YEYEYEYEYEYEYEYAYEYEYAYEYEAYEYEYAYE !!!!!!!!!!!!!

 

 

Partons du principe qu’il n’existe rien de mieux que Koh Lanta. FAUX. FAUX FAUX ET ARCHI FAUX. Car il existe : UN PUTAIN DE KOH LANTA ALL STAR AVEC QUE DES LÉGENDES DEDANS. Pardonnez notre enthousiasme mais on est complètement à bloc.

 

18 anciens candidats des différentes saisons s’affrontent pour remporter l’ultime totem. Anciens ennemis, nouveaux alliés, personnages détestés, retour des idoles … On aura droit à tout cette saison, en tout cas on l’espère. Mené par le légendaire (lui aussi) Denis BrogniAHrt, cette saison s’annonce folle. Pas mal de nouvelles règles comme à chaque fois, mais on vous expliquera tout, tout, tout. ALORS EST CE QUE VOUS ETES CHAUUUUUUUUUDS ?

 

(Là c’est le moment ou je fais semblant que vous répondiez tous « OUI » en chœur)

 

Ok, alors voilà ce qu’il fallait retenir de ce premier numéro du COMBAT DES HÉROS. Bordel, même le titre ça m’a à moitié filé une érection.

1. Que le casting est XXL.

A saison incroyable, casting incroyable.

  • Dylan, la légende. 1er éliminé en 2017, uniquement parcqu’il portait DES PUTAINS DE MOCASSINS DANS LA JUNGLE.
  • Clémence. Gagnante en 2005, discrète mais redoutable.
  • Chantal. La loubarde de l’édition 2015. Moitié motarde, moitié gangster et 100% grande gueule.
  • Cédric, qui s’était fait sortir comme un con en 2015. Victime d’une stratégie de Jeff, c’est vous dire si il est pas très malin.
  • Javier, aussi connu sous le nom de « Javiere » pour les intimes. Nul dans les épreuves, nul en survie, nul en tout. Mais particulièrement fourbe, ce qui est une qualité importante dans Koh Lanta.
  • Candice, finaliste sortie juste avant les poteaux en 2016. Super sportive mais des choix stratégiques un peu légers. J’en fait quand même ma favorite.
  • Alban. Éliminé injustement aux ambassadeurs de 2015, il revient déterminé. Pas forcément hyper à l’aise sur les épreuves mais une vraie valeur ajoutée sur le camp.
  • Yassin la légende. Le seul mec à arriver sur une île déserte et à repartir d’un Club Med. Il construit tout, invente tout et il est super compétitif.
  • Tiffany, finaliste l’année dernière. Elle cache bien son jeu même si elle ne paye pas de mine.
  • Pascal la légende. Top 5 des candidats de l’Histoire. Un peu con mais tellement attachant. C’EST QUI LE PATRON ????
  • Olivier. Viré assez vite de son édition, je me souviens d’un grand bourrin un peu sanguin et pas très fin. Espérons qu’il s’est adouci.
  • Julie. La plus grande chanteuse Disney du programme. Une des candidates les plus drôle et aussi une des plus gentiment naïve.
  • Clémentine. Que dire. Certains la détestent. D’autres la haïssent. Nous, c’est les deux. Notre ennemie intime. Notre Sauron. Notre Dark Vador. Notre Hannibal. Bref, vous avez l’idée.

 

(Il manque ici 3-4 candidats dont on n’a un peu rien à foutre, en espérant se tromper et qu’ils deviennent de grands aventuriers. Mdr)

Dommage que j'y sois pas, les castings c'est ma spécialité.

2. Qu'on a faillit péter la télé

A ce moment très précis, on a faillit craquer. Et puis bon, la saison est longue et nous sommes de ceux qui savent donner une seconde chance.

 

On déconne, vivement qu’elle dégage.

LIBÉREZ LE KRAKEN

3. Que Dylan revient vénér

Éliminé au bout de deux secondes lors de son premier passage, Dylan revient botter des culs. Et cette fois, pas de mocassins. Même pas peur DE SALIR SES CHAUSSURES. DONNE TOUT DYLAN.

4. Qu'on a adoré les arrivées des candidats

Dylan qui arrive en badass, Julie qui arrive en sifflant … On a eu de grandes entrées en matière.

 

Mention spéciale au coup d’œil de Yassin en voyant arriver Clémentine, on a rarement senti autant de haine en une seconde. Et bravo à Javier pour son entrée en mode touriste, absolument aucun charisme c’est tout à fait prodigieux.

5. Qu'on est team rouge

Alban, Clémence, Yassin et Pascal chez les rouges contre Clémentine, Olivier et Cédric chez les jaunes. On va pas se mentir, on est clairement team rouge ici (à part Dylan on t’aime Dylan). A quelques exceptions prêts, on a Barcelone contre Gueugnon. Mais attention, on sait bien depuis le temps que les candidats aussi forts soient t’ils ne font pas une équipe. Ceci dit, le duel à distance entre Alban et Cédric d’un côté et Yassin et Clémentine de l’autre, c’est assez excitant.

Bravo également à Clémentine qui se met tout le monde à dos dés les compositions d’équipes. C’est de l’art d’être autant détestable à ce niveau. Elle nous avait manqué tiens.

Et ça démarre fort avec une première victoire pour les rouges après 48 heures d’épreuve, synonyme d’immunité. Saluons la magnifique gamelle de Dylan. On t’aime Dylan.

 

C'est vrai que cette épidémie de gastro ne nous a pas aidés mais on est contents.

6. Que Julie a même pas eu le temps de chanter

A peine l’épreuve terminée que Denis veut virer quelqu’un. Oh Denis, t’as un rendez vous chez le dentiste en France ou quoi ? Même pas dix minutes sur l’île et ça organise un conseil comme ça direct bim bam boum.

Bon et comme on s’y attendait un peu, c’est la pauvre Julie qui est choisie à l’unanimité. Très sévère mais compréhensible vu ses qualités sportives. Saluons quand même son fair play, puisqu’elle part en souriant et en souhaitant bonne chance à tout le monde. Classe.

7. Que Yassin n'a pas changé

Les rouges sont encore en train de se dire bonjour, Yassin en est déjà à la fabrication de son 8ème bungalow. Quel homme.

8. Qu'en fait les éliminés sont pas éliminés

REBONDISSEMENT !

 

Les éliminés iront sur une petite île de merde se battre les uns contre les autres avec trois pierres et deux cure-dents. Et au final, un des éliminés sera plus du tout éliminé. Enfin, on résume parcqu’on est pas sûr d’avoir tout compris. Mais Julie est contente. Ça malheureusement, on est sûrs.

9. Que Dylan a failli devenir un héros

A deux doigts de blesser gravement Clémentine et de la faire sortir sur blessure.

 

Bien tenté Dylan. On t’aime Dylan.

10. Qu'on a vraiment pas le temps de niaiser

Deuxième épreuve d’immunité de cette folle soirée, sans Yassin qui tire la boule noire (OH OH OH OOOOOH).

Alors que Dylan pense que c’est juste une course de relais alors que en fait pas du tout, les rouges se baladent tranquilou (pourtant les jaunes avaient fait un footing). Bien mené par notre petit chouchou Alban, c’est plus une victoire, c’est une branlée. Ça s’annonce très court pour l’équipe jaune.

Loser : définition

11. Qu'on en peut plus d'Olivier

Comme lors de son édition, le gars ne fout RIEN et critique tout ce qui bouge en bon gros donneur de leçon beauf. Vu qu’il se présente comme un des leaders des jaunes, on va en bouffer longtemps et on en a déjà marre.

Un comportement encore plus flagrant au conseil.

Olivier sur le camp : « Chantal, va chercher le collier »

Olivier au conseil : « Ah non Chantal j’ai jamais dit ça »

 

MDR DÉGAGE.

12. Que Chantal s'en va

Magnifique décision de merde de la part d’Olivier et des jaunes qui virent une candidate pédagogue, sportive et qui avait mis beaucoup d’eau dans son vin. On part vraiment sur la base d’une des pires équipes de merde de l’Histoire.

 

Petite consolation, un dernier discours de Chantal incroyable qui envoie chier toute son équipe en mode « mdr vous êtes des merdes ». YAAAAAAS CHANTAL. Bravo à toi.

Hé ben mes aïeux.

 

On a l’impression d’avoir pris autant de plaisir en un épisode que sur quasiment toute la dernière saison. Le fait de déjà connaitre tout le monde accélère vraiment le rythme et les enjeux. En bref, c’était un premier numéro quasiment parfait. A voir sur la suite si c’est pas trop déséquilibré mais on sait bien que tout peut changer dés la semaine prochaine. Et on sera là, bien évidement !

Au passage, on inaugure le rayon pronostic qui sera mis à jour chaque semaine.

Nos prévisions :

  • Finalistes : Candice – Pascal – Alban – Clémence
  • Prochain éliminé : Raphael.

 

Bisous les totemix !!!