une_ortho

Globalement, on ne veut pointer du doigt personne, mais l’orthographe c’est pas toujours ça (et d’ailleurs même nous parfois on fait des petites fautes pas jolies jolies). C’est pour cette raison que nous vous donnons ici quelques astuces pour ne plus jamais faire de fautes et devenir un king de l’orthographe.

1. Venir à bout des verbes pronominaux (ces FDP)

Les verbes pronominaux, c’est-à-dire les verbes en « se » genre « se laver » ou « se faire chier », sont des vicieux. Ils s’accordent comme avec avoir : si le COD est placé AVANT le verbe. Elle s’est lavée = Elle a lavé quoi : elle-même. Elle-même = se, qui est avant le verbe donc on accorde. Elle s’est lavé les mains = elle a lavé quoi : ses mains. Le COD est après, on n’accorde pas. CQFD

2. Différencier le participe passé de l'infinitif

Au premier groupe, le participe passé se prononce comme l’infinitif. Exemple : manger, mangé. Et c’est pour ça qu’on se retrouve avec des énormités comme « j’ai copuler » HORREUR. J’en ai des palpitations. Pourtant il existe une astuce assez simple pour ne plus se tromper : remplacer par un infinitif d’un verbe du troisième groupe. Comme boire, tordre ou peindre. Valérie Damidot ne dit pas « J’ai peindre », elle dit « j’ai peint ». Donc on écrit « j’ai copulé ». Par contre on dit « elle aime peindre ». On écrira donc « il aime copuler ».

Source photo : Giphy

3. Ou et où

Le petit « ou » peut parfois prendre un accent ! Et pour savoir quand, il suffit de remplacer par « ou bien ». Si on peut dire « ou bien », eh bien, il n’y a pas d’accent. Chocolatine ou pain au chocolat sans accent parce que chocolatine OU BIEN pain au chocolat marche parfaitement. Alors que « papa ou bien t’es » ça va pas. Donc on mettra un accent et on écrira : « papa où t’es ».

4. Pas de "rai" avec le "si"

« Si j’aurais su ». NON BORDEL DE MERDE ! Et il existe une phrase très simple pour s’en rappeler « les si n’aiment pas les rais ». Donc, maintenant, on ne met PLUS JAMAIS de « rai » de quelque sorte après un « si ». Sinon une petite fille viendra sonner chez toi à minuit et te tuera toi et toute ta famille.

Source photo : Giphy

5. "Ous" ou "oux" ?

Où l’on remarquera que, dans le titre, il n’y pas d’accent car on peut mettre « ou bien ». Tous les mots en « ou » finissent par « s » sauf une bande d’irréductibles vicieux : chou, bijou, genou, joujou, caillou, hibou et pou. La liste est petite et il existe une petite phrase pour s’en rappeler : « Mon chou, mon bijou, viens sur mes genoux avec tes joujoux, et jette des cailloux sur ce vilain hibou plein de poux. » Voilà !

6. Le truc de quelqu'un ou à quelqu'un ?

A part quelques expressions figées, comme « fils à papa » on mettra « de » devant papa. C’est le fils de papa, c’est le vélo de ma sœur et c’est la saucisse de Strasbourg. Pour l’appartenance, on met « de » devant les noms et les pronoms. On gardera le « à » pour les pronoms personnels. C’est mon mec à moi, mais c’est le mec DE Patricia Kass. Heureusement, une astuce aussi élégante que pratique permet de se rappeler de ça. On dit un « fils de pute » pas un « fils à pute ». Voilà.

Source photo : Giphy

7. "Emment" ou "Amment"

Comment savoir si on écrit un adverbe en « emment » ou « amment » ? C’est facile Jamy ! Il suffit de regarder l’adjectif qui correspond ! Évidemment vient de évidEnt, qui s’écrit avec un « e » à la fin ! Alors qu’étonnamment vient de étonnAnt qui s’écrit avec un « a » ! Donc on regarde si ça se termine en « ent » ou « ant » et on écrira « emment » ou « amment ».

8. c ou ç devant une voyelle ?

Devant une voyelle, le « C » n’a parfois pas besoin de cédille pour faire le son « S » ! Et ces voyelles sont au nombre de 2 : « e » et « i ». Il suffit de retenir « ceci », ce mot ne comporte aucune cédille même si les « c » se prononcent « s ». C’est aussi pour ça que « cul » et « caca » se prononcent « k ».

Source photo : Giphy

9. "Ement" ou "emment" ? "Amant" ou "Ammant" ?

Encore une histoire d’adverbe. On écrit « Bêtement » avec un « M » et « Évidemment » avec deux « M ». POURQUOI ? Parce que « bêtement » se prononce « EEEEmant » alors que « Évidemment » se prononce « AAAmant ». Donc, tous les adverbes qui se prononcent « Amant » prennent deux « m » ! Il existe même une petite phrase pour s’en rappeler « les amants ont deux aimants fins » soit « les -Amant ont deux « m » en fin ». Merci qui ?

10. Manger un Bescherelle

Le Bescherelle se cuisine très bien avec de la béchamel. On le fait gratiner deux minutes au four, on fait dorer les pages et c’est délicieux ! Sinon tu peux aussi le lire, paraît que c’est le meilleur moyen de ne plus faire de fautes. Mais c’est moins bon en bouche.

Source photo : Giphy

Mtn vou avé plu aukune excuz. Parlé Fransé Bordel de Merde.


Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :