Les films vous mentent ! Bon ça vous le saviez déjà, mais vous ne saviez pas à quel point. Parce que certains genres, comme celui de l'action par exemple, vous racontent même tout et n'importe quoi sur la guerre et la violence. C'est peut-être pour ça qu'en film ça a vraiment l'air cool et qu'en vrai c'est chaud comme ça craint. Voici un petit tour des trucs qui nous paraissent évident tellement ils sont ancrés dans nos têtes, alors qu'en fait pas du tout. Un top dont les idées proviennent du génial site Cracked qu'on vous recommande chaudement.

  1. Viser avec précision, un flingue dans chaque main
    Vue par exemple dans la trilogie Matrix, les films de John Woo (et tellement d'autres films), la pose des mecs qui shootent avec deux flingues en même temps est quand même bien classe. Dans la vraie vie, il est possible d'avoir un coup de chance sur un one shot synchronisé, mais c'est absolument impossible de viser précisément en tir alterné. La preuve avec cette vidéo de MythBusters.
    john woo two
    Source photo : Le Syndicat du crime 2
  2. Des rafales de mitrailleuse qui durent (très) longtemps
    Les mitrailleuses tirent énormément de balles en même temps, donc elles peuvent rarement faire de longues rafales car le réservoir se vide extrêmement vite. Mais dans un film, une mini rafale de rien du tout, c'est vrai que ce serait hyper frustrant.
    Commando_1789758i
    Source photo : Commando
  3. Les blessures à l'épaule qui ne font rien du tout
    Dans les films, quand ils se font shooter à cet endroit, ils disent toujours "c'est rien" et c'est qu'à la fin du film qu'ils vont à l'hosto et ensuite que tout va finalement bien. En vrai, une blessure à cet endroit entraîne des séquelles hyper importantes et finit très souvent avec une paralysie totale du bras. Donc une balle, qu'elle touche ou pas un organe vital, c'est toujours dangereux.https://www.youtube.com/watch?v=J7S4BULc-p0
  4. Les silencieux qui ne font aucun bruit
    En vrai, un flingue qui tire c'est à peu près 160 decibels. Un très bon silencieux le réduira, mais ça ne fera pas "pfiou pfiou" comme dans les tontons flingueurs.https://www.youtube.com/watch?v=dvWwoSxZxR8
  5. Les gilets pare-balles "classiques" qui protègent de tout
    Seuls les gilets de type IV peuvent résister à un fusil d'assaut à cette distance. Donc on vous a menti, en vrai le Doc est bel et bien mort. C'est triste mais c'est comme ça.
    bullet proof
    Source photo : Retour vers le futur 2
  6. Les blessures de flèches qui font tomber les mecs d'un coup
    Donc, toutes les scènes où Légolas abat les types les uns après les autres avec une flèche dans le torse sont plus qu'improbables. En vrai, à moins qu'on ait affaire à un headshot, les blessures de flèches ne sont pas instantanément graves, parce que tant qu'on ne l'enlève pas, la flèche referme la blessure et empêche de saigner. En gros Arrow et Légolas ne nous font pas peur.
    legolas
    Source photo : Le seigneur des anneaux
  7. Enlever les balles après blessures
    C'est une belle connerie qui risque bien d'aggraver la blessure. La chaleur qui entoure la balle empêche l'infection et est en fait bien utile. Sans compter que l'extraction pourrait conduire à la rupture des vaisseaux sanguins. Donc, le coup de "serre les dents pendant que j'extraie ça avec une pince dégueu", ça fait peut-être hyper bad-ass, mais c'est surtout bien crétin. Bon faut bien l'enlever un jour...https://www.youtube.com/watch?v=59zKCTi6aNQ
  8. Les types qui survivent après s'être fait couper la main
    On peut s'en sortir en se faisant couper un membre mais il faut immédiatement faire pression dessus et surtout ne plus bouger du tout. Ensuite, même si on fait tout bien, on tombe dans les vapes assez vite. Donc le coup du mouchoir et du mec qui continue à ramper des heures, ça marche pas trop.
    hand cut evil dead
    Source photo : Evil Dead
  9. Sortir un sabre du fourreau qu'on a dans le dos
    Impossible, à moins d'avoir un bras 30% plus long que la normale minimum (via Florence)
    walking-dead
    Source photo : Walking Dead
  10. Endormir quelqu'un discretos avec du chloroforme
    Il y a ça dans tous les films d'action du monde, depuis les Hitchcock jusqu'à Ace Ventura (mais oui c'est un fimm d'action. Dans la réalité, endormir quelqu'un avec du chloroforme prend bien trois minutes. Il vaut mieux être armé pour tenir trois minutes en tenant quelqu'un qui se débat par derrière jusqu'à ce qu'il fasse un gros dodo.
  11. Se protéger des balles derrière une portière de bagnole
    Ouais ouais vite à couvert pendant qu'on se fait canarder par Monsieur Méchant. Les balles ricochent contre la super portière c'est cool. En fait, non. Les balles ne ricochent pas contre la super portière. En fait on est mort.
  12. Tant que mon pied est sur la mine, je ne risque rien
    En allant super vite et en plaçant une pierre pour appuyer sur le détonateur à la place de mon pied, je peux m'en sortir. JE PEUX M'EN SORTIR. Tu pourrais t'en sortir si tu n'avais pas déjà explosé à peine tu avais marché sur la mine, en fait. Toutes ces pensées magiques ne sont que des projections d'un corps en décomposition.
  13. Tiens, si je me coupais la main pour verser mon sang dans la potion magique ?
    Demandez à Jack Sparrow si ça marche pas. Pour rappel, Jack Sparrow est un fantôme et ne devrait donc pas avoir de sang, mais c'est un détail. Pour le reste, faire ce genre de trucs laisse entendre que vous avez jamais fait la cuisine. Si vous vous étiez déjà éraflé un doigt avec un couteau à céramique vous sauriez que ça pisse le sang ; imaginez un peu sur la paume. J'espère que le sort est un truc qui empêche la mort, parce que sinon vous allez CREVER.
  14. Fais goûter ? Pas de doute, c'est de la coke.
    Tous les flics de cinéma font ça. Doigt négligent plongé dans une mélasse blanche puis porté aux lèvres. Pas de doute, c'est de la coke. Bah oui, c'est de la coke, débile, pas besoin de t'en prendre une ligne pour le savoir, ça fait juste 15 ans que t'es aux stups tu mets pas de la coke dans ton café le matin et tu prends pas une margarita avec de la beuh dessus, tu sais à quoi ça ressemble ! Les seuls flics qui feraient ça auraient un grave problème d'addiction.
  15. Les raids de police débarquent en explosant les portes et en hurlant partout
    Bah oui ! C'est la meilleure manière de se prendre de grosses bastos dans la gueule et de bien avertir de sa présence, soit les deux missions de la police confrontée à un gang. Dans la vraie vie, les flics arrivent discrètement, s'infiltrent dans les locaux par tous les côtés et, une fois assurés qu'ils peuvent intervenir et que la disposition est à leur avantage, ils s'annoncent. Allez voir le dernier Bonello pour comprendre votre douleur.

On vous ment. On vous spolie.

Source : Les toujours excellents Cracked

Tu cherches des idées cadeaux pour Noël ? On a tout ce qu'il te faut :