Ca y est, ça commence. Le grand cirque blanc russe va durer 2 semaines et on va en souper matin, midi et soir. Mais parce que les Jeux Olympiques sont encore plus intéressants quand il y a des Français, petit tour d'horizon de ces Bleus qui devraient animer cette Olympiade version 2014.

  1. Martin Fourcade (biathlon)
    Si il y a un bien un athlète capable de ramener des médailles à la France, c'est bien lui. C'est simple: en 2013, il a gagné le classement de la Coupe du Monde de toutes les disciplines individuelles en plus de ses 5 médailles (4 d'argent, 1 d'or) des Mondiaux. Reparti sur les mêmes bases cette saison il s'est même payé le luxe de se priver d'une étape de Coupe du Monde pour mieux préparer les Jeux. Grand favori, il sera LE français à suivre.

    480px-Martin_Fourcade_resultat
  2. Jason Lamy-Chappuis (combiné nordique)
    Le porte-drapeau de la délégation en Russie. Champion olympique en titre du petit tremplin, Lamy-Chappuis a écrasé sa discipline entre 2010 et 2012. Seulement voilà, depuis l'allemand Eric Frenzel est arrivé et "Jez" n'est plus que n°2 mondial. Il devrait quand même rapporter au moins une médaille et l'or reste à sa portée.

    420px-Jason_Lamy-Chappuis_Schonach_resultat
    Crédits photo (creative commons) : Manuguf
  3. Kévin Rolland (half-pipe)
    En freestyle la référence n'est pas la Coupe du Monde mais les X Games. Et Kévin Rolland a remporté cette compétition référence à 4 reprises. En plus d'une belle collection de médailles en Coupe du Monde et Mondiaux. Son objectif c'est l'or, rien d'autre.

  4. Alexis Pinturault (ski alpin)
    Le grand espoir du ski alpin français. A 22 ans le skieur de Courchevel a déjà 6 victoires en Coupe du Monde dont 2 en janvier et pointe actuellement (entre autres) à la 3ème place au général de la Coupe du Monde et à la première place au super-combiné. Capable de gagner en slalom, en slalome géant et en super-combiné.

    450px-Alexis_Pinturault_Hinterstoder_2011_resultat
    Crédits photo (creative commons) : Christian Jansky
  5. Ophélie David (ski cross)
    Elle était arrivée à Vancouver avec l'étiquette de grandissime favorite, elle était passée à côté de ses Jeux. Cette fois elle revient débarassé de ce costume très lourd de favorite et pourrait bien apporter le titre ultime, le seul qui lui manque, à son palmarès déjà immense.

    ophelie david_resultat
    Crédits photo (creative commons) : Manuguf
  6. Coline Mattel (saut à skis)
    La surdouée du saut à skis. A seulement 18 ans elle profite de l'introduction de sa discipline aux Jeux pour y participer. Avec déjà quelques breloques mondiales et des victoires en Coupe du Monde elle pourrait bien se faire une place au panthéon du sport français à Sotchi.

    464px-Coline_Mattel_Hinterzarten_resultat
    Crédits photo (creative commons) : Manuguf
  7. Thibaut Fauconnet (short track)
    Multi-médaillé européen, vainqueur de la Coupe du Monde 2011 il devra faire face à une concurrence très rude (surtout sud-coréenne) mais pourrait bien ramener une breloque sur sa distance favorite, le 1000m

  8. Pierre Vaultier (Boardercross)
    Une collection impressionnante de médailles internationales auxquelles il manque la plus belle: celle des JO. Après l'énorme déception de Vancouver, il revient prêt à prendre sa revanche.

  9. Maurice Manificat (ski de fond)
    3 victoires en Coupe du Monde dont la dernière cet hiver, à Davos sur un 30kms style libre. Leader de l'Équipe de France de ski de fond, il tentera d'écrire l'une des belles pages des Jeux.

    346px-Maurice_Manificat_(Lahti_2010)_resultat
    Crédits photo (creative commons) : Otto Karikoski
  10. Nathalie Péchalat-Fabian Bourzat (patinage artistique, danse sur glace)
    Double champions d'Europe, médaillés au Mondiaux, le couple tentera d'imiter les glorieux aînés Marina Anissina et Gwendal Peizerat, sacrés en 2002 à Salt Lake City.

    399px-European_2011_Nathalie_PECHALAT_Fabian_BOURZAT_resultat
    Crédits photo (creative commons) : David W. Carmichael
  11. (Bonus) Jean-Baptiste Grange (ski alpin, slalom) et Adrien Backscheider (ski de fond)
    Parce que les Jeux Olympiques c'est aussi des histoires qui font rêver. Le premier a tout gagné en slalom avant de connaître les blessures et d'être au fond du trou. Cette saison il a retrouvé le Top 10 mondial. Le second vient tout juste d'être sacré champion du monde junior et est un grand espoir du fond français. Ces deux-là pourraient bien être les belles histoires françaises de ces Jeux.

Et aussi: Florent Amodio, Marie-Laure Brunet, Brian Joubert, Morgan Bonnefoy, Simon Fourcade et les 96 autres athlètes de la délégation française.

Crédit photo : Iwona Erskine-Kellie