Pas de bol, tu vas accoucher en octobre. Ouais je sais c’est ballot, parce que c’est bien le pire mois de l’année pour pondre un héritier, mais que veux-tu, c’est comme ça, c’est pas comme si tu avais vraiment le choix dans la date. Parce que si tu avais pu choisir, clairement ça n’aurait pas été ce mois là.

1. Ça caille

Bon bah l’été s’est officiellement barré, il pleut tout le temps, y’a du vent, il caille… C’est cela que tu veux que ton môme découvre aussi jeune ? Que le monde est gris et froid ? Non, vaut mieux que tu le gardes au chaud jusqu’au printemps, faudrait pas le traumatiser trop tôt.

2. Tu risques de débarquer à la maternité en costume d’Halloween

T’étais en train de t’ambiancer à une grosse teuf, déguisée en femme-enceinte-zombie pleine de faux sang et paf, tu perds les eaux, et sans que ça ne fasse initialement partie de ton déguisement. Bah te voilà bonne pour accoucher dans cette tenue, super l’ambiance, tu vas du tout faire flipper ton nouveau-né tiens.

3. Accoucher en plein changement d’heure, quelle plaie

Tu ne sauras jamais vraiment si au final tu as poussé pendant 5 ou 6 heures, et ce petit détail est hyper important pour toi (et pour ton périnée défoncé). Accoucher en plein changement d’heure, non mais quelle idée aussi ! Ça ne serait jamais arrivé si t’avais accouché le 16 janvier, t’avais qu’à fermer les cuisses un peu plus longtemps et le garder au chaud hein.

4. Tu vas faire concurrence aux citrouilles

Rapport à ton énorme bide que tu n’arrives plus du tout à dissimuler, certains peuvent croire que tu es un joyeux lupin et que tu t’amuses à cacher des citrouilles sous ton tee-shirt. Un mec de la sécu du Franprix t’a même suivi à la trace pendant tes dernières courses, pensant que tu volais ce gros légume pour le planquer sous ton sweat. Y’a plus de justice ma bonne dame.

5. Il sera soit Balance, soit Scorpion

Soit les deux pires signes astrologiques de l’année. Les Balance sont des éternels indécis et les Scorpions te piquent comme des bâtards. Tu veux vraiment que ton gamin soit prédisposé à avoir un caractère de merde ? C’est toi qui vois hein.

6. Tu pourrais accoucher avec une bonne gastro

Parce que le mois d’octobre signe le début de toutes les épidémies les plus pourraves, à commencer par la gastro, cette saloperie. Tu ne pourras pas savoir si as mal au ventre à cause des contractions, ou si c’est parce qu’on t’a refilé une bonne vielle gastro des familles, le doute est là.

7. Tout le monde saura que tu l’as conçu en étant bourrée

Bah ouais, mathématiquement, selon la date à laquelle tu accouches, y’a moyen que ton môme ait été conçu bourré le soir du Nouvel An, au milieu des huitres et des saucisses cocktails. Et tout le monde le sait, c’est difficile à cacher. Ton enfant naitra donc sous le signe de la procréation alcoolisée, avec tous les jugements qui vont avec.

8. Il pourrait partager son anniversaire avec Klaus Barbie

Et quoi de mieux que de partager le même jour de naissance qu’avec un nazie ? Si ton enfant nait le 25 septembre, tu sauras à quoi t’attendre. Super, bonne ambiance tiens.

9. S’il nait le 9 octobre, c’est la journée de La Poste

S’il nait à cette date, ça voudra sûrement dire qu’il était à la base prévu pour le 5, mais qu’il n’a pas su trouver le petit bouton de la sonnette pour te dire qu’il arrivait et qu’il a du être déposé au dépôt en attendant, croyant que tu étais absente le jour de sa naissance. La Poste quoi.

10. Pire, s'il débarque le 20 octobre

Parce que c’est la journée mondiale de la statistique, et je ne pense pas qu’il puisse y avoir une journée aussi chiante que celle-ci. Ça annonce la couleur.

Y’a plein d’autres mois pour accoucher, mais évitez octobre, votre enfant vous remerciera plus tard vous verrez.