couv

En ce jour de sortie ciné, vous n'échapperez pas à la déferlante médiatique vous encourageant à aller voir le dernier Kechiche. Depuis qu'il a fait réciter du Marivaux à des jeunes de banlieue, Kechiche est LE réal téléramesque à souhait. Les scandales de tournage n'y changeront que dalle : pour tous les critiques ciné, vous devez aller voir cette histoire d'amour un peu chiante, qui, comme tout bon film français qui se respecte, va montrer une bonne dose de tétés. Nous, on est plutôt allé voir la comédie ricaine, et on va vous expliquer pourquoi on est sûr d'avoir bien fait. Avec des vrais morceaux de mauvaise foi masculine dedans...

  1. Seth Rogen n'a pas maltraité ses acteurs sur le plateau, et ça se voit dans le film
    This is the end est clairement un film de pote, un caprice de star un peu débile, voire totalement puéril, mais qui respire la bonne humeur. On voit que les acteurs se sont éclatés à jouer leur rôle, et que l'ambiance sur le plateau devait plus être rythmée par de bonnes vieilles parties de chat bite, que par les manipulations psychologiques et les journées de 35 heures orchestrées par Abdellatif le tyran.
  2. This is the End n'a pas eu de prix, mais le public l'a adoubé
    Aucun grabataire en costard noeud pap a décidé de donner un prix "à ce fabuleux film" qui "ne cesse de glisser sur la lisière qui sépare l'obscène du merveilleux" (true Cahier du Cinéma quote), mais au final, qu'est ce qu'on en a à foutre ? Le dernier film un tout petit peu grand public que Cannes a récompensé, c'était Pulp Fiction (donc ça date pas hier), et quand ils ont voulu verser dans le politique un peu démago, ils l'ont donné à Michael Moore... Moralité, ne vous laissez pas berner. Aux États-Unis, le film qui n'a coûté que 30 millions, en a rapporté plus de 100. Un peu comme les Schtroumpfs et le film des One direction. En gros, le public ne se trompe jamais, allez-y.
  3. Emma Watson est bien mieux gaulée que Léa Seydoux
    Par contre, vous verrez beaucoup plus de chair dans le film de Kechiche. Un peu comme dans tous les films français en fait. C'est marrant comme les pontes du cinéma d'intello aiment donner des leçons de bon goût quand finalement le moindre drame social un peu relou est toujours prétexte à montrer des jeunes filles à poil.
  4. This is the End va loin, très loin
    Rihanna met des claques, le gentil Michael Cera se défonce quelque chose de bien, et on y voit même Channing Tatum casser son image de la manière la plus hardcore qu'il soit. Vous voyez quand on dit d'une comédie française qu'elle est "irrévérencieuse, décalée, et osée" et qu'au final on a le droit à un mauvais comique de télévision qui fait une blague sur les vieux ou sur les portables ? Voilà, ben là c'est le contraire, c'est même parfois un peu trop, même pour nous.
  5. Vous n'aimez pas qu'on vous dise ce que vous devez faire
    Et toutes les critiques, de Télé 7 jours au dernier magazine d'hipster Parisiens barbus, vous diront que vous êtes OBLIGES d'allez voir la Palme d'or, le "chef d'oeuvre" d'un "maître incontesté de la mise en scène" sans même vous laisser vous faire une opinion par vous même. En gros, si vous n'allez pas voir la Vie d'Adèle mais le dernier Seth Rogen, vous n'êtes qu'un gros bourrin attardé qui ne comprend rien à l'art avec un grand A. Faites vos propres choix, ou celui que Topito vous a dit de faire. "Ayez confiiiaance".
  6. Adèle Exarchopoulos
    Oui, juste ça. Doit-on vraiment en dire plus ? Depuis quand ce genre de nom de famille est légal. Il y a des lois en Europe merde ! On sait que c'est pas la joie en ce moment chez les bouffeurs de tzatziki, mais c'est pas une raison pour faire absolument n'importe quoi et bazarder le tout en France.
  7. Franchement, on ne comprend rien à l'histoire de cette pauvre Adèle
    Une fille de 15 ans qui hésite entre un beau gosse et une fille aux cheveux bleus... C'est quoi, un remake lesbien d'Avatar ? En plus, comme toujours avec les films français de festival, c'est malsain. Soit c'est les histoires de fesses d'une trop vieille (Amour) soit d'une trop jeune (Jeune et Jolie, La vie d'Adèle)... Si vous y allez en famille, vous allez être gêné, en couple vous allez l'être encore plus, et seul vous allez pioncer.
  8. Seth Rogen nous a filé plein de thunes pour qu'on dise ça
    Et Abdellatif Kechiche nous envoie des mails tous les jours pour nous faire refaire nos tops et augmenter nos journées de travail... Sans compter qu'il maltraite les stagiaires qu'on retrouve quasi tous les jours en larmes. Vous n'allez quand même pas supporter un type comme ça.
  9. Christine Boutin a dit que le film de Kechiche ne marche que parce que les "gays sont à la mode"
    Et nous on l'adore Christine, si elle l'a dit, c'est que c'est surement vrai, d'ailleurs on est sûr qu'elle avait vu le film avant de dire ça. Et puis si vous voulez vraiment de l'amour homosexuel, "This is The end" c'est l'histoire de 7 mecs enfermés dans une maison 24 heures sur 24, ça va forcément déraper à un moment...
  10. Les ricains font toujours tout mieux, même les affiches
    (Via Brain Magazine)
    PicMonkey Collage

Alors, l'un, l'autre, ou les deux ? Nous les deux en fait. Mais internet ne serait-il pas un peu triste sans trolls ?

Hey, on vient de sortir notre premier jeu de société ! Commande-le dès maintenant.

Tu cherches des idées pour Noël ? On a déniché les cadeaux les plus cool :