On reproche régulièrement aux clips musicaux de n’être réalisés que dans un but commercial et racoleur, et c’est malheureusement trop souvent vrai. Mais heureusement, certains artistes complets conçoivent leurs clips comme de véritables extensions de leurs œuvres, et c’est un comportement qu’il faut encourager. Analyse.

1. Iggy Azalea - Mo Bounce

Je tire mon chapeau à Iggy Azaela, qui en plus de nous gratifier d’une musique culte, nous propose une véritable ode à la beauté des femmes, quelles qu’elles soient. On y reconnaît aisément l’influence de Franck Michael et de son légendaire « toutes les femmes sont belles ». Mes yeux sont humides tant c’est rare de voir un tel talent mis au service d’un si beau message. Quoi que les gens en disent, Madame Azaela, continuez comme ça.

2. Gradur - Oblah ft. MHD, Alonzo, Nyda

On le sait, la sécurité routière est une cause qui tient beaucoup à cœur à Gradur, rappeur conscient avant tout. Ce clip, fortement inspiré des campagnes « Sam, celui qui conduit c’est celui qui ne boit pas », montre très clairement un homme bien sous tout rapport venir en voiture en discothèque, y consommer de l’alcool, et ne pas reprendre le volant par la suite. C’est le rap engagé que j’aime.

3. Kaaris - Se-vrak

K2A n’oublie pas d’où il vient. Il n’hésite ainsi pas à se dévoiler dans ce clip intimiste, montrant les terribles conditions de vie qu’il doit supporter dans la téci. Il vit tellement dans la misère qu’il habite dans une cave, n’a pas de quoi se payer un T-shirt, et on le voit même manger du papier au début du clip. Ces conditions sont terribles, il faut faire quelque chose pour notre jeunesse défavorisée et désabusée de tess.

4. Rohff - J'accélère

Cette pub pour Windows Movie Maker est extrêmement réussie. Le message derrière ce clip est assez évident : avec un logiciel de cette qualité, n’importe qui peut monter des vidéos. La preuve, le montage a ici été réalisé par le neveu paraplégique de 5 ans de Rohff, et ça se voit à peine.

5. Nicki Minaj - Anaconda

Là où le grand public ne voit qu’un amas de fessiers frétillants, l’observateur avisé y verra une prise de position très engagée en faveur d’une écologie mise chaque jour plus en danger par la mondialisation galopante. Que ce soit le titre de la chanson, son lieu de tournage, ou encore les costumes des danseuses, tout nous rapproche de mère nature, qui nous a mis au monde et que l’on est en train de tuer. Réveillez-vous.

6. Vianney - Pas là

Un clip incroyablement factuel, qui correspond parfaitement aux paroles de cet artiste talentueux. En effet, il y raconte qu’elle n’est pas là et, si l’on se penche sur ce chef-d’oeuvre audiovisuel, on se rend compte qu’elle n’est effectivement pas là. Bien vu Vianney. D’ailleurs, elle n’est pas non plus dans les bureaux de Topito, si ça peut t’aider.

7. David Guetta Feat. Akon - Sexy Chick

Un clip sensible et sincère, dans lequel David nous montre une image teintée de nostalgie de ce qui a constitué son enfance qui lui manque tant. C’est vrai qu’on était bien l’été, au camping, autour de la piscine, avec nos copains. Tellement touchant.

8. Aelpéacha - String-Volant

L’histoire d’un homme, le cœur sur la main, qui met un point d’honneur à rendre ses affaires à une femme qu’il respecte énormément en tant que personne. Malheureusement, il ne parvient pas à la retrouver, et affiche donc ses affaires sur son volant pour ne jamais oublier son objectif ni dévier du droit chemin. Une histoire de valeur, de laquelle chacun devrait s’inspirer.

9. M. Pokora - Alexandrie, Alexandra

Plus qu’un clip, cette vidéo est un véritable pamphlet contre le harcèlement de rue, dépeignant les hommes qui s’y adonnent comme des animaux parfaitement ridicules et extrêmement limités intellectuellement. Extrêmement efficace, bravo à Matt Pokora.

10. Snoop Dogg - Drop It Like It's Hot ft. Pharrell Williams

Le décor très minimaliste est évidemment un choix artistique pour souligner le jeu et le charisme en béton armé de Pharrel Williams. Formidablement bien trouvé. Chapeau bas, messieurs.

J’en suis tout retourné.