Les Romains n’ont pas fait qu’inventer les déclinaisons, non non non, ils avaient aussi tout un vocabulaire fleuri et varié pour parler sexus en toute vulgarité. D’ailleurs, ne vous fiez pas aux allures préhistoriques du débris qui vous sert de professeur, ce petit cochon adore qu’on lui susurre des mots Latins coquins à l’oreille en lui frappant les fesses à coup de Gaffiot… Un top qui va vous en mettre plein la toge. Âmes sensibles s’abstenir, ce top est plein de vulgarités.

1. Mentula

Mot vulgaire pour désigner notre cher et tendre popole. C’est pourquoi, nous pourrions le traduire par « bite », tout simplement. On imagine alors un petit Latin ravi de soulever sa toge en disant :« Ave, visne tibi monstrem mentulam meam ? » soit « Coucou, tu veux voir ma bite ? ».

2. Futere

« Baiser un vagin », au sens où le pipou de monsieur irait visiter la minette de madame. Verbe typiquement masculin parce qu’on le rappelle, les Romains ne comprenaient pas trop le principe de plaisir féminin. Ça préfère partir à la conquête des Gaules plutôt qu’à la conquête du vagin, et c’est bien dommage.

Source photo : Giphy

3. Pedicare

Manière vulgaire de parler sodomie, on pourrait traduire ça par « enculer ». Et on peut vous dire que les Romains aimaient tout autant pedicare que décliner rosa, rosa, rosam

4. Culus

Vous l’aurez reconnu, il s’agit bien évidemment de notre ami le « cul », partie très charnue se situant à l’arrière du corps et très douloureuse quand on a mangé mexicain la veille.

Source photo : Giphy

5. Cunnus

La chatte ! Et vous l’avez compris, on ne parle pas d’animal hein, même si les deux aiment laisser aller leur pelage à l’air libre. On reconnaîtra au passage le mot qui a donné « con » en en Français.

6. Fellator

Mot vulgaire qui veut dire « tailleur de pipe ». Très prisé pour insulter les gens, ce qui n’est pas très sympathique pour ceux qui préfèrent les pénis aux sucettes… Même si aujourd’hui la fellation est appréciée des fins gourmets comme des amateurs de Kebab, ce n’était pas le cas durant l’Antiquité. N’en déplaise à Jules Queutard, empereur de la gaule, film de haute qualité présentant l’Antiquité dans toutes les positions, les Latins étaient un peu coincés de la culotte.

Source photo : Giphy

7. Cunnilinctor

« Faiseur de cunnilingus », et comme les Latins n’était pas très au fait de l’orgasme féminin, ce n’était pas un mot très sympathique. C’est triste, car un vagin n’est pas moins agréable en bouche qu’une choucroute. On ne peut donc que vous encouragez à crier « VAS-Y VILAIN CUNNILINCTOR » pour pimenter vos ébats.

8. Landica

BONNE NOUVELLE ! Les latins ont un mot pour « clitoris ». Mauvaise nouvelle, ça ne se disait, mais alors PAS DU TOUT. On ne comprends pas pourquoi, d’autant que « Landica » c’est trop mim’s comme nom !

Source photo : Giphy

9. Colei

Les testicules ! Ça a donné « couilles » en français, mais au contraire de « couilles », « colei » se dit tout à fait pour parler de vos parties. En revanche, il est déconseillé de mentionner vos testicules à table. Ça fait mauvais genre, surtout pendant la soupe.

10. Equus Eroticus

Soit « la position du cheval ». Il s’agit d’une position sexuelle lors de laquelle madame se met au dessus. Proposez à votre professeur de Latin une petite séance d’equus eroticus, un moyen drôle et ludique de d’apprendre toutes ses déclinaisons.

Source photo : Giphy

Vous ne verrez plus jamais votre Gaffiot de la même manière… Veuillez donc pardonnez la vulgarité de ce top, mais les Romains étaient de fieffés coquins.

Et sinon, t'as 2 minutes (allez 3) ? Alors découvre notre dernière vidéo !