Ça y est, après 5 ans sans faire de sport tout en mangeant de la raclette au petit déjeuner, tu décides de prendre du temps et de te remettre à une activité. Et tu as bien envie d’essayer le running, ça a l’air cheap et bonne ambiance. Du coup voici quelques conseils pour éviter de finir par te griller au bout de 15 mètres.

1. Tu dois commencer doucement et progressivement (au moins 30min/séance)

Ça ne sert à rien de tenter un 10 km en moins de 50 min la première fois, tu finiras dans un fossé au troisième kilomètre, surtout si tu ne cours jamais. Le mieux est de commencer par au moins 30 minutes de course sans s’arrêter avec une aisance respiratoire, c’est à dire en parlant. Fixe toi des objectifs comme augmenter la fréquence ou la durée des sorties au fur et à mesure des semaines.

2. Personne ne t'observe

On a souvent l’impression que si on court lentement ou si on baigne dans notre sueur on va être victime du regard moqueur des autres. En fait tout le monde s’en fout. Soit les gens sont jaloux car eux n’ont pas le courage de courir, soit ils font partie de la même team de runners que toi et dans ce cas, c’est 100 % solidarité. Alors libère ton esprit, tu cours avant tout pour toi.

3. Il n'y a pas d'âge pour débuter

Sauf si tu as 6 mois et que ton activité principale c’est la bave et ramper. Pour le reste que tu aies 20 ans ou 50 ans, ça passe crème. D’ailleurs la plupart des coureurs commencent tard à enfiler les chaussures.

4. Équipe-toi de façon simple

Inutile d’acheter tout le matos de fifou comme le GPS ou le sac hydratation. Le mieux est de commencer par un short, un t-shirt, une montre pour chronométrer ton temps et des chaussures de running qui t’ont été conseillées par un professionnel.

5. Cours avec d'autres personnes

Le groupe est porteur. Qu’ils aient un meilleur niveau que toi ou qu’ils soient de grosses brellasses à finir dans les fossés comme toi, ils te feront tous progresser sans le savoir. Il est toujours bon de suivre quelqu’un de meilleur que soi, pour tenter de réduire l’écart à chaque séance.

Source photo : Giphy

6. Reste à l'écoute de ton corps

Même si tes objectifs sont progressifs, il se peut tout de même que ton corps soit davantage fatigué une semaine sur l’autre (à cause d’événements extérieurs). N’hésite pas à lever le pied et finir en marchant, il vaut mieux baisser la cadence sur une séance que de continuer à se faire mal, se blesser et finir dans une fossé sans vêtement.

7. N'hésite pas à modifier la séance pour changer de routine

La routine c’est chiant, on peut penser qu’on n’évolue pas et qu’on finira avec un 10/20 en EPS. Du coup petite astuce, si tu es assez chaud, fais une séance de course classique avec ton allure et ta durée, et cours une nouvelle fois dans la semaine en faisant du 30-30 : 30 secondes en accélérant et 30 secondes de récupération. Ton cœur te dira merci.

8. Persévère

Quand on commence le running, le plus difficile n’est pas de s’y mettre mais bien de ne pas s’arrêter. Même si ta progression est minime, elle existe et ton corps travaille néanmoins. C’est aussi pour ça que courir en groupe est porteur. Ne jamais s’arrêter c’est sûrement la plus belle victoire.

Source photo : Giphy

9. Inscris toi à une compétition

Mollo l’artiste, je ne te dis pas de t’inscrire dès ta 2e semaine de course. Prépare toi pendant plusieurs semaines, voir des mois avant de te lancer sur un 5 ou 10 km en compétition. Ici l’utilité est de marquer ton appartenance au monde des runners. De plus lors d’une vraie course tu rehausses toujours inconsciemment ton niveau.

10. Arrête de boire de la bière quand tu cours

Déjà tu en fous partout, en plus ça coupe ton rythme et c’est moins efficace que de l’eau. Et pose ce saucisson aussi, tu le mangeras à l’arrivée.

Merci à mon papa qui a débuté le running il y a quelques années et qui ne s’arrête plus. Aujourd’hui il est médaillé d’argent de course à pied à la fête du pâté de Saint-Frometon (et médaillé d’or des papas).

Sources : Running-addict, conseils-courseapied, courir-plus-loin, Runners