A travers l’Histoire, de grands hommes et de grandes femmes ont fait des trucs de grandes personnes tout nus. L’un dans l’autre, c’est logique. A travers l’Histoire, de grands hommes et de grandes femmes ont aussi perdu toute forme de contrôle sur eux-mêmes parce qu’ils n’arrivaient plus à réfléchir correctement tant ils étaient occupés à élaborer des stratagèmes visant à obtenir le quart d’heure de sexe espéré avec la personne de leurs pensées.

1. Un mec fait des allers-retours dans un camp de concentration nazi pour avoir du sexe

Horace Greasley était coiffeur pendant la deuxième guerre mondiale. Enrôlé de fait, il est fait prisonnier presque immédiatement et est envoyé dans un camp de concentration en Pologne. Là, il rencontre Rosa, la fille du directeur du camp. L’amour étant plus fort que le national-socialisme, les amoureux ne se posent pas de questions et commencent à sexer régulièrement. Ensuite, Greasley est transféré à un autre camp. Là-bas, Greasley creuse un tunnel, non pour s’évader, mais pour s’infiltrer discrétos dans son ancien camp et continuer à baiser. Pendant toute la guerre, il passe ainsi trois fois par semaine d’un camp à un autre pour aller faire du sexe avec Rosa.

Source photo : Giphy

2. Une espionne chinois bien trop sexy pour être arrêtée

En 1982, l’agent Smith, recrute une chinoise, Katrina Leung, pour en faire un agent à temps plein, chargée de ramener au FBI des informations sur des activistes chinois. Smith et Leung commencent à baiser ensemble en 1983. Le problème intervient en 1992, quand un autre agent, Cleveland, se rend compte que Leung est un agent double qui bosse pour les autorités chinoises. Cleveland en parle à Smith, qui reconnaît la voix de Leung et promet de la dénoncer ; mais il ne le fait pas, car il a trop envie de continuer à niquer avec elle. Cleveland, en s’en apercevant, ne fait rien non plus : c’est que lui aussi a commencé à niquer avec Leung.

Source photo : Giphy

3. JFK a mis en danger la sécurité américaine pour voir des seins

On connaît le goût prononcé de Kennedy pour la baise. Il s’est ainsi retrouvé à une bite d’Hitler en couchant pendant la guerre avec la même nana que lui, Inga Arvard, malgré les suspicions d’intelligence avec l’ennemi pesant sur elle. Une fois arrivé à la Présidence des Etats-Unis, Kennedy n’a pas ralenti le rythme, demandant aux Secret Service américain de lui ramener régulièrement des putes. Ainsi, il s’est mis à baiser régulièrement une prostituée nommée Ellen Rometsch et suspectée d’être en réalité une agente est-allemande. Malgré les alertes de son équipe, il a continué son entreprise de ponçage.

Bonnes relations, bonnes vibes.

Source photo : Giphy

4. Henry VIII a créé une nouvelle religion pour pouvoir baiser avec qui il voulait

Marié à Catherine d’Aragon, le roi d’Angleterre Henry VIII s’est retrouvé dans une situation emmerdante quand il a voulu se marier plutôt avec Anne Boleyn. Impossible de divorcer en 1525 avec l’église catholique qui veillait. Henry VIII tente le coup de l’annulation du mariage pour des motifs débiles, mais le pape l’envoie chier. Du coup, Henry décide de faire un genre de court-circuit. Pour légitimer son mariage, il passe tout un tas de proclamations qui augmentent son pouvoir au détriment de celui de l’Eglise, coupe les ponts avec le Pape et crée la religion anglicane. Dans le même temps, il flingue tous les dignitaires monastiques qui cherchent à s’opposer à ses réformes. Ensuite, il s’est marié. Comme prévu. Et il a pu avoir autant de sexe avec Anne qu’il le voulait.

Source photo : Giphy

5. Une grève du sexe a permis de mettre d'accord des parties au bord de la guerre civile au Kenya

Réunis en serrant les dents au sein d’une coalition gouvernementale pour mettre un terme à la guerre civile, en 2007, le président Mwai Kibaki et le premier ministre Raila Odinga passent leur temps à se faire la gueule, s’humilier publiquement et se trahir. Après deux ans d’une situation complètement merdique, les femmes du pays lancent un mouvement simple : la grève du sexe, pendant une semaine, reconductible si un accord n’est pas trouvé. Perso, je suis à 2 ans sans sexe, donc ça me paraît pas énorme, une semaine, mais tout le monde n’est pas d’accord avec ça. Quand la femme d’Odinga décide de soutenir le mouvement, les choses se précisent. Odinga et Kibaki trouvent un accord en un mois.

Source photo : Giphy

6. Catherine II de Russie plaçait ses gigolos à des postes-clé

Catherine II de Russie était ce qu’on appelle communément une chaudasse. Ah, ça, ça défilait ma petite dame. Mais elle n’était pas du genre ensuite à ignorer les mecs avec qui elle avait couché. Elle les récompensait gentiment. Par exemple, Grigory Orlov, un simple artilleur qui devait avoir donné satisfaction, s’est vu bombardé comte et même chose pour ses trois frères. Orlov a aussi récupéré un gentil petit palais et pas mal de roubles. Le même genre de destin attendait Grigory Potemkin, un joli cœur probablement pas mal cuirassé, qui passa directement du statut de garde à celui de général, avec une mission spéciale pour l’organisation de plans à trois.

Sinon, un autre mec qu’elle se tapait lui avait dit, bourré à la vodka, qu’il voulait devenir roi. Catherine a réfléchi rapide et s’est dit qu’elle pouvait toujours envahir la Pologne pour la lui filer. Le cœur sur la main.

7. Un prisonnier s'évade sans arrêt pour baiser avec son mec

Dès leur rencontre en prison, Steven Jay Russel et Philipp Morris sont tombés amoureux. Après une première libération, Russel a été à nouveau arrêté pour fraude fiscale, tandis que Morris demeurait libre. Dès lors, il n’a eu de cesse que de réfléchir à une manière de s’évader pour baiser à nouveau avec son mec. Il se procure un téléphone, imite un juge et sort. Mais il est rapidement rattrapé. De nouveau en cabane, il vole des feutres verts, colorie son uniforme en blouse de médecin et s’enfuit. Et il se fait rechoper. De retour en prison au Texas, il simule les symptômes du SIDA. Officiellement en phase terminale, il est libéré. Dehors, il imite la voix d’un médecin pour faire croire au personnel de la prison qu’il est mort. Mais ce débile ne se tient pas tranquille et tente un nouveau braquage. Il est définitivement arrêté en 1998 et condamné à 144 ans de prison. Sans sexe.

Source photo : Giphy

8. Pâris a trouvé malin d'enlever la femme de Mélinas

Bien sûr, c’est une légende, mais rappelons que Pâris, un prince troyen déchu guidé par Aphrodite, décide d’enlever Hélène, la femme de Mélénas, le roi de Sparte. Hélène tombe amoureuse de Pâris façon syndrome de Stockholm et c’est là que les emmerdes commencent. Ensuite, plutôt que de rendre Hélène et d’éviter la destruction de Troie par une coalition grecque balèze, il décide de dire « Va te faire foutre » à Mélénas histoire de pouvoir continuer son entreprise sexuelle peinard. La suite, on la connaît :vil y a des histoires de cheval et de tendon d’Achille.

Sinon, moi, une fois, pour baiser, j’ai fait croire pendant toute une soirée que j’étais argentin. Je l’ai pas mis dans le top, parce que je suis modeste.

Source : Cracked


Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :