Parce que l’élégance et la poésie ça va bien deux minutes, nous on trouve que les beaufs ont droit aussi à la parole. Les beaufs savent manier la langue française beaucoup plus qu’on ne le croit. Rendons leur hommage parce que s’il y a bien un moment où c’est qu’on a envie d’être beauf, c’est au pieu et y’a pas à tortiller du cul pour chier droit.

1. "Alors heureuse ?"

Degré de beaufitude : 100 %. C’est le symbole par excellence de la beaufitude sexuelle et pour cette raison, cette expression mériterait de rentrer au Panthéon.

Plaisir sexuel : 0/10. Si tu demandes, c’est que ça sent pas bon (et pas parce qu’on s’est pas lavé les dents).

Source photo : Giphy

2. "Viens donc tâter ça et me dire si c'est de la guimauve"

Degré de beaufitude : 85 %. Tout dépend de si on considère la guimauve comme un matière de beauf. Sinon je vois pas vraiment où est le mal, nous sommes dans de pures considérations physiques et matérielles.

Plaisir sexuel : 8/10. On peut espérer en effet un plaisir de qualité de par cette promesse d’un chibre dur comme du béton armé.

3. "Je vais te coulisser l'andouillette dans le cresson"

Degré de beaufitude : 96 %. Très alléchant surtout quand on est particulièrement friand de charcuterie française.

Plaisir sexuel : 4/10. L’andouillette se marie très mal avec une vie sexuelle épanouie.

4. "Fais-moi baver la limace"

Degré de beaufitude : 99 %. Un joli score pour cette jolie phrase qui conjugue la délicatesse féminine au mystère de la séduction.

Plaisir sexuel : 10/10. Avec une partenaire qui te sort un truc pareil, on peut s’attendre à du sexe grandiloquent et sale.

5. "Dégorge-moi le poireau"

Degré de beaufitude : 74 %. Expression favorite des végans, elle prend en compte les considérations écologiques telles que le circuit court et l’agriculture biologique.

Plaisir sexuel : 3/10. Comme on le sait de notoriété publique, les végans sont de très mauvais coups.

6. "Je vais te casser tes petites pattes arrière"

Degré de beaufitude : 83 %. La violence c’est mal.

Plaisir sexuel : 2/10. La violence c’est mal.

Source photo : Giphy

7. "Moi j'aime quand ça claque"

Degré de beaufitude : 73 %. Finalement ce n’est que la manifestation honnête et sincère d’une excentricité masochiste pas bien méchante.

Plaisir sexuel : 1/10. Bah ouais mais moi j’aime pas quand ça claque, déso.

8. "Tape dans l'fond, j'suis pas ta mère"

Degré de beaufitude : 96 %. Sauf si en fait tu es bien la mère de cette personne auquel cas on descend à un degré zéro de beaufitude mais on monte à 100 % le niveau de malaise.

Plaisir sexuel : 6/10. Sympa, mais pas non plus ouf.

9. "Baisse ta culotte, c'est moi qui pilote."

Degré de beaufitude : 50 % beauf 50 % passion Austin Powers.

Plaisir sexuel : 10/10 si on mate Austin Powers en même temps.

Source photo : Giphy

10. "JOLI PETIT CUL, C'EST DE LA VIANDE POUR MON PIVOT DE LA JOIE"

Degré de beaufitude : 30 %. Personnellement j’ai pas tout compris mais je l’ai déjà entendu et ça avait l’air de faire plaisir à la dame.

Plaisir sexuel : 10/10. Ou pas.

11. "Elle mérite son p'tit coup de chevrotine cell'là"

Degré de beaufitude : 69 %. Mais beaucoup d’amour et de respect.

Plaisir sexuel : 9/10 sur l’échelle de Jean-Pierre Marielle.

12. "Viens donc que j'te lustre le berlingot"

Degré de beaufitude : 27 %. Après tout c’est juste un joli hommage à la chanson de Colette Renard, les nuits d’une demoiselle. Et puis un berlingot c’est tout à fait charmant. Non vraiment moi je dirai même que c’est hyper chou comme déclaration.

Plaisir sexuel : 8/10. Comme disait le proverbe suisse, berlingot lustré, plaisir assuré.

13. "Je vais te mettre une bonne cartouche"

Degré de beaufitude : 103 %. On dépasse l’entendement de la morale du consentement éthique et de l’adéquation des valeurs avec la cohérence des principes. C’est un grand non.

Plaisir sexuel : 10/10. Du plaisir, oui, mais du plaisir sans honneur.

14. Fais coucou à Popol

Degré de beaufitude : 156 %. Le terme « Popol » détient à lui seul 95 % de la beaufitude de cette expression. C’est le mot préféré du beauf au lit alors pour incarner le parfait beauf il ne faut pas hésiter à l’utiliser à foison.

Plaisir sexuel : -2/10. Y’a pas de miracle quand même.

15. "Si j'avais un chausse-pied, j'y aurais mis les couilles"

100 % beauf, 100 % plaisir, 100 % bonheur, 100 % cent pour cent.

Source photo : Giphy

Vous voilà prêt pour le grand saut dans le monde de la beaufitude enrobé de sécrétions vaginales.