégralité des pensionnaires afin de faire des torchons de cuisine avec leur peau, c’est de toute évidence un lieu à bannir de vos requêtes.

13. Faire un plongeon dans l'âme de Christine Angot

Peu probable que vous en ressortiez sans quelques brûlures au troisième degré et une vilaine bronchite.

Source photo : Giphy

On espère vous avoir fait gagner du temps.