C’est l’angoisse absolue de notre enfance, de notre adolescence, mais aussi sur les bancs de de la fac, tout le temps en fait. Cette crainte maladive de devoir répondre à l’interrogation du prof nous a flingué toute notre scolarité. Toutefois, si on était un peu aguerri il était possible d’échapper à cette épée de Damoclès.

1. Fuir son regard, quitte à ressembler à un pigeon malade

Tout se joue dans le croisement de regard avec le prof qu’il faut à tout prix éviter. Le eye-contact signera ton arrêt de mort. Fuis-le donc par tous les moyens.

Source photo : Giphy

2. Te moucher en mode orgie de morve partout sur ton visage

Créer du dégoût dans le regard de ton prochain sera désormais ton salut.

3. Avoir une diarrhée fulgurante pile poil au moment où il pose sa question

Diarrhée, vomi, ou fuites de règles intempestives, tout ce qui touche de près ou de loin à l’intérieur de ton corps et à tes muqueuses devrait excuser ta fuite. Attention en revanche à ne pas trop réitérer cette tactique, car le prof finirait par croire que tu as un cancer du colon et tu serais alors forcé.e de te taper une chimiothérapie pour rien, le truc con.

Source photo : Giphy

4. Sécher les cours

Comme l’explicite ce célèbre dicton bien connu des instits qui n’arrêtent pas de le répéter dans la salle des profs : « Un élève absent est un élève qu’on ne peut pas interroger » haha, bordel putain enculé qu’est ce que c’est vrai.

5. Avoir un léger strabisme

Ou un strabisme très prononcé. Le prof sera décontenancé en ne sachant pas à quel œil se vouer et pour cacher son malaise c’est lui qui fuira le regard afin de ne pas se retrouver dans une situation embarrassante. L’ART DE LA MANIPULATION A PORTÉE DE LES YEUX.

Source photo : Giphy

6. Avoir un nom de famille qui commence par une lettre située au milieu de l'alphabet

Statistiquement, ce sont les premiers ou les derniers sur la liste des élèves rangée par ordre alphabétique qui sont les plus exposés aux questions du prof. Pour cela, n’hésite pas à faire changer ton nom afin de réduire les risques.

7. Être un roi de la vanne qui fait peur quand il prend la parole en raison de son étonnante capacité à faire mouche

Et inverser les rôles en incarnant pour ainsi dire l’angoisse du prof, l’élève maudit, sa hantise, son pire cauchemar.

Source photo : Giphy

8. Commencer une petite immolation pépouze avec deux trois allumettes

Si le prof est malin et surtout s’il est responsable, il devrait calmer tout de suite ses ardeurs d’interrogation car une immolation pourrait donner lieu à un incendie et mettre en danger les autres élèves. Aïe.

9. Lever le doigt tout le temps et soûler le prof en étant le premier de la classe

Parce que si les profs aiment bien les bons élèves, ils ne sont pas non plus fans des chouchous. Bon alors tu me diras que si tu remplis officiellement la fonction de chouchou c’est que tu n’as aucune raison de craindre le pointage du prof sur ta personne. En fait la solution, c’était peut-être… non attendez… vraiment ?Ce n’est pas possible… voulez-vous dire qu’il fallait tout simplement d’apprendre ses cours..?

Source photo : Giphy

10. Avoir l'air de lire le cours avec intensité genre tu es en train d'essayer de comprendre et rien ne pourra te troubler dans ta quête d'apprentissage

Se référer pour cela au point précédent.

GFranchmen fallé mieu séché les cour c abusé quand les prof ils vous demandé les question.