picardie
Crédits photo (creative commons) : Alansdesiretobias

Vous vous êtes toujours demandé d'où venait le nom de votre région sans jamais oser le demander ? Nous comprenons votre désarroi. Heureusement, grâce à ce top, vous aurez aujourd'hui la réponse à cette question existentielle. Notez que si vous ne vous êtes jamais posé la question, nous vous prions tout de même de lire cet article jusqu'au bout. Merci.

  1. Île-de-France
    Deux explications possibles ici. Dans la première, l'île désigne la langue de terre délimitée par la Seine, la Marne et l’Oise et la France, le peuple Francs. Dans la seconde, Île-de-France serait dérivée de l'expression franque "Liddle Franque", qui voulait dire "petite France".
  2. Champagne-Ardenne
    Champagne vient du latin campania, devenu en ancien français champaine, soit "grande étendue de pays plat". Tandis que les Ardennes doivent elles leur nom à l'expression latine "Arduenna silva" qui voulait dire "forêt ardennaise". On a collé les deux et puis voilà !
  3. Picardie
    Picardie est un dérivé de "Picard" qui, au XIIIe siècle, désignait dans la langue de la région le laboureur ou le paysan. A l'époque les habitants de Paris et du domaine royal l'utilisaient donc pour désigner les agriculteurs vivant au-delà de Senlis. Le terme s'est ensuite généralisé à tous les habitants de la région.
  4. Haute-Normandie & Basse-Normandie
    Le terme Normandie est dérivé du mot normand, lui même issu du francique nortman qui voulait dire "les hommes du nord" (il y a très très longtemps). La Normandie est donc, si l'on en suit son étymologie, le "pays des hommes du Nord". Tout de suite c'est beaucoup plus sexy.
  5. Centre-Val de Loire
    Bon, pour la partie "Centre", on a pas besoin d'aller chercher les explications très très loin. En revanche, vous apprendrez que la Loire doit son nom au gaulois "Liger" qui voulait dire à l'époque "vase" ou "limon". Dérivé du même "Liger", on a toujours aujourd'hui le mot "lie".
  6. Bourgogne
    Peuple germanique originaire de de l'île de Bornholm dans la mer Baltique, les Burgondes se sont installés dans l'actuelle Bourgogne aux alentours du Ve siècle et lui ont ensuite donné leur nom. A l'époque on disait Burgundia, "pays des Burgondes". C'est pas mal aussi.
  7. Nord-Pas-de-Calais
    Comme "Centre", "Nord" ne nécessite pas trop d'explication. Par contre, "pas" voulait autrefois dire "passage", or Calais était une ville de passage pour les bateaux reliant la France à l'Angleterre, d'où le "Pas-de-Calais". Fascinant n'est-ce pas ?
  8. Lorraine
    La Lorraine doit son nom à l'arrière-petit-fils de Charlemagne, Lothaire II, qui hérita de cette région à la mort de son père en 855. Sans nom particulier, ce coin fut d'abord baptisé royaume de Lothaire puis Lotharingie. La Lotharingie était évidemment beaucoup plus étendue que ne l'est aujourd'hui la Lorraine.
  9. Alsace
    L'Alsace est la région de France dont l'étymologie pose le plus problème. Pour certains, ça vient du germanique "Alisaz" qui veut littéralement dire "habitants de l'autre rive" et les Alamans l'utilisaient pour désigner ceux qui vivaient de l'autre côté du Rhin. Pour d'autres, ça veut dire "Pays de l'Ill", et pour d'autres encore la région doit son nom à ses nombreuses nappes phréatiques. Bref, si vous avez une théorie, faites vous plaisir !
  10. Franche-Comté
    A l'époque où la Franche-Comté était encore le Comté de Bourgogne, Renaud III, comte de Bourgogne quand même, envoya bouler l'Empereur Lothaire II parce qu'il n'était pas descendant direct des rois de Bourgogne. On le baptisa alors le Franc Comte, soit le comte qui se laisse pas marcher sur la gueule. Et ça a logiquement donné la Franche-Comté, soit une région de badass.
  11. Pays de la Loire
    Tout pareil que Centre-Val de Loire.
  12. Bretagne
    Bretagne vient du latin "Britannia" qui désignait autrefois "le pays des Bretons" insulaires (ceux qui vivaient dans l'actuel Royaume-Uni, oui c'est bien ça). Quand ils ont rappliqué chez nous, ils ont décidé que Britannia c'était quand même vachement mieux qu'Armorique, et puis voilà. Encore une histoire de rosbeefs vous l'aurez remarqué.
  13. Poitou-Charentes
    Ce sont les Pictons, peuple de Gaule certainement fort sympathique, qui ont donné leur nom au Poitou. Pour la Charente, le fleuve était connu sous le nom grec de "Kanentelos" à l'époque gallo-romaine, il a ensuite dérivé pour donner la forme qu'on connaît aujourd'hui. Dérivé/fleuve : drôle n'est-ce pas ?
  14. Aquitaine
    Il y a plusieurs versions, mais la plus courante consiste à croire qu'Aquitaine est un dérivé du latin "aqua" faisant de la région le "pays des eaux". Nous avons envie de dire que c'est relativement logique.
  15. Midi-Pyrénées
    Nous sommes désolés pour vous amis midi-pyrénéens mais là nous n'avons pas d'explications. Il y a 150 étymologies pour les Pyrénées, et personne ne sait quelle est la vraie. C'est très triste mais c'est la vie.
  16. Limousin
    Originaires d'Europe centrale, les Lémovices sont le peuple gaulois qui a donné son nom à la région Limousin où ils étaient installés (et aussi à Limoges, plus belle cité de France). Pour info, Lemo veut dire "orme" et vices "qui vainquent", les Lémovices sont donc les "vainqueurs de l’orme".
  17. Rhône-Alpes
    Si l'on s'en tient à l'hypothèse celtique, le Rhône viendrait de Rhodanus qui viendrait lui même de Rhôdan, qui signifie, vous le saurez, "tourner vivement" dans la langue des Celtes. Quand aux Alpes, le nom est issue de l’appellatif gaulois alpe qui voulait dire il y a bien bien longtemps "le monde lumineux, le monde d'en haut".
  18. Auvergne
    Les Arvernes ont vécu en Gaule du VIIe au Ier siècle av. J.-C, et ont donné leur nom à la région : Arvernes/ Auvergne, c'est vrai qu'on est pas loin. Côté étymologie, le mot est composé du préfixe gaulois are ("près de", "devant") et de verno ("aulnes"), et voudrait donc dire "ceux du pays de l'Aulnaie" ou "ceux qui vivent devant des terres plantées d'aulnes". Une autre interprétation parle de "ceux qui sont supérieurs". Faut dire que les Arvernes étaient l'un des peuples les plus richoux de Gaule.
  19. Languedoc-Roussillon
    D'un côté, la province du Languedoc doit son nom à la langue parlée dans le coin, à savoir la langue d’oc, tandis que pour l'étymologie du Roussillon on doit remonter au VIe siècle avant J.C. A cette époque, Ruscino, actuel Château-Roussillon, était la capitale des Sordes, peuple gaulois venu d'Espagne. Or, avec les années, Ruscino est devenu Roussillon et a donné son nom à toute la région.
  20. Provence-Alpes-Côte d'Azur
    L'expression "Côté d'Azur" a été inventée par l'écrivain dijonnais Stéphen Liégeard qui a publié un livre intitulé La Côte d’Azur en 1871. Propriétaire d'une jolie petite bicoque à Cannes, il a créé ce terme en s'inspirant de son département d'origine, la Côte-d'Or, et en y ajoutant le mot "azur" pour le bleu de la Méditerranée.
  21. Corse
    La Corse était appelée Kurnos, qu'il faut prononcer Kyrnos, par les Grecs anciens. Composé de la racine phénicienne Kur ou Kyr qui veut dire pointe, l'île devait probablement son nom à ses très nombreux reliefs montagneux. Si vous préférez les légendes, on raconte aussi que l'île doit son nom à une femme ligure prénommée Corsa et qui fut la première à y poser le pied.

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :