Il paraît que les voyages forment la jeunesse. Mais pourquoi partir loin de chez soi alors qu’il suffit de se promener dans Paris pour parcourir le monde ? Hein ? Pourquoi ? Chine, Russie, Turquie, Bretagne : tout est à portée de pieds, les mecs. En plus c’est neutre en termes d’impact carbone.

1. La statue de la liberté

Situe sur l’île aux Cygnes, près du pont de Grenelle, cette réplique de la fameuse statue new-yorkaise a été offerte en 1885 aux français par le Comité des Américains de Paris. On peut s’y balader en chantonnant New-York, New-York.

Crédits photo (creative commons) : Greudin

2. Le phare breton, enfin feu le phare breton de Montparnasse

Construit rue Castagnary en hommage aux Bretons qui habitent le quartier, ce phare factice (rapport au fait qu’il n’y a pas la mer, à Paris) sera bientôt détruit pour laisser place à du logement social. On ne sentira plus l’air du Morbihan dans le XIV°.

Crédits photo (creative commons) : Mbzt

3. Le moulin de la Charité

Dernier survivant des trente moulins qui occupaient autrefois la plaine de Montrouge, le moulin de la Charité est désormais intégré au cimetière de Montmartre. Ça sens moins la campagne et un peu plus le sapin.

Crédits photo (creative commons) : Poulpy

4. L'obélisque de la Concorde

Pillée par Napoléon à Louxor lors de ses expéditions en Egypte, l’obélisque de la Concorde n’a rien à faire sur la place du même nom, sauf peut-être inviter les automobilistes à rouler de profil.

Crédits photo (creative commons) : CC BY-SA 2.5

5. L'église orthodoxe Saint-Serge

Située dans un renfoncement de la rue de Crimée, l’église Saint-Serge est un institut de théologie orthodoxe ; c’est surtout, dans ce petit jardin au calme, l’assurance d’un dépaysement total pour le promeneur qui la trouve et se voit transporté dans une datcha en Sibérie.

6. La pagode du bois de Vincennes

Installée dans les anciens pavillons du Cameroun et du Togo datant de l’Exposition Coloniale de 1931, la Pagode du bois de Vincennes offre un double voyage : spirituel direction le bouddhisme ; et spatial direction une sorte d’Afrique d’Epinal avec cette architecture façon huttes.

Crédits photo (creative commons) : This file is lacking author information.

7. La maison Loo, dans le 8ème

La maison Loo, du nom de son acquéreur, un marchand d’art d’origine chinoise, est une pagode à la chinoise tout ce qu’il y a de plus bon teint. Loo a fait reconstruire dans les années 20 un ancien hôtel particulier en pagode somptueuse qui rappelle tout à fait la Cité interdite. Et même pas à Belleville.

Crédits photo (creative commons) : Moonik

8. La grande mosquée de Paris

C’est un peu une évidence, mais le style mauresque choisi pour la construction de la Grande mosquée de Paris, située entre la rue Monge et le jardin des plantes, rappelle les architectures marocaines. La mosquée a été inaugurée en 1926 et son café sert, en plus, d’excellents thés à la menthe.

Crédits photo (creative commons) : LPLT

9. La cathédrale Saint-Alexandre Nevsky

Cette église orthodoxe du VIII° arrondissement pourrait très bien se situer à Saint-Petersbourg sans que personne n’y trouve rien à redire. De style byzantin-moscovite, elle a été achevée en 1861.

Crédits photo (creative commons) : Pline

10. Le musée Roybet Fould

C’est un peu un piège, puisque le musée Roybet Fould est situé à Courbevoie dans le parc de Bécon, mais ce musée consacré à la peinture de la fin du XIX° siècle est abrité dans un pavillon construit pour l’exposition universelle de 1878, dans un pur style nordique. Sa façade arrière donne envie de se balader sur des canaux à Amsterdam.

Crédits photo (creative commons) : Parisette

Ça ne coûte pas plus cher de voyager.

Pour bien te marrer, même en voyage, c'est Topito Voyage qu'il te faut.

Et sinon, t'as 2 minutes (allez 3) ? Alors découvre notre dernière vidéo !