« Hello jeunesse dorée de Manhattan, ici Gossip Girl celle qui révèle au grand jour ce que l’élite New-Yorkaise se donne tant de mal à cacher. » Rien qu’à cette petite phrase d’accueil je palpite d’excitation à l’idée de savoir à quels problèmes que je n’aurais jamais les personnages de Gossip Girl vont être confrontés. Meilleure série du monde, j’aurais pu faire un top 100 pour le prouver mais on m’a demandé de faire un top 10.

1. Le couple Blair-Chuck est archi stylé, vous pouvez vous rhabillez Ross et Rachel

Ross et Rachel sont mignons mais ils n’ont aucune consistance. On sent pas la passion, la jalousie, la rage. C’est plan-plan. Alors que Blair et Chuck c’est le vrai amour passionnel de la jeunesse. Ils s’aiment à feu et à sang, sont à fond, se déchirent, se réconcilient. Bref ils se passent plein de trucs et ça nous fait vibrer. Moment où la tension dramatique atteint son comble : quand Blair annonce à Chuck qu’elle va épouser Louis.

2. Un épisode t'en apprend plus sur la mode que le dernier Vogue, pas besoin de regarder la fashion week

Les meilleurs stylistes ont participé à l’élaboration des tenues des actrices principales. Ils/elles ont su donner un style unique à chacune. À tel point que certaines modes se sont relancées grâce aux costumes des personnages, notamment le serre-tête de Blair, son accessoire culte dans les premières saisons. Pour les adolescents des années 2000 qui n’avaient pas encore accès au Youtube game, Gossip Girl c’était l’équivalent des Youtubeuses beautés.

3. C'est une des séries où il y a le plus de plans en extérieur dans New-York (du coup c'est presque comme si on y était déjà allé)

La meilleure scène étant celle de l’épisode 1 de la saison 4 où Serena et Blair s’en vont à Central Park avec les créations de la mère de Blair prendre plein de photos et redonner confiance en soi à Blair. Beau moment d’amitié, de complicité, de mode, d’espoir (non je n’en fais pas trop du tout).

4. Il y a des vraies leçons de morale à en tirer : les ragots c'est le mal, l'argent ne fait pas le bonheur

Ou encore la beauté ne fait pas le charisme (coucou Nate).

5. Ca nous a fait prendre conscience qu'on a un super sens de l'amitié par rapport à Serena et Blair

Le sens de l’amitié chez Blair et Serena est égal au sens de l’effort d’un enfant quand il doit débarrasser la table. Il côtoie le néant. Pendant 6 saisons elles se sont détestées et rabibochées environ toutes les 3 minutes. On a rarement vu des amies se faire autant de coups de pute, mais faut reconnaître que c’était divertissant.

6. La série est tellement bien qu'ils ont complètement copié le personnage de Dan Humprhey dans You

Les similitudes entre Dan Humphrey et Joe Goldberg sont impressionnantes : ils adorent lire, ce sont des gros stalkers, ils ont un faible pour les blondes, ils sont pas très riches. Le personnage était tellement riche qu’ils l’ont réexploité pour une autre série qui a très bien marché. Coïncidence ? Je ne crois pas.

7. Un reboot de la série est en cours

Pour l’instant on sait que ce sera sur une nouvelle génération d’adolescents et qu’ils vont aborder les réseaux sociaux et l’univers New-Yorkais. On n’est pas vraiment surpris mais on a hâte quand même. Et surtout on espère que ce sera sur Netflix.

8. Ca nous a appris que la vengeance est un plat qui se mange froid

Et surtout qu’il faut TOUJOURS se venger. Un raisonnement bien plus excitant que celui de ce bon Mathieu avec son histoire de tendre l’autre joue blablabla.

9. Tu te rends compte que ta famille est très saine finalement

Lily Bart est probablement la pire mère de l’histoire des séries. Pernicieuse, fourbe, malhonnête elle ment constamment à ses enfants soi-disant pour les « protéger ». Elle a l’instinct maternel d’un grille-pain, l’exemplarité d’un condamné fiscal. La force de Gossip Girl c’est de nous montrer de tels personnages pour nous faire apprécier notre entourage. Il y a peu de séries qui réussissent à ce point et rien que pour ça on est surprise qu’elle soit pas dans les séries les plus regardées sur Netflix en 2019.

10. La BO reprenait les artistes ultra côtés de l'époque (Justin Timberlake, Amy Winehouse, Mika, Rihanna, The Black Eyed Peas)

Si certains ont perdu leur hype (ou sont morts), en 2010 ils étaient en haut du panier. Et c’était sympa d’avoir une BO pas prise de tête, avec des sons que t’écoutes en soirée et qui mettent tout le monde d’accord. Qui n’a pas dansé sur I gotta feeling ? C’était le Happy de l’époque.

XoXo Gossip Girl

Source : mon visionnage des 6 saisons de Gossip Girl 4 fois (ok 5).