gladiator
Crédits photo (creative commons) : Gladiator

Qu'est ce qu'on apprend? Le Latin et le Grec pourrait sauter des options proposées aux collégiens. Le débat est vif pour opposer les vertus intellectuelles de ces langues mortes au pragmatisme bas-du-front qui consiste à être opérationnel pour le monde de l'entreprise dès l'âge de 15 ans ("qu'ils apprennent le chinois, c'est eux qu'ont le pognon!") alors que le latin par exemple n'est pas complètement déconnecté des exigences du monde du travail. En tout cas dans certaines branches professionnelles où il est de bon ton de toucher un peu en déclinaisons. La preuve :

  1. Prof de latin
    Oui, le latin, c'est une discipline qui s'auto-nourrit. L'intérêt premier d'apprendre le latin, c'est de le transmettre. En fait, c'est même peut-être le seul intérêt.
  2. Pape
    Si vous voulez être un pape sérieux, n'allez pas frimer avec vos études de grec, vous allez passer pour un hippie.
  3. Prophète (de l'apocalypse)
    Une fin du monde, ça s'annonce en toge blanche avec une cloche, juché sur une chaise au milieu de la rue, et EN LATIN! Toute autre tentative vous ferait passer pour un potentiel terroriste. Alors qu'un "Ibi deficit orbis" crié sur un quai de métro à une heure de pointe, ça fait son petit effet.
  4. Avocat
    Si vos clients comprennent tout ce que vous dites, vous ne servez plus à rien. Par exemple, si vous commencez une explication par "d'après ce que j'ai compris du code civil...", on se demandera quelle est votre plus-value par rapport à un patron de bar. En revanche, si vous glissez un "De lege lata" l'air de rien, on se dira "ah ouais, ce type connait son métier". De même, préférez un "Dura lex, sed lex" à "c'est comme ça pis c'est tout" ou "qu'est-ce que tu veux que j'te dise..."
  5. Catholique Intégriste
    La messe, c'est déjà un peu chiant, si en plus on ne comprend rien, c'est carrément un chemin de croix (vous l'avez ?). Donc si vous voulez bénéficier de réduc' sur les bus pour la Manif pour Tous ou si vous envisagez une carrière de Croisés pour aller reprendre la Terre Sainte aux hérétiques de tout poil, il va falloir sérieusement bosser votre génitif et votre datif.
  6. Possédé
    Si vous envisagez d'accueillir Belzébuth et de faire tourner votre tête en balançant des gros mots, y compris concernant la mère de votre interlocuteur, le latin est requis (sinon, l'araméen fait tout aussi bien l'affaire). Du coup, si vous optez pour une carrière d'exorciste, c'est également conseillé.
  7. Empereur Romain
    Pourquoi il n'y a plus de bons empereurs romains ces temps-ci en Europe? Parce que les classes de latin se vident! Tout simplement! On est en train de laisser le monopole des dictatures aux chinois et aux nord-coréens, ce n'est pas avec des cours de techno et de flûte à bec en 4ème qu'on arrivera à refaire des empires dignes de ce nom. Parce que même pour les postes subalternes, centurion, décurion, les examens d'entrée sont en latin et il n'y a pas droit au dictionnaire.
  8. Zoologiste
    Supposons, vous parcourez la forêt amazonienne ou l'Antarctique, vous tombez nez à nez avec une nouvelle bestiole inconnue au bataillon et vous devez lui filer un nom. Si vous avez séché les cours de latin, vous allez pondre avec difficulté un piètre "singe-saumon" ou "papillocéros", et tout le monde va se foutre de votre gueule et vous appeler "le chasseur de dahu". Par contre, si vous donnez à votre nouvel ami le nom de "Lepidoptera Rhinocerotidae", on vous filera un Prix Nobel (et votre maman sera fière).
  9. Rédacteur de texte de substitution
    Quand on veut mettre en avant une mise en page et détourner l'attention du lecteur du texte en lui-même, on utilise un texte en faux latin, débutant en général par "Lorem ipsum..." Sauf que pour savoir que c'est du faux latin et trouver ça marrant, il faut déjà avoir fait du vrai latin. Le latin, c'est la voie royale vers l'humour d'imprimerie.
  10. Roi d'Orcanie
    Même si dans ce cas, il suffit d'apprendre par cœur une petite flopée de citations. "Mundi placet et spiritus minima", ça n'a aucun sens mais on pourrait très bien imaginer une traduction du type : "Le roseau plie, mais ne cède... qu'en cas de pépin" ce qui ne veut rien dire non plus.

Et vous, vous utilisez le latin au boulot ? Choisissez votre langue préférée

Topifight : Latin OU Grec (ou Araméen) ?

vs

Latin

Grec

Araméen

Fais ton choix en cliquant sur l'une des images

Pas envie de retourner en cours ? On a déniché les gadgets les plus cool pour te motiver :