Normal que la vague médiatique de mai, le festival de Cannes, draine son petit lot de petits mots. Trouvez l'intru...

  1. Todd McCarthy
    "Cannes est tout ce que le cinéma est: glamour et rigueur, bêtise et sérieux, sexuel et cérébral, excessif et raffiné, art et business, le ridicule et le sublime. Un élitisme fortement discriménatoire, et en même temps une capacité à changer, à embrasser les nouvelles tendances du cinéma. Compétitif et très ouvert"
  2. Claude Lelouch
    "Cannes, c'est d'abord un escalier : un escalier facile à monter... difficile à descendre"
  3. Jean Yanne
    "Mais c'est pas difficile de gagner à Cannes. Vous levez les yeux si vous êtes gai, vous baissez les yeux si vous êtes triste"
  4. Edgar Morin
    "Tous les ans, au Festival de Cannes, les vedettes impalpables quittent la pellicule. Et s'offrent au regard des mortels"
  5. Jean Cocteau
    "Couronnez un Américain, vous êtes vendus à l'Amérique. Couronnez un Russe, vous êtes communiste. On n'en finirait plus de chercher le dessous des cartes. C'est la structure profonde du festival qui est mauvaise, c'est elle qu'il importe de changer"
  6. Jean Cocteau
    "Une comète vivante posée pour quelques jours sur la Croisette. Le Festival est un no man’s land apolitique, un microcosme de ce que serait le monde si les hommes pouvaient prendre des contacts directs et parler la même langue"
  7. François Mitterrand
    "Cannes est un lieu de plaisir et de désir"
  8. François Truffaut
    "Cannes: un échec constant dominé par les compromis, les combines et les faux pas..."
  9. Laurent Ruquier
    "Le palais des Festivals à Cannes, c'est un endroit où on applaudit les toilettes avant d'aller se faire chier"
  10. Gilles Jacob
    "Cannes, c'est un endroit bizarre où l'on montre des films qui ne sont pas sûrs de sortir à des gens qui ne sont pas sûrs d'y aller"

Jean Claude Vandamme aurait aussi déclaré : "Cannes ? Non je n'ai jamais mis les pieds en Bretagne". Mais on n'est pas sûr en fait. Mais c'est possible.