Ordinary_Knout
Source photo (creative commons) : wikimedia

Le 9 octobre c'est l'anniversaire de l'abolition de la peine de mort en France. Si plusieurs pays continuent à supprimer leurs sujets sur la chaise électrique ou même en leur tranchant la tête à l'épée, on est tous d'accord pour dire que cette sentence barbare devrait être abolie. Même pour les mecs qui cambriolent des bijouteries à Nice. Fort heureusement, certains pays inventent plein de châtiments bien vilains pour se distraire un peu. Petit récapitulatif des punitions corporelles qui ne tuent pas mais qui font bien douiller.

  1. La flagellation
    Rien de tel qu'une petite volée de coups de fouets pour vous remettre les idées en place. Sauf qu'en Arabie Saoudite par exemple, on est loin d'un petit délire SM mignon, on est plutôt dans le 2000 coups de fouet (et 10 ans de taule) pour avoir oser danser torse-nu dans la rue. Mais bon, ça reste tout de même plus supportable que la lapidation et la décapitation, aussi en vigueur dans ce pays.

    Indiana-Jones-whip
  2. La bastonnade
    Changeons de pays et rendons-nous cette fois à Singapour, où on sait se marrer vous allez voir. Là-bas, vous pouvez vous prendre des coups de bâton sur le cul pour tout un tas de petits délits mineurs, comme par exemple le non renouvellement de votre titre de séjour. Certes il faut être un homme et avoir moins de 50 ans pour y avoir droit, mais quand on y passe les mecs font les choses bien. Déjà c'est une canne spéciale qui laisse une petite plaie. C'est important. Les bourreaux sont des spécialistes de la canne et ils se relaient tous les six coups, parce que ça fait un peu mal au poignet quand même.
  3. L'énucléation oculaire
    Revenons en Arabie Saoudite, ce pays qui semble être un immense Club Med d'amour et de châtiments corporels. Mettons que lors d'une rixe, un homme reçoive un coup de couteau et perde un oeil. C'est possible. Eh bien sa famille peut réclamer au juge l'oeil du coupable. Dans ces cas là, attention, on ne fait pas ça comme des cochons. Une petite opération chirurgicale est mise en place, avec rendez-vous chez l'anesthésiste et tout le toutim. Et puis on prélève un oeil. Telle est la loi du Talion.

    enucleation
    Source photo : redlist-ultimate
  4. La prison à vie, avec une peine de sûreté
    Aux Etats-Unis, on peut se faire griller sur une chaise dans plusieurs états, mais ce n'est pas toujours le cas. Non, parfois, on se prend de la taule à perpétuité. Et pour être bien sûr qu'on ne fasse pas chier, les juges cumulent plusieurs sentences à vie. Et rajoutent même un peu derrière. Par exemple, pour le meurtre de sa femme, Dudley Wayne Kyzer s'est mangé 2 peines à perpétuité plus 10 000 ans de bonus. Mange ta glace.

  5. L'amputation
    Parce que donner des coups de fouet n'est pas toujours assez clair, et qu'on ne tue pas les gens pour n'importe quoi (tout est très codé), les Saoudiens apprécient de temps à autres une petite amputation. Comme au Moyen-Âge. Prenons un voleur par exemple, on lui coupe d'abord la main droite. S'il recommence c'est le pied gauche. Puis la main gauche. Puis le pied droit. A priori après ça il ne recommence pas.

    amputation
    Source photo : fanpop
  6. Le chat à 9 queues
    AAaaah les Bahamas, ses plages au sable blanc, son eau turquoise dans laquelle se reflètent de verts palmiers, les Bahamas, et leur fouet composé de 9 lanières de cuir sur lesquelles sont fixées des petites griffes en métal. On en trouvait sur les bateaux de pirates, et puis aussi dans les camps de concentrations nazis. Et aux Bahamas donc.

    chat
    Crédits photo (creative commons) : Pearson Scott Foresman

Vous en connaissez d'autres, des petits châtiments sympas ?