Crédits photo (creative commons) : batrax

Deux équipes qui accumulent les contre-performances dans leurs championnats respectifs, un match aller qui s'est achevé sur un score étriqué et deux formations qui n'ont pas l'habitude de faire de la poésie sur les terrains, le match retour de ce huitième de finale de Ligue des Champions entre l'Inter Milan et l'OM s'annonçait âpre et tendu, il était donc hors de question de passer à côté. Petite sélection à vif des évènements notables

  1. Le sosie de Forlan est super ressemblant
    Par contre, il est nul au foot
  2. Les matchs avec la radio ou internet à proximité, c'est pas pareil
    3-0 à la mi-temps, on serait bien mieux devant le match du Bayern.
  3. A un moment donné, il faut l'admettre, l'âge, ça compte
    L'Inter a rapidement compensé la vivacité par des tacles vraiment moches. Mais quand on dit rapidement, c'est au bout de 10 minutes de jeu.
  4. Didier Deschamps est plus ouvert d'esprit sur l'homosexualité
    Désormais, les joueurs de l'OM s'échauffent avec des chasubles roses. Un progrès quand on se rappelle des propos de Deschanps sur les maillots aux couleurs "gay" de la Juve il y a quelques années.
  5. Les consignes de Ranieri, soit elles ne sont pas respectées, soit il n'y en a pas
    ou alors c'est "Bon... euh... toi, tu tacles. Tout le temps. Toi, le Japonais, tu tacles aussi! Et au bout 'un moment, on aura peut-être un coup-franc."
  6. Deschamps, en revanche, n'a pas de complexe à jouer à l'italienne contre des Italiens
    Alors que lorsqu'on invite des Italiens à manger, on ne leur fait pas des spaghettis.
  7. Christian Jeanpierre a passé son match à gueuler "Faute!"
    Il pourrait bosser à Roland Garros.
  8. Depuis la volée de Zidane contre Leverkusen, les buts en Ligue des Champions, c'est plus ce que c'était
    Et pourtant, des buts crados, on en a vus... mais là, c'était spécialement moche.
  9. A 3 minutes d'une prolongation pour un quart de finale de LdC à San Siro, Deschamps remplace Rémy par Brandao
    Nous on dit "pourquoi pas?..."
  10. Bracigliano a raté d'un rien l'occasion de réussir sa carrière
    Et pourtant il était parti du bon côté...
  11. Aussi bizarre que ça puisse sonner, l'Inter pourrait perdre à Evian-Thonon-Gaillard
    Prononcez cette phrase à voix haute et vous verrez, c'est étrange.
  12. (Bonus) Breaking news: Alou Diarra joue bien à l'OM !
    Depuis le début de saison on avait un doute, mais sur ce match, c'était assez clair.
  13. (Bonus) 120 minutes à regarder le maillot orange douteux de l'OM, ça aurait été beaucoup (trop)
    On parle souvent de la fatigue des organismes, mais cette prolongation aurait été éprouvante pour les spectateurs. Rien que pour ça, merci Brandao.

Et vous, vous en retenez quoi de ce match à part le fait que Marseille ne perd jamais contre Milan ?