Big bang Theory n’est pas qu’une série qui parle des tocs de Sheldon, non non, c’est aussi une série qui parle de science. Et quand je dis science, je parle de la vraie hein, pas le type qui dit des mots incompréhensibles dans les films SF du genre « nous allons trianguler les protons pour créer une nouvelle faille sidérale ».

1. La théorie du vide superfluide

Grosso modo cette théorie dit que l’espace-temps se comporte comme un superfluide. Mais c’est une théorie qui n’est partagée que par un petit nombre de scientifiques en mode complotistes. Même Stephen Hawking n’y croit pas trop. Parce contre Sheldon et Léonard eux y croient alors OSEF.

Source photo : Giphy

2. Qu'on ne devrait pas mettre de pain au congélo

On apprend grâce à Sheldon que la cristallisation des molécules d’amidon provoque une perte de fraîcheur du pain. Ce processus se produit donc plus vite au congélateur. On parle évidemment du pain américain, ce truc qui ressemble à de la brioche et qui dure toute la vie. Parce que la bonne baguette française, elle se durcit en moins de deux si on ne la met pas au congélo.

Source photo : Giphy

3. Que les robots ne pourront jamais être humains

Donc d’après les héros de Big Bang Theory, le cerveau n’est pas qu’un truc qui fait sentir, voir, entendre et compagnie. Non non, il utiliserait aussi la mécanique quantique pour nous donner une conscience. Et visiblement, on a pas bien compris pourquoi, mais si c’est vrai, les robots ne pourront jamais être des humains. Donc ils ne pourront jamais nous envahir et nous tuer dans notre sommeil. Voilà.

Source photo : Giphy

4. La théorie des mèmes

Amy nous explique que les potins et ragots sont un peu comme les parasites qui cherchent à se reproduire et utilisent les êtres humains comme des hôtes. Oui, exactement comme dans Alien. Et figurez-vous que cette vision des choses s’appelle « la théorie des mèmes ». Et c’est pour ça que les mèmes se répandent aussi vite que la lumière.

Source photo : Giphy

5. Que les manchots sont infidèles

Au début de la saison 7, Raj dit que même les manchots foutent parfois des coups de canif dans le contrat. Car, oui, les manchots sont monogames et ils sont fidèles la plupart du temps. Sauf que, hé hé, il arrive que Monsieur Manchot ou Madame Manchot trompe son partenaire avec un jeune oiseau ou une jeune oiselle. Eh oui, les manchots, privilégient la reproduction sur la fidélité.

Source photo : Giphy

6. Que les reines des abeilles se bastonnent

Dans l’épisode 19 de la saison 2, Penny est jalouse d’une nouvelle zouz. Sheldon lui explique alors que dans la nature, une reine des abeilles peut tenter de prendre la ruche d’une autre reine. Et qu’à ce moment, soit la reine se soumet et accepte de se faire voler sa ruche, soit elle se bat pour récupérer son trône. Sheldon est un peu expéditif, mais ça n’en est pas moins vrai. Sauf que parfois la reine des abeilles est accompagnée par plein de potes qui l’aident à se défendre.

Source photo : Giphy

7. Que l'immortalité pourrait exister dans la nature

Léonard affirme que l’immortalité pourrait exister, et explique que ça existe déjà chez les méduses. Et c’est vrai, les Turritopsis Dohrnii sont des petites méduses qui ont la particularité de pouvoir rajeunir. Et hop, elles se font un petit lifting des cellules qui reviennent à leur état d’avant. En vrai, ça ne les empêche pas de se chopper des maladies ou d’être bouffé par des prédateurs… Mais les faits sont là. Sinon il y a le tardigrade aussi, une petite bestiole qui vit super longtemps et qui est presque invincible.

Source photo : Giphy

8. Que les hommes ont des cycles hormonaux

Dans l’épisode 19 de la saison 3, Howard se moque de Léonard en disant qu’il a ses règles (blague vraiment très lourde au passage). Sheldon nous apprend alors que les hommes aussi subissent l’influence des hormones. Les scientifiques ont en effet observé que chaque homme à son propre cycle hormonal tous les mois, et ils ont aussi des cycles saisonniers avec un pic de testostérone en novembre et une baisse en avril. Et il y a aussi une ménopause pour les hommes : c’est l’andropause. Oui, on sait, c’est un truc de ouf.

Source photo : Giphy

Source : Whatculture ; CBS


Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :