Si vous avez horreur des vendredis 13, c’est que vous êtes atteint de Paraskevidékatriaphobie. En l’occurrence, demain, vendredi 13 donc, sera une journée de grève RATP pour lutter contre la réforme des retraites (et oui, on soutient, on arrête de râler parce que les gens se battent pour leurs droits nom d’une pipe). Et pour les habitants de Paris, d’île-de-France (et de France entière parce qu’il n’y a pas de raison pour que vous ne compatissiez pas), c’est un enfer, un drame. Il y aura des larmes (à cause du pollen), de la sueur (à cause du train sur 5 qui sera ultra bondé), du sang (parce que perso j’aurai mes règles)… Mais rassurez-vous, on vous livre ici les clés de survie pour une société plongée en plein chaos.

1. Avoir toutes tes applis de vélos, trottinettes, VTC, etc. de prêtes

Bonne nouvelle, la RATP propose plein de solutions alternatives pour pas te retrouver en galère et ça c’est vachement gentil. Elle s’est ainsi associée à Jump pour offrir deux trajets de 15 minutes à vélo ou en trottinette avec le code promo « RATP050 » (à utiliser avec l’appli Uber). La plateforme de covoiturage Klaxit propose ses services gratuitement pour la journée de vendredi. Cityscoot offre aussi 30 minutes de crédit gratoche. Et puis si vraiment tu veux prendre un taxi, l’appli Kapten offre 20 % de réduction avec le code promo «RATP5 ».

2. FAIRE DU TÉLÉTRAVAIL (et travailler tout nu dans ton lit)

C’est la baaaaaaaaaaase ! En France, on déteste le télétravail et c’est totalement con ! Le télétravail c’est génial pour des milliards de raisons, ça évite qu’on se déplace et donc ça pollue moins, ça permet de travailler mieux, plus vite sans collègues relou qui te parle de ce qu’il a vu à la télé hier soir. Bref, pitié, impose ta volonté de travailler depuis chez toi.

3. Te mettre en arrêt maladie

Bah ouais mais fallait accepter le télétravail, c’est tout.

4. Partir en mission dans la cave pour sortir son vélo

A ce sujet, on pourra vous livrer un top à part entière sur les astuces de survie quand tu descends dans la cave. Globalement c’est ce qui justifie pour un cycliste sur deux le fait de ne jamais prendre son vélo : trop chiant à sortir du bordel de la cave ou de la montagne de vélos abandonnés par les voisins dans le local prévu à cet effet. En vrai, mon vrai conseil pour de vrai : se déplacer uniquement en vélo tout le temps.

5. Te mettre à l'ultra trail et faire le trajet à pied

Tu peux prévoir des chaussures de marche de type randonnée et bien sûr un bâton de marche. Si tu habites et travailles à Paris, aucun trajet ne devrait excéder une heure, finalement c’est pas si chiant. Et puis c’est toujours bien de redécouvrir sa ville en l’arpentant à pied.

6. Te taper une grosse after ce soir et te coucher suffisamment explosé pour dormir toute la journée de demain

Un bonne journée de sommeil et il n’y paraîtra rien.

7. Passer hyper vite son permis D

Et carjacker un bus.

8. Prendre un antidépresseur

Et regarder les 27 saisons de Grey’s Anatomy en pleurant sur le réchauffement climatique.

9. Mettre un masque à gaz à cause de l'usage massif des bagnoles

Attention, le masque et le tubas de plongée ne seront pas conseillés pour éviter les particules fines.

10. Prévoir quelques bidons d'eau potable et faire des réserves de provisions

Et puis t’installer définitivement dans ton bunker pour plus jamais être confronté aux souffrances de la vie. Bon sinon tu peux juste aller vivre en dehors de Paris. Loin. Et ne plus te sentir concerné par tout ça.

Mais en vrai on vous soutient les ratp-istes. Force & honneur.

Source : Le Parisien