Bienvenue pour neuf mois de folie dans un corps trollé au quotidien par tes hormones ! Tu sais déjà dans l’ensemble que ça va pas être tous les jours facile mais on t’a trouvé un peu trop focus sur ta peur des vergetures et de l’accouchement, on voudrait que tu réalise qu’être enceinte, c’est bien plus que ça.

1. Tu seras pas au top de ton sex appeal (vraiment)

On ne parle pas vergetures et prise de poids, nan ça on s’en fout on s’y attendait. On voudrait juste te rappeler que les hormones faisant la loi chez toi, tes poils vont pousser plus vite, tu vas transpirer de ouf, te chopper des boutons sur la face et avoir de sérieux problèmes de gaz. Voilà.

2. Les nausées matinales ne sont pas du tout que matinales

Il s’est passé un grand n’importe quoi au moment d’attribuer un nom à la gerboulade spéciale grossesse. Vraiment, elle peut survenir n’importe quand, pour peu que tu aies un peu le ventre vide ou que ton collègue mange un kebab. Et on croise très fort les doigts pour que ça ne soit pas ton cas, mais ça peut durer jusqu’au bout.

Source photo : Giphy

3. L'embryon capte que dalle avant au moins 24 semaines

Son cerveau est complètement éteint, le mec est dans l’espace de l’absence de conscience totale. Pas la peine donc de se caresser amoureusement le ventre toutes les deux secondes en lui disant que vous l’aimez très fort ou de lui faire écouter du Mozart. À votre place on en profiterait pour quequette à tout va tant qu’on est bien sûr que ça le traumatise pas.

4. Avoir un odorat surdéveloppé, c'est pénible

La vie va devenir un putain de parcours du combattant où tu tenteras d’échapper à tout prix (et sans succès) aux odeurs de clope, de bouffe et de parfum sous peine de rendre ton déjeuner sur tes chaussures.

5. Tu peux plus rien bouffer (ou alors très très cuit et très très bio)

Tout ce qui est en théorie pas tip top pour notre santé en temps normal (mais on s’en bat les couilles) devient formellement interdit une fois enceinte, parce que « on sait jamais et si ton gosse il se tape de l’asthme et des perturbations hormonales, est-ce que tu pourras un jour te le pardonner ? Hein ? »

Source photo : Giphy

6. Tes goûts peuvent changer du tout au tout

On parle de goût genre sucré-salé là, on dit pas que tu vas te mettre à porter du Desigual et à repeindre ta baraque en violet. Mais y’a moyen que les croissants ou le chocolat deviennent ta kryptonite et que tu développes une passion chelou pour les cornichons au vinaigre.

7. Ton cerveau va un peu démissionner

Les hormones l’ont mis en panique et il va surchauffer du côté droit, celui des émotions, pour, en gros, rester bien focus bébé bébé jusqu’à la fin de la grossesse. Du coup le reste de ta life passe au millième plan de ses priorités, ce qui va te rendre plus étourdie, maladroite, et incapable de te concentrer plus de cinq secondes (mais finis de lire ce top quand même, c’est important).

Source photo : Giphy

8. Tu vas faire des rêves de maboule

Au choix, soit des songes limite prémonitoires sur le sexe du bébé (ça marche pour 70% des cas quand même) soit des délires érotiques de folie n’incluant généralement pas ton partenaire du moment.

9. Tu vas devenir inblairable

En même temps y’a prescription, les hormones ont pris possession de ta personne et tu es sur-fatiguée donc on ne te juge pas trop, vraiment. Mais essaye quand même d’y aller mollo avec le syndrome super chonchon avec crise de larmes ou d’agressivité intempestive parce que sinon on n’est pas sûr de tenir le coup jusqu’à la fin.

10. Tes tétons vont changer de couleur

Bon tes boobs dans l’ensemble vont pas mal changer hein, on ne te cache rien, mais l’évolution ultime réside dans le téton qui va se faire plus large et plus foncé. Dingue, hein ?

11. Tes pieds vont grandir

Eh ouais genre pour te préparer à bien accoucher comme il faut, tout ce que tu possèdes dans le registre os, tendons et ligaments va grave se détendre, ce qui se traduira notamment par une prise de pointure non réversible au niveau des petons.

Source photo : Giphy

12. Ton gamin va pisser DANS ton utérus

Ouais on sait, c’est dégueulasse. Mais il boit tout après donc ça va. Et toujours dans la veine niveau zéro du respect, ses petits coups de pied feront parfois vachement mal, le couillon.

13. Bonjour les montées de lait

Tes boobs n’attendent pas que tu aies le môme en main, et pris la décision d’allaiter, pour se mettre au boulot et tremper tes t-shirts de manière complètement impromptue et embarrassante. Essaye d’éviter les gamins des autres, il paraitrait que leurs chiales favorisent la montée du bordel.

Source photo : Giphy

14. L'approche de la naissance va te rendre complètement maniaque

Tu seras en train de nidifier comme on dit, genre vraiment comme les petits oiseaux mais à l’échelle de la maison avec force réorganisation du frigo et repassage en folie de ses petits pyjamas que tu classeras par couleur et par matière.

15. Tu ne vas plus dormir. Du tout.

Parce qu’un énorme bide, c’est pas seulement relou pour dormir sur le ventre. Ça pèse aussi sur ton propre corps quand tu es sur le dos, notamment sur ta pauvre vessie, te tient trop chaud,  et donne des coups de pied sans prévenir. Hyper pratique avant de donner la vie à un machin qui va te réveiller toutes les nuits pendant six mois, bon timing.

Et puis il y a l‘accouchement aussi. Allez, bonne chance.

Sources : CheekMagazine, Whattoexpect, ScaryMommy, Buzzfeed, Jesssfam, Aleia’s mommy,


Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :