Tu n’es pas très avion et tu as bien raison : ça pollue, ça fait un vacarme d’enfer, ça secoue et la bouffe est souvent dégueulasse. Mais, (attention spoiler) demain est un autre jour et la révolution est en marche… enfin en vol quoi.

1. L’avion transparent alimenté par votre chaleur corporelle

Alléluia ! Bientôt, nous ne serons plus tiraillé par cette question existentielle qui nous retourne le bide avant chaque vol : siège côté hublot ou côté couloir ? Des ingénieurs d’Airbus ont imaginé l’avion transparent qui devrait transporter ses premiers passagers vers 2050. Comme son nom l’indique, cet Airbus permettra une vue 360°, grâce à une carlingue totalement transparente (sauf on espère les murs des toilettes). Cet avion devrait également être équipé de siège automorphes qui épousent la forme du corps pour un confort optimal. Ces derniers seraient également équipés de capteurs de chaleur qui alimenteraient les moteurs en énergie.

Crédits photo : trendhunter

2. L’avion silencieux

Ce sont les riverains des aéroports qui vont être contents. Et un peu aussi, les passagers des avions. Quant au lobby des vendeurs de Boule Quies, il paraît qu’il ne veut rien entendre. Pourtant, le projet d’avion silencieux est bel et bien sur les rails (façon de parler). Son nom de code : SAX-40. Date de lancement prévu : 2030. Une révolution qui risque de faire du bruit.

Crédits photo : popsci

3. L’avion avec cabine éjectable

Et pas uniquement celle des pilotes évidemment (allez salut, c’est trop la merde, nous on se casse). En cas de risque de crash, la partie accueillant les passagers se désolidariserait du reste de l’appareil, pour venir atterrir tranquillement sur le plancher des vaches grâce à d’immenses parachutes. Une idée lumineuse qui rassurerait un paquet de flippés en avion. Toutefois, le projet en est encore au stade de concept et il va malheureusement encore falloir serrer les fesses pendant un bon bout de temps.

4. L’avion super sonique de l’espace

Les Allemands bosseraient actuellement sur un avion supersonique capable de rallier Londres à Melbourne en 90 minutes, le tout en passant par l’espace ! Pas con. Si on calcule bien, 17 000 bornes en 1h30, ça fait du 11 333 km/h, de quoi se refaire un petit lifting pendant le vol. A cette vitesse, Un Paris Marseille se ferait en un peu plus de 4 minutes. C’est le TGV qui risque de faire la gueule.

5. L’avion en forme de baleine qui vole au ras du sol

Un concept étrange, comme si une baleine avait été coupée en deux et que des savants s’étaient rendus compte que ce bordel volait. Cette chose porte le nom de Mobula, fonctionne comme une sorte d’aéroglisseur et peut embarquer 1000 personnes (de gré ou de force) sur 3 niveaux. Pour fonctionner, le Mobula doit se déplacer à très basse altitude. Pas simple pour survoler les villes. Par contre, ses créateurs assurent que l’engin est capable de flotter. Dès fois qu’il ait besoin de faire une pause en plein milieu de l’océan par exemple (d’où la forme de baleine CQFD).

Crédits photo : diseno-art

6. L’avion qui se répare tout seul

Un moteur en feu, une fuite d’huile, un joint de culasse qui pète, une merde de piaf en plein milieu du pare-brise ? Pas de problème, c’est bibi qui gère. Bibi c’est l’avion lui-même, capable de s’auto-diagnostiquer et de corriger pendant le vol les éventuels problèmes techniques. Cet avion pourrait être opérationnel d’ici 5 à 10 ans et pourrait s’appeler HAL9000…

Source photo : Giphy

7. L’avion hybride

Et c’est Boeing qui s’y colle en premier avec son Boeing Sugar Volt (Sugar comme Subsonic Ultra Green Aircraft). Un avion alimenté partiellement en électricité qui permettrait de réduire la consommation de carburant de près de 70 % . Reste à savoir comment produire cette électricité. Avec une éolienne sur le toit de l’avion ? Pas con !

Crédits photo : Boeing

8. L’avion à pile

Pile sans «s» parce qu’il n’y en aurait qu’une à combustible dans cet appareil de petite taille (20 places). Général Electric Aviation espèce avec cet avion à hélices désengorger les plus gros aéroports. Et se faire un paquet de fric ?

9. L’avion ballon dirigeable

Ah le fameux Zeppelin ! Bizarrement, depuis le crash de l’Hindenburg en 1937, le dirigeable avait nettement moins le vent en poupe. Il pourrait prochainement signer son grand retour avec des projets comme le dirigeable de luxe Aeroscraft ML866. Petit rappel quand même : il est strictement interdit de fumer à bord des dirigeables; et on ne plaisante pas avec les consignes de sécurité.

Crédits photo : allgraphical

10. L’avion sans pilote

C’est vrai quoi, un pilote de ligne, ça coûte un bras, ça fait des grèves dès qu’on touche à ses privilèges, ça se tape toutes les filles canons et en plus ça voyage gratos. Autant de bonnes raisons pour les compagnies aériennes de donner les clés de l’avion aux ordinateurs qui font déjà 80 % du boulot. Au pire, les pilotes pourront toujours se reconvertir en chauffeur de transports en commun. Il paraît que les cars Macron recrutent en ce moment !

Source photo : Giphy

Vous aussi, vous avez hâtes d’y être ?

Source : cnn

Pour bien te marrer, même en voyage, c'est Topito Voyage qu'il te faut.