Les mains sont des outils formidables. Elles peuvent saisir, montrer, faire des pichenettes ou marquer une approbation, mais également tenir le sexe pendant que l’on fait pipi ou encore supporter le poids du corps lorsque l’on fait des cabrioles. Mais les mains peuvent aussi te dire beaucoup de chose sur ton état de santé, et pas uniquement quand tu as la lèpre.

1. Le syndrome du canal carpien

D’abord, il y a des fourmillements, puis une douleur dans l’index, le majeur et l’annulaire. Et qu’est-ce que ça nous dit, tout ça ? Dans une bonne part des cas, le début des rhumatismes, et donc de la vieillesse.

Conclusion : Tu n’as plus 20 ans, mon pote.

2. Des doigts gonflés ? C'est peut être un rhumatisme inflammatoire

Globalement, si vos doigts gonflent en cas de chaleur, cela peut être le signe d’un rhumatisme dégénératif, surtout si vous êtes une femme. Et cela ne concernera donc pas que la main. Dites bonjour aux problèmes de genoux et de dos.

3. Fourmillement dans les doigts ? Engourdissement de la bouche ? Hop la spasmophilie bilatérale part en post-prod

Et dans ce cas, c’est à la fois chiant et pas grave. Mais vous risquez d’avoir des problèmes d’hyperventilation, de vomissements, tout ça tout ça. La spasmophilie est une forme légère de tétanie tantôt considérée comme une maladie psychosomatique, tantôt comme une vraie maladie, selon l’école médicale qui examine la question.

4. Les ongles en disent long sur nous

Leur couleur déjà : s’ils sont très pâles, tu as probablement un problème de malnutrition ; s’ils sont rouges foncés, un dysfonctionnement cardiaque ; s’ils sont bleutés, t’as un problème d’acheminement de l’oxygène, mon pote. Et coupe tes ongles, steuplé. Ah et si tes ongles sont tout foutus et abîmés, c’est probablement de l’hypothyroïdie.

5. Les phalanges en spatule, le signe d'une insuffisance respiratoire

En gros, c’est quand ta phalange supérieure sont en forme de trapèze inversé, avec le bout plus large que la base. Si ça se combine avec des ongles en verre de montre, c’est-à-dire bombés, ça sent mauvais. On peut y déceler une insuffisance respiratoire, voire un cancer du poumon.

6. A chaque couleur de main sa gentille maladie

Si ta main est jaunie, il faudrait que tu fasses checker ton foie ; si elle est toute pâle, faudrait réfléchir à consulter pour anémie ; par ailleurs, si les plus de tes mains sont toout marrons, ça sent la maladie d’Addison, une maladie endocrinienne rare.

7. Les paumes rouges ? Le foie déconne

T’as les paumes rouges ? T’as plus de 50 ans ? C’est que tes vaisseaux sanguins sont dilatés, ou que ton foie déconne ou que c’est parti pour les rhumatismes. Sisi, je t’assure.

8. Sudation extrême ? Kikoo l'hyperthyroïdie...

Moi, perso, j’ai souvent les mains moites. Et bah je devrais m’inquiéter, parce qu’une des causes (entre autres plus communes comme le stress ou le sport) des mains anormalement moite, c’est l’hyperactivité de la glande thyroïde. Et c’est parti pour développer un goitre de l’enfer.

9. La maladie de Raynaud

En gros, quand il fait froid, tes extrémités deviennent toute bleues ou blanches et tu perds leur sensibilité et tu te sens pas bien. Et cela concerne au premier rang tes doigts. C’est la maladie de Raynaud, un problème de circulation sanguine qui peut s’avérer assez relou à la longue.

10. Tes ongles se cassent ? Il te faut du zinc

En général, si tes ongles ne cessent de se péter tout le temps, c’est probablement parce qu’ils manquent de zinc. Et s’ils manquent de zinc, vu qu’ils se nourrissent pas tout seul, c’est très probablement parce que toi aussi tu as une carence en zinc. Et on ne parle pas de l’endroit où l’on s’accoude pour boire un verre dans une chanson de Renaud, mais bien d’un élément chimique.

A deux mains !

Sources : Brightside, Marie France