Il n’est pas tard. Mais comme toujours, tu as déjà trop bu. Parce que tu ne sais pas te modérer. Et puis un verre d’alcool c’est le meilleur moyen d’avoir un peu de contenance. Alors tu bois un verre, un deuxième verre, un troisième et tu commences à capter au cinquième verre que tu ne bois pas de la bière légère mais du vin blanc dégueulasse qui commence à t’attaquer sévère. Tu as du mal à articuler, tu parles un peu trop fort, tu tiens debout par miracle mais ça va tu fais encore bonne figure… un seul traître dans ce tableau de la honte : ton verre, que tu galères de plus en plus à tenir normalement.

1. Le poser sur le bar, puis le reprendre, puis le reposer, puis le reprendre, puis le reposer, puis le reprendre

Une opération coûteuse en énergie qui peut s’avérer très répétitive. Néanmoins, elle te permet non seulement d’insérer un effort entre chaque gorgée d’alcool, mais en plus de donner l’impression que tu bois beaucoup alors que tu ne bois pas tant que ça. En revanche, tu encours le risque de te faire glisser des drogues hallucinogènes dans ton verre par un enfant et de finir la soirée en jouant à la poupée sous la table.

2. Le porter avec ta main forte et soutenir le coude du bras de ta main forte avec ton autre main

Comme indiqué dans le schéma ci-dessous :

3. Le faire porter par quelqu'un d'autre

Au moins tu as les mains libres, ce qui signifie plus d’aisance dans ton appréhension de l’espace. En revanche, tu t’exposes au risque que la personne en face de toi finisse ton verre à ta place. Cette option n’est par ailleurs pas envisageable si tu ne parles à personne ou si tu bois seul/e.

4. Avoir toujours une paille dans ton verre

Pour amortir le balancement de ton buste quand tu commences à tanguer, la paille peut s’adapter aux ondulations de ton corps instable.

Source photo : Giphy

5. Scotcher le verre à ta main

Attention, pas à la main où tu portes également une montre sinon tu te retrouveras dans un sérieux embarras si quelqu’un te demande l’heure.

Je ne savais pas comment illustrer cette action, j’ai donc choisi de vous joindre une autre de mes créations sur Paint afin de vous faire connaître mon travail. Je prévois prochainement une exposition, contactez-moi en MP si intéressé.



6. Renverser ton verre sciemment et laper le sol sous le regard approbateur de tes amis

Sauf que ce ne sont pas tes amis et que personne n’approuve.

7. Le porter entre tes deux seins

Pour cela il faut bien sûr avoir deux seins, si tu n’en as qu’un, merci de te référer à une des neuf autres astuces exposées dans ce top.

8. Installer un plateau sur tes épaules

Une astuce très maligne quoiqu’un peu complexe parce que après tu as constamment un plateau vissé sur les épaules du coup, et c’est pas toujours très pratique, c’est pour ça que tu pleures, ta vie est devenue un calvaire.

9. Prendre ton verre à deux mains

Ce n’est pas élégant, c’est même franchement pathétique, mais au moins ton verre est honoré par l’horizontalité.

10. Garder le verre à hauteur d'oeil

Et à la limite entamer une conversation avec ton verre, seul objet apte à t’écouter sans te juger.

Si toi aussi, tu as déjà été à ce point dégradé/e en soirée, à subir le regard des autres sur ton corps en décomposition avancée, merci de ne pas partager ton expérience avec nous, on n’a pas du tout envie d’entendre parler de ça.

Et sinon, t'as 2 minutes (allez 3) ? Alors découvre notre dernière vidéo !