« Quand on arrive en ville, tout le monde » se précipite sur notre trottoir pour nous revendre des merdes et nous soutirer du fric. Allez savoir comment on sait que vous venez de débarquer (peut-être à votre sac à dos The North Face), mais on le sait. C’est comme quand quelqu’un fume depuis pas longtemps. On le SAIT. VOUS ETES OBSERVES. Et vulnérables.

1. Le coup de la bague qui tombe par terre

Pom pom pom, on se balade et soudain, semblant crever le ciel, venu de nulle part, surgit un type qui trouve une bague en or par terre. Elle est à vous ? Non ? Bah… Prenez là quand même. Sourire. Une petite gratification ?

Ne touchez surtout pas à la bague en toc.

Source photo : Giphy

2. Le café de Flore

C’est TELLEMENT romantique, Paris. Dire que Sartre, Camus, Sollers, Hemingway sont tous passés là ! Ca vaut bien un café à 8 euros, ça ? Marche aussi avec : le Bonaparte, la Closerie des Lilas, les Deux Magots et tout le toutim.

Source photo : Giphy

3. Les tickets de métro à la sauvette

La machine fait carton plein. Il n’y a plus personne pour vendre des billets au comptoir. Heureusement, un bon samaritain vous dépanne avec un billet un peu moins cher, car acheté en carnet. Et probablement demi-tarif. Allez expliquer ça au contrôleur, ensuite. Ce sont de vrais déconneurs, les contrôleurs, c’est l’occas’ de le découvrir.

4. L'appartement charmant sous les toits

On visite un appartement. On est halluciné par le prix. C’est Paris. Et puis, la perle rare : un petit 20 mètres carré au prix inférieur au marché. Réponse de principe souhaitée avant même la visite. Mansardes partout, loi Carrez 5 mètres carrés, illégalité totale, le lit ne rentrera jamais. BIEN OUEJ.

Source photo : Giphy

5. Le taxi qui fait des détours

Mais oui, embarquez ma petite dame, on va vous mener à bon port. Globalement, les taxis sont devenus un peu nuls et utilisent systématiquement leur GPS, comme déploré par Stiegler (oui je me la pète). Du coup, si votre chauffeur ne le met pas, c’est probablement parce qu’il compte faire Porte des Lilas porte de Pantin en passant par Châtelet.



6. La pétition pour les sourds muets

Alors on vous a fait des signes, du coup vous êtes coincés. Petits nasillements de sourd. Vous signez. Vous venez de signer qu’il vous fallait raquer. Il va falloir raquer. Si vous envoyez chier, figurez-vous qu’ils vous répondent. Sans les mains.

Source photo : Giphy

7. La plus belle ville du monde

L’arnaque des arnaques. Ville Lumière, plus belle ville du monde, paradis des amoureux, on en fait des caisses. Non mais vous êtes allés à Rome, déjà ? Bah à Rome tout est beau aussi, tout est moins cher, c’est un vrai paradis pour les amoureux, et il y a aussi de la lumière. Et accessoirement plus de soleil. Et de la bouffe italienne. Et des gens bronzés. Et de l’Italien. Et des endroits charmants. Alors qu’à Paris il flotte tout le temps, tout est cher, et les gens sont odieux.

Source photo : Giphy

8. Paris, la nuit, ça bouge

C’est sûr que quand on débarque de l’Excalibur, à Jonzieux, on doit trouver ça pas mal animé, Paris, la nuit. Mais en fait, tout ferme à deux heures, les voisins ne cessent de se plaindre du bruit des bars alors même qu’ils se sont installés en connaissance de cause, il est impossible de faire une fête chez soi sans qu’un connard de voisin appelle les flics sans même passer préalablement, et des putains de mimes financés par la Ville se baladent en vous incitant à « Faire la fête sans pousser le volume ».

Source photo : Giphy

9. Les prix majorés après 22 heures

Ah c’est pas cher ici !

Une phrase qu’on regrette au moment de payer ses 6 pintes, toutes majorées de 2 euros parce qu’il est plus de 22 heures. C’est vrai que c’est logique, ça, de majorer en fonction de l’heure, sachant que de toute façon le barman est payé au black.

Source photo : Giphy

10. Tu veux assister à un tournage de télévision ?

Paris, capitale des strass, des paillettes et de Julien Courbet. Si un type avenant vous invite à venir assister à un tournage à la Plaine Saint-Denis le lendemain pour rencontrer plein de stars, vous pouvez le traduire par gâcher une journée dans une salle surchauffée avec un chauffeur de salle insupportable à regarder Julien Courbet passer des coups de fil semi humoristiques pour résoudre d’impossibles querelles de voisinage.

Si la Ville de Rome tombe sur ce top et veut bien m’offrir un petit séjour tous frais payés pas loin de la Villa Médicis pour contrer la mélancolie automnale, je fais semblant de réfléchir, mais j’ai sûrement des dispos.

Pour bien te marrer, même en voyage, c'est Sokodo qu'il te faut.

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :