J’étais en boîte le week-end dernier. Ça faisait 9 ans que j’avais pas mis les pieds dans une discothèque. Le videur m’a jugée. Les types gominés qui avaient réservé une table m’ont traitée de pute parce que j’avais posé ma bière vide dessus. Le serveur servait plus de bière à 10 euros passé 3h, j’ai dû commander une vodka-tonic au goût de vomi pour 20 euros. J’ai perdu 8 ans d’espérance de vie dans ce gouffre de l’enfer.

1. Si tu y vas bourré.e, tu te fais recaler DIREK

Le problème c’est qu’il est moralement difficile de vouloir s’y rendre sans avoir 3g dans le sang. Ça marche pas votre concept les mecs.

Source photo : Giphy

2. D'ailleurs, il y a un vigile à l'entrée qui décide si t'as le droit de rentrer ou pas

Look. Tenue. Nombre de meufs dans un groupe (groupe de mecs = c’est mort). Bonnitude des meuf. Force magnétique de la moulitude du fut. Présence ou non d’auréoles de sueur sous les aisselles. Quantité de gel dans les cheveux. Niveau de tête de nœud. Tous ces critères participent au choix du videur/physio à l’entrée.

3. Les gens en boîte de nuit sont des connards

C’est simple pour rentrer en boîte il faut un passeport de fils de pute ou à la rigueur une carte d’identité avec mention enfoiré de ta race et c’est dans la poche.

4. Parce que même aux chiottes y'a un vigile

L’oppression est partout.

5. Le prix d'une bière représente ton budget alcool du semestre

Parce qu’en boîte, la bière est cotée en bourse.

6. On ne peut pas vraiment danser en enchaînant arabesque, pas de bourrée et saut de biche

Désolée mais perso, moi quand on me propose d’aller sur la piste de danse, c’est pas pour faire du sur place et me dandiner prise en sandwich entre deux morues et un maquereau. C’est pour livrer une performance. Rien de moins.

Source photo : Giphy

7. Il fait tout noir on peut même pas bien se regarder se trémousser sur la piste de danse

Et les faisceaux de lumière font que bouger dans tous les sens, pour l’oreille interne c’est hyper déroutant.

8. Ils ont trop peu de Mozart dans leur playlist

OU alors c’est Mozart version électro et franchement c’est pas le même délire.

9. Quand tu pécho tu finis toujours déçu.e par la tronche du boulet/laideron

Mais tu vas quand même le/la ramener chez toi par acquit de conscience histoire de pas avoir raqué ces verres de pinard coupés à l’eau plus de 10 balles le ballon pour rien.

10. Ça se finit toujours en baston

Et en même temps si ça se termine pas en baston c’est pas marrant non plus.

11. La musique est beaucoup trop forte

Impossible d’avoir une conversation dans ces conditions. Et c’est con parce qu’on avait vachement de trucs à se dire.

Source photo : Giphy

12. Chaque objet que tu toucheras représentera un risque accru de contamination d'un herpès ou d'une mycose

Sans compter que quand tu sors de là, c’est couvert.e de sueur, et même pas ta sueur à toi.

13. A priori si tu veux manger une côte de bœuf et boire du bon vin, on va t'envoyer chier

Les gens ne savent plus recevoir.

14. De toute façon tu aurais mieux fait de rester au lit, avec un bon film, une bonne couette et un bon cigare

Qu’est-ce qu’on vient se faire chier dans un endroit de merde où il fait trop chaud et où y’a que des cons bordel à cul ?

15. Euh, excusez-moi mais dans boîte de nuit il y a "nuit" et la nuit je crois surtout que c'est fait pour DORMIR

Amis du bon sens BONSOIR ! Enfin BONNE NUIT surtout j’ai envie de dire !

Source photo : Giphy

Retrouvez bientôt ma pétition change.org pour la fermeture des boîtes de nuit.